Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

À quoi ressemblent les crampes en début de grossesse?

Les crampes d’implantation peuvent être un signe précoce de grossesse. Comprendre les causes et les principales différences entre les crampes d’implantation et les crampes d’époque aidera les gens à les reconnaître.

Les crampes d’implantation sont un type de douleur parfois ressenti quand un ovule fécondé s’attache à la muqueuse de l’utérus. Ce processus est appelé implantation. Des crampes surviennent parfois lorsque cela se produit, mais cela ne cause pas toujours de la douleur.

Toute personne présentant des crampes d’implantation doit éviter de prendre des médicaments anti-inflammatoires, tels que l’aspirine. C’est parce que la prise de médicaments anti-inflammatoires au moment de la conception pourrait augmenter le risque de fausse couche, selon une étude de 2003.

Crampes d’implantation vs crampes d’époque

Femme tenant son estomac peut-être en raison de crampes d'implantation

Les crampes d’implantation ne sont pas les mêmes que les crampes menstruelles ou menstruelles.

Les crampes menstruelles se produisent au cours d’une période, qui se produit environ une fois tous les 28 jours, tant qu’il n’y a pas de grossesse.

Les crampes menstruelles se produisent lorsque l’utérus se contracte pour expulser sa muqueuse.

Les substances appelées prostaglandines déclenchent la contraction des muscles utérins.

Les prostaglandines sont associées à la douleur et à l’inflammation. Ce processus peut provoquer des crampes.

Les crampes et les saignements sont-ils fréquents?

Pas tout le monde obtient des crampes d’implantation et des saignements quand ils deviennent enceintes.

Un quart des participants à une étude de 2010 ont signalé des saignements au cours de leur premier trimestre. Seulement 8% d’entre eux ont eu des saignements abondants.

28 pour cent de ceux qui avaient des taches et des saignements légers ont également signalé des douleurs. 54 pour cent de ceux avec des saignements abondants ont également éprouvé de la douleur.

Comment reconnaître les crampes d’implantation

Pas tout le monde a des crampes lors de l’implantation. Et pour ceux qui le font, les crampes peuvent être légères ou modérées.

Certains décrivent la sensation comme:

  • piquer
  • tirant
  • sensation de picotement

Cela peut aider à le différencier d’une crampe menstruelle.

Il est inhabituel de souffrir de crampes intenses au cours de l’implantation, donc toute personne qui éprouve des crampes douloureuses entre les règles doit être évaluée par un médecin.

L’implantation a tendance à se produire 6 à 12 jours après l’ovulation quand la grossesse se produit. C’est à peu près au même moment qu’une personne s’attendrait habituellement à ce qu’une période commence.

Si un ovule a été fécondé, le corps prépare la muqueuse de l’utérus pour recevoir et protéger l’œuf.

Quelques saignements légers ou spotting peuvent accompagner les crampes d’implantation. C’est ce qu’on appelle le saignement d’implantation et est plus léger qu’une période régulière.

Autres signes précoces de grossesse

femme portant sur un canapé tenant sa tête

Des crampes ou des saignements d’implantation peuvent être un signe précoce de grossesse.

Il est facile de confondre les crampes d’une période ou une période légère pour les symptômes d’implantation.

En raison de la similitude des symptômes entre la menstruation et l’implantation, il est utile de connaître les autres signes précoces de la grossesse.

Les autres signes précoces de la grossesse comprennent:

  • seins gonflés, tendres, plus lourds ou plus pleins
  • Fatigue extrême
  • se sentir malade ou vomir
  • aversions alimentaires ou cravings
  • maux de tête
  • constipation
  • sautes d’humeur
  • se sentir en larmes
  • vertiges ou évanouissements
  • température corporelle élevée
  • période manquée

Quand voir un médecin

Si quelqu’un pense être enceinte, c’est une bonne idée de passer un test de grossesse à domicile. Un bon moment pour le faire est de 1 à 2 semaines après avoir remarqué les premiers signes de grossesse.

Si un ovule fécondé a été implanté dans la paroi de l’utérus, le corps aura déjà commencé à former le placenta. Dans cette situation, l’hormone de grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), commence à augmenter.

Environ 2 semaines après l’implantation, les taux d’hCG seront suffisamment élevés pour qu’un test de grossesse soit positif.

Si le test de grossesse est positif, l’étape suivante consiste à prendre rendez-vous avec un médecin. Le médecin peut confirmer si le test à domicile est correct.

Toute personne qui sait déjà qu’elle est enceinte et qui souffre de saignements abondants ou de crampes doit consulter un médecin. Ces symptômes peuvent indiquer un problème avec la grossesse.

Parfois, les personnes qui ne sont pas enceintes peuvent éprouver des crampes douloureuses ou des saignements entre les périodes. Si cela se produit, c’est une bonne idée de discuter du problème avec un médecin.

À emporter

Les crampes d’implantation et les saignements légers peuvent être un signe précoce de grossesse. Il est facile de confondre ces symptômes avec des crampes menstruelles ou des saignements légers.

Pour cette raison, il est important de reconnaître les autres signes précoces de la grossesse. Cependant, ces symptômes seuls ne prouvent pas une grossesse. Faire un test de grossesse à domicile et faire vérifier les résultats par un médecin est la meilleure façon de confirmer une grossesse.

Une fois la grossesse confirmée, les personnes peuvent envisager de poursuivre la grossesse. Une personne peut discuter de toutes les options avec un médecin.

Like this post? Please share to your friends: