Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Qu’est-ce qui cause des éruptions cutanées à l’intérieur des cuisses?

Une éruption sur la face interne de la cuisse est une plainte assez répandue. Le manque de chaleur et de flux d’air autour de l’intérieur des cuisses permet aux bactéries et autres germes de s’épanouir. Cette zone est également facilement irritée par la friction ou le contact avec les vêtements.

Cet article énumère 11 causes courantes d’une éruption sur la face interne de la cuisse, ainsi que des options de traitement possibles et des techniques préventives.

Causes

Il y a beaucoup de raisons possibles pour une éruption interne de la cuisse. Les femmes et les hommes sont sensibles aux éruptions internes des cuisses, bien que les causes puissent varier d’un sexe à l’autre.

Les causes potentielles comprennent:

1. Dermatite atopique

Personne avec cuisse qui démange tenant la jambe intérieure.

La dermatite atopique, plus communément appelée eczéma, provoque des rougeurs, des démangeaisons et une peau sèche. La condition est plus fréquente chez les enfants, même si elle peut survenir à tout âge.

Selon l’American Academy of Dermatology Association, on estime que 10 à 20% des enfants dans le monde souffrent d’eczéma, contre seulement 1 à 3% des adultes.

L’eczéma peut commencer dans les plis des coudes ou des genoux, mais il se propage souvent à d’autres régions du corps, y compris les cuisses intérieures.

Au fil du temps, cette affection de la peau peut causer:

  • un aspect coriace
  • peau sèche
  • éclaircissement ou assombrissement de la peau
  • bosses permanentes

2. Chafing

Les cuisses intérieures sont particulièrement sujettes à l’irritation parce qu’elles peuvent se frotter les unes contre les autres ou être irritées par les vêtements et les collants. Les activités physiques, comme la course, peuvent également entraîner des irritations.

L’irritation est caractérisée par des rougeurs et des cloques, bien que ces symptômes devraient disparaître une fois que la cause de l’irritation est adressée.

3. Dermatite de contact

La dermatite de contact provoque une éruption cutanée à la suite d’une exposition cutanée à un irritant (dermatite de contact irritante) ou à un allergène (dermatite de contact allergique).

La dermatite de contact irritante peut être causée par une variété de substances, y compris:

  • eau de Javel
  • détergents
  • parfums
  • savon

La dermatite de contact allergique est moins fréquente et résulte de l’exposition à des substances telles que:

  • latex
  • nickel
  • sumac vénéneux

L’intérieur des cuisses peut être particulièrement sujet à la dermatite de contact, car ils entrent en contact étroit avec les vêtements et les détergents sur une base régulière.

4. Éruption de chaleur

Une éruption cutanée, également appelée miliaire ou chaleur épineuse, se produit lorsque les pores se bouchent et retiennent la transpiration dans la peau. Bien que cela puisse causer des démangeaisons et de l’irritation, cette éruption cutanée n’est pas dangereuse.

Il apparaît comme de minuscules bosses sur la peau et peut affecter n’importe quelle zone du corps, du dos et de la poitrine à l’aine et à l’intérieur des cuisses. Les symptômes disparaissent généralement lorsque la peau se refroidit.

Les éruptions cutanées surviennent dans des environnements chauds et humides et touchent le plus souvent les nourrissons, les enfants et les personnes qui sont alitées.

5. Hidrosadénite suppurée

Cette éruption rare présente des points noirs ou des bosses semblables à des boutons sous la peau qui peuvent éclater et suinter du pus. Il se produit lorsque la peau frotte contre la peau, de sorte qu’il est commun à l’intérieur des cuisses, l’aine et les aisselles.

La cause de cette condition est inconnue, mais elle est la plus commune dans:

  • les personnes en surpoids ou obèses
  • les gens qui fument

L’hidrosadénite suppurée touche également trois fois plus de femmes que d’hommes

6. Jock démangeaisons

Malgré le nom, n’importe qui peut avoir des démangeaisons, pas seulement des athlètes. Il est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes parce que les hommes ont tendance à transpirer davantage, surtout autour de l’aine.

Causée par le même champignon qui conduit au pied d’athlète, la démangeaison peut provoquer des démangeaisons, des brûlures et une éruption squameuse et squameuse sur les organes génitaux, l’intérieur des cuisses et les fesses.

Cette éruption est très contagieuse, surtout par contact direct ou en partageant des serviettes ou d’autres articles.

7. Pityriasis rosé

Femme médecin parlant à une patiente dans un bureau moderne propre.

Cette éruption cutanée fréquente apparaît souvent au printemps et à l’automne, avec des symptômes incluant de petites plaques squameuses sur les cuisses, le cou, le haut des bras, le dos ou la poitrine.

Environ 75 pour cent de tous les cas de pityriasis rosea commencent par un «patch héraut», qui est un seul patch ovale et squameux, suivi dans les 2 semaines par plus de patchs.

La condition affecte les femmes plus que les hommes et est plus fréquente chez les jeunes. Il affecte rarement les plus de 60 ans.

La cause du pityriasis rosé n’est pas connue, mais l’éruption disparaît complètement en quelques mois.

8. Brûlure du rasoir

La brûlure du rasoir est causée par le rasage, en particulier avec des lames de rasoir sales ou ternes, ou lorsque vous utilisez des techniques de rasage inadéquates.

Le feu du rasoir peut se développer sur n’importe quelle partie du corps qui est rasée.

9. Démangeaisons du nageur

La démangeaison du nageur, médicalement connue sous le nom de dermatite cercarienne, est une réaction allergique à certains parasites qui vivent dans certains lacs, étangs et océans.

Les symptômes comprennent des picotements ou des brûlures de la peau, des boutons rougeâtres et de petites cloques qui surviennent dans les jours qui suivent la baignade dans de l’eau contaminée. La plupart des cas ne nécessitent pas d’attention médicale sauf si les symptômes persistent ou s’aggravent.

La démangeaison du nageur peut se produire n’importe où dans le monde mais se produit plus souvent pendant les mois d’été. Cependant, il n’y a aucun risque d’attraper les démangeaisons du nageur dans des piscines correctement chlorées.

Symptômes

Une éruption sur la face interne de la cuisse ressemble à des éruptions cutanées dans d’autres parties du corps. Les symptômes d’accompagnement peuvent inclure:

  • ampoules
  • sensation de brûlure
  • malaise
  • démangeaisons
  • suintant des lésions
  • douleur
  • bosses rouges
  • patchs écailleux

L’éruption peut devenir plus irritée si les cuisses se frottent ou si une personne porte des vêtements serrés sur les jambes.

ITS et éruptions internes des cuisses

Certaines infections transmissibles sexuellement (ITS) peuvent causer une éruption cutanée à l’intérieur de la cuisse. Ceux-ci inclus:

10. L’herpès génital

Plus d’un Américain âgé de 14 à 49 ans sur six a l’herpès génital. Il n’y a pas de remède pour la maladie, et beaucoup de personnes avec le virus n’ont pas de symptômes, bien qu’ils puissent toujours transmettre le STI aux autres.

Les symptômes comprennent des bosses rouges ou des cloques douloureuses et douloureuses sur les organes génitaux, les fesses et l’intérieur des cuisses.

11. Syphilis secondaire

La syphilis est facile à traiter à ses débuts, mais elle peut entraîner de graves complications lorsqu’elle n’est pas traitée.

Les symptômes initiaux comprennent des plaies autour des organes génitaux ou de l’anus. Au deuxième stade, connu sous le nom de syphilis secondaire, ses symptômes comprennent la fièvre et une éruption cutanée qui peut apparaître sur n’importe quelle partie du corps, y compris l’intérieur des cuisses.

Diagnostic

Si l’éruption s’accompagne d’autres symptômes, comme de la fièvre ou de la douleur, une personne devrait consulter un médecin.

La cause sous-jacente d’une éruption cutanée à l’intérieur des cuisses sera diagnostiquée en fonction de:

  • un examen visuel de l’éruption
  • les antécédents médicaux d’une personne
  • tout autre symptôme

Dans certains cas, un échantillon de l’éruption peut être envoyé pour d’autres tests. Certaines personnes peuvent être référées à un dermatologue (un médecin spécialisé dans les troubles de la peau).

Traitement

Le traitement recommandé dépendra de la cause de l’éruption cutanée. Toutes les éruptions ne nécessiteront pas d’intervention, car elles peuvent disparaître d’elles-mêmes.

Lorsqu’un traitement est nécessaire, les options comprennent:

Médicaments

Plusieurs médicaments en vente libre et sur ordonnance sont disponibles pour traiter une éruption sur la face interne de la cuisse, y compris:

  • antibiotiques pour certaines MST et d’autres infections
  • antifongiques pour les cas de démangeaisons
  • antihistaminiques pour démangeaisons
  • stéroïdes topiques ou oraux pour diminuer l’inflammation

Remèdes maison

Bain au lait d'avoine avec de l'avoine sur des planches de bois.

Selon le type d’éruption interne de la cuisse, un ou plusieurs des remèdes maison suivants peuvent aider:

  • Compresse froide. Placer une compresse fraîche et humide sur l’éruption peut réduire les démangeaisons et l’inflammation. Tapotez doucement la peau sèche après utilisation. Répétez aussi souvent que nécessaire.
  • Bain d’avoine. Gruau est un remède commun pour les plaintes de la peau. La recherche suggère qu’il a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui peuvent apaiser les démangeaisons et la peau irritée.
  • Huile d’arbre à thé Certaines recherches suggèrent que l’huile de théier est plus efficace pour contrôler la dermatite de contact allergique que d’autres traitements, tels que l’oxyde de zinc et le butyrate de clobétasone. Il n’a pas été montré pour être efficace pour la dermatite de contact irritant. L’huile de théier peut être ajoutée à une compresse froide ou appliquée sur la peau si diluée avec une huile de support.
  • Astringents naturels. Certaines personnes utilisent des astringents naturels pour soulager les symptômes de brûlures de rasoir et d’autres éruptions cutanées. Les produits comprennent le vinaigre de cidre de pomme, le thé noir réfrigéré et l’extrait d’hamamélis.
  • Évitez les irritants et les allergènes. Les éruptions cutanées causées par la dermatite de contact disparaissent souvent une fois que la substance irritante est éliminée.

La prévention

Pour éviter d’avoir une éruption interne de la cuisse:

  • Reste calme. La peau chaude et moite peut constituer un terreau fertile pour les bactéries et les champignons. Il peut également causer des éruptions cutanées.
  • Gardez la peau sèche. Séchage de la peau après le bain et enlever les vêtements en sueur après les séances d’entraînement peut aider à prévenir une éruption cutanée.
  • Douche à l’eau tempérée. Une eau trop chaude peut causer une éruption de chaleur ou aggraver d’autres affections cutanées.
  • Maintenez un poids santé. Certaines éruptions cutanées, y compris celles causées par l’irritation, sont plus fréquentes chez les personnes en surpoids.
  • Évitez de partager des serviettes. Le risque de contracter certaines maladies contagieuses, y compris les démangeaisons, peut être réduit en ne partageant pas les serviettes, les vêtements et d’autres articles.
  • Utilisez des techniques de rasage appropriées. Évitez d’utiliser des lames ternes ou sales, ne jamais se raser et toujours raser dans le sens de la pousse des poils.
  • Arrêter de fumer. La consommation de tabac peut augmenter le risque de certaines éruptions cutanées, telles que l’hidrosadénite suppurée.
  • Abstenez-vous ou faites attention avec le sexe. Réduire le risque de contracter une ITS en utilisant des condoms en latex, en se faisant tester régulièrement pour les IST et en s’assurant que tous les partenaires sexuels ont récemment été testés et ne présentent pas d’ITS. Notez que les préservatifs ne peuvent pas entièrement protéger contre l’herpès génital ou la syphilis.

Perspective

Une éruption sur la face interne de la cuisse est un symptôme courant qui peut avoir de nombreuses causes sous-jacentes. La plupart des cas d’éruption interne des cuisses ne sont pas graves, mais il est important de consulter un médecin pour déterminer la cause exacte et recevoir les traitements appropriés.

Beaucoup de remèdes à la maison et médicaux traiteront efficacement une éruption de cuisse intérieure. Certaines éruptions peuvent ne pas nécessiter de traitement du tout, car elles se résoudront d’elles-mêmes avec le temps.

En outre, en utilisant les techniques préventives énumérées ci-dessus, de nombreux cas d’éruption interne de la cuisse peuvent être évités en premier lieu.

Like this post? Please share to your friends: