Arachnoïdite: symptômes, diagnostic et perspectives

L’arachnoïdite est une affection neurologique qui provoque des douleurs dans le dos, le périnée (l’espace entre les organes génitaux et le rectum), les jambes, les bras et les pieds. L’arachnoïdite peut également affecter la vision, la vue et la mobilité d’une personne.

Arachnoïdite se développe lorsque les tissus qui protègent le cerveau, les nerfs et la moelle épinière sont endommagés, généralement par une lésion traumatique.

Dans cet article, nous regardons les causes et les types d’arachnoïdite, ainsi que la façon de gérer la douleur et d’autres symptômes.

Qu’est-ce que l’arachnoïdite?

arachnoïdite écrite avec le modèle du cerveau

L’arachnoïdite survient lorsque l’arachnoïde est endommagée.

L’arachnoïde fait partie d’un groupe de membranes qui amortissent les nerfs du cerveau et de la moelle épinière. Lorsque cet amortissement est endommagé, les nerfs peuvent ne pas fonctionner correctement.

Les nerfs de la moelle épinière sont entourés de plusieurs tissus minces, appelés méninges, qui assurent l’amorti et la protection. La matière arachnoïdienne est le tissu moyen des méninges.

Les dommages à la substance arachnoïdienne peuvent provoquer un gonflement et une inflammation. Ce gonflement peut provoquer le collage des nerfs de la colonne vertébrale, altérant la fonction nerveuse et provoquant une douleur intense.

L’arachnoïdite est presque toujours causée par une blessure. Il y a quelques rapports d’arachnoïdite héréditaire, mais la plupart des personnes atteintes d’arachnoïdite développent la maladie en raison d’une blessure à la colonne vertébrale.

L’arachnoïdite est un trouble évolutif, ce qui signifie qu’elle tend à s’aggraver avec le temps si elle n’est pas traitée. Chez certaines personnes, cela peut être débilitant.

Symptômes

Les symptômes de l’arachnoïdite varient d’une personne à l’autre et peuvent changer avec le temps. Dans les premiers stades de la maladie, certaines personnes atteintes d’arachnoïdite croient à tort qu’ils ont une lésion musculaire ou articulaire.

Alors que les muscles et les articulations peuvent faire mal, la source de la douleur est neurologique, donc le massage et les stratégies similaires ne soulageront pas les symptômes.

Les symptômes les plus communs de l’arachnoïdite comprennent:

  • changements de vision
  • douleur articulaire ou musculaire
  • douleur nerveuse
  • sensations inhabituelles, telles que des brûlures ou des picotements
  • bourdonnement dans les oreilles
  • faiblesse musculaire
  • changements dans l’audition
  • méningite ou gonflement des méninges

Moins fréquemment, les personnes atteintes d’arachnoïdite peuvent présenter ces symptômes:

  • gonflement du cerveau (hydrocéphalie)
  • incapacité de transpirer
  • Mouvements corporels inhabituels ou incontrôlables
  • problèmes urinaires
  • fatigue chronique
  • migraines

Les types

Les médecins classent l’arachnoïdite en plusieurs sous-types. Connaître le type d’arachnoïdite d’une personne peut aider à prédire les symptômes. Les types d’arachnoïdite comprennent:

  • Arachnoïdite adhésive: Le type le plus sévère et progressif, cela se produit lorsque les nerfs spinaux collent ensemble en raison de l’inflammation arachnoïdienne.
  • Arachnoïdite ossifiante: Cela se produit lorsque l’arachnoïde se transforme en os.
  • Arachnoïdite cérébrale: L’arachnoïdite cérébrale affecte la membrane entourant le cerveau et provoque souvent des maux de tête intenses.
  • Arachnoïdite héréditaire: Une forme rare d’arachnoïdite, ceci est dû à des anomalies génétiques des méninges.
  • Arachnoïdite néoplasique: Une forme d’arachnoïdite causée par le cancer.
  • Arachnoïdite opto-chiasmatique: C’est une arachnoïdite derrière le nerf optique. Cela peut entraîner une perte de vision grave ou complète.

Causes

péridurale

La cause de l’arachnoïdite peut influencer le type de développement d’une personne, ainsi que les perspectives et le plan de traitement. Les causes les plus fréquentes comprennent:

  • une blessure au cours de la chirurgie de la colonne vertébrale, ce qui représente environ 60 pour cent des cas
  • myélographie, lorsqu’un colorant est injecté dans la colonne vertébrale
  • l’exposition à des produits chimiques qui endommagent les méninges
  • injections dans la colonne vertébrale, comme après une épidurale
  • ponction lombaire
  • infections virales et bactériennes de la colonne vertébrale
  • traumatisme physique de la colonne vertébrale, par exemple d’un accident de voiture
  • cancer dans ou autour de la colonne vertébrale

Un très petit nombre de cas d’arachnoïdite sont génétiques.

Traitement et diagnostic

femme à la séance de thérapie

L’arachnoïdite est rare, elle peut donc nécessiter de nombreux tests et prendre du temps à diagnostiquer. Il n’y a pas de test standard pour l’arachnoïdite, mais des tests d’imagerie peuvent être utilisés. Ceux-ci inclus:

  • imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • tomographie axiale informatisée (CAT)

Un électromyogramme (EMG) peut également être utilisé pour déterminer la gravité des dommages. Ce test utilise des impulsions électriques pour vérifier le bon fonctionnement des nerfs.

Le traitement de l’arachnoïdite peut être difficile. La zone autour de la moelle épinière est délicate, et même des dommages mineurs peuvent avoir des conséquences graves.

La chirurgie est possible mais pas toujours recommandée. La chirurgie n’est pas toujours efficace et expose la colonne vertébrale à d’autres dommages potentiels. Même lorsque la chirurgie est efficace, les avantages sont généralement temporaires.

La plupart des médecins choisissent plutôt de gérer les symptômes en utilisant une variété de techniques. Ceux-ci inclus:

Thérapie physique

Une gamme de techniques de thérapie physique peut aider à soulager la douleur et à prévenir d’autres dommages. La thérapie par l’exercice peut renforcer les muscles et aider une personne à gérer la douleur.

Le massage peut réduire la tension musculaire due à la douleur, tandis que l’hydrothérapie peut temporairement aider à soulager la douleur nerveuse.

Certaines personnes trouvent que les compresses chaudes ou froides appliquées à la moelle épinière ou à la zone douloureuse du corps peuvent temporairement soulager l’inflammation.

Médicaments contre la douleur

Les médicaments contre la douleur comprennent les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les stéroïdes et les analgésiques narcotiques, comme les opioïdes.

Le médicament correct dépend d’une série de facteurs, y compris les autres médicaments pris par une personne et s’ils subissent des effets secondaires.

Stimulation nerveuse

Les traitements qui stimulent les nerfs ou la moelle épinière peuvent offrir un soulagement sans médicament. Deux options prometteuses sont:

  • Stimulation de la moelle épinière: Elle utilise un dispositif pour envoyer un signal électrique directement à la moelle épinière, ce qui peut offrir un soulagement continu de la douleur.
  • Stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS): Semblable à un stimulateur de la moelle épinière, une unité TENS envoie de l’électricité dans une zone douloureuse pour soulager la douleur et améliorer le mouvement.

Soutien psychologique

Vivre avec une douleur chronique peut être difficile. La thérapie peut aider certaines personnes à faire face en changeant leur façon de penser à la douleur et en leur offrant un soutien émotionnel.

Certaines personnes trouvent également de l’aide auprès de groupes de soutien pour les personnes souffrant de douleur chronique ou de maladies rares. Ces groupes peuvent aider les personnes dans la douleur à trouver de nouvelles ressources, à partager des remèdes de mode de vie efficaces et à se sentir moins seules.

Des remèdes alternatifs

Certaines personnes trouvent un soulagement avec des remèdes alternatifs, y compris l’acupuncture, les changements de régime et de style de vie, ou les médicaments homéopathiques.

Plus d’études sont nécessaires pour déterminer l’efficacité des remèdes alternatifs pour le traitement des symptômes de l’arachnoïdite.

Perspective

Arachnoïdite peut être géré, pas guéri. Avec un traitement approprié, il est possible de mener une vie normale. Cependant, les personnes atteintes de cette maladie peuvent avoir besoin de changer leur approche de traitement que les symptômes changent.

Beaucoup trouvent que leurs symptômes s’aggravent même avec d’excellents soins médicaux. Parler à un médecin de tous les symptômes offre la meilleure chance de soulager ces symptômes.

Il n’y a aucun moyen de prédire comment l’arachnoïdite va progresser dans un cas individuel. Connaître le type d’arachnoïdite peut aider, bien qu’il y ait une variabilité significative même chez les personnes ayant le même type d’arachnoïdite.

L’arachnoïdite est une condition médicale frustrante et potentiellement invalidante. Bien qu’il ne soit pas curable, une variété de traitements peuvent aider. Les personnes atteintes d’arachnoïdite méritent de vivre leur vie aussi confortablement que possible et devraient poser beaucoup de questions à leur médecin. Cela peut les aider à trouver le meilleur traitement possible.

Like this post? Please share to your friends: