Causes et traitement d’un cou noir

La peau du cou a tendance à s’assombrir, que ce soit en raison des hormones, de l’exposition au soleil ou d’autres affections cutanées. Une personne dont le cou s’obscurcit ou devient noir peut également remarquer des changements à la texture de sa peau, tels que l’épaississement ou la sensation de douceur que la peau environnante.

Alors que la plupart des causes d’un cou noir ne sont pas des urgences médicales, il est toujours préférable de consulter un médecin pour un diagnostic approprié.

Dans cet article, nous examinons les causes possibles d’un cou noir, ainsi que les options de traitement.

Causes

Acanthosis nigricans peut causer le cou noir

Les causes possibles d’un cou noir comprennent:

Acanthosis nigricans

Acanthosis nigricans peut causer une peau sombre et épaisse sur le cou. La peau peut avoir une texture similaire à celle du velours.

Cette condition peut apparaître soudainement, mais elle n’est pas contagieuse et ne présente aucun danger pour la santé d’une personne.

Les personnes obèses et celles qui souffrent de diabète sont plus à risque de développer cette maladie.

Dans de rares cas, l’acanthosis nigricans peut indiquer une affection médicale sous-jacente plus grave, comme un cancer de l’estomac ou du foie.

Dermatite négligée

Dermatite négligée est une affection cutanée qui survient lorsqu’une personne a accumulé des cellules mortes de la peau, de l’huile, de la sueur et des bactéries sur sa peau. L’accumulation de débris provoque une décoloration et des plaques cutanées.

Le cou est un endroit commun pour la dermatite négligée à se développer, souvent en raison d’un nettoyage insuffisant avec du savon, de l’eau et de la friction pour enlever les cellules de la peau en excès.

Dyskératose congénitale

Aussi connu sous le syndrome de Zinsser-Engman-Cole, la dyskératose congénitale provoque une hyperpigmentation de la peau du cou. Le cou peut paraître sale.

En plus des taches sombres sur le cou, la condition peut causer des taches blanches dans la bouche, des crêtes des ongles, et des cils clairsemés.

Erythème dyschromique perstans

L’érythème dyschromique perstans, ou dermatose cendrée, provoque des plaques de peau de couleur gris ardoise, bleu foncé ou noires de forme irrégulière sur le cou et le haut des bras. Des patchs peuvent parfois apparaître sur le torse.

La condition est bénigne et n’indique aucune condition médicale sous-jacente.

Niveaux élevés d’insuline dans le sang

Lorsqu’une personne a des niveaux d’insuline chroniquement élevés, elle peut ressentir des zones d’hyperpigmentation au niveau du cou, en particulier à l’arrière du cou. Cet événement est fréquent chez les femmes qui ont le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Lichen planus pigmentosus (LPP)

La LPP est une maladie inflammatoire qui provoque des cicatrices sur certaines parties du corps. Les symptômes comprennent des taches gris-brun à noires sur le visage et le cou. Les patchs ne démangent pas.

Tinea versicolor

Tinea versicolor est une infection du champignon. Bien que ce type de levure soit naturellement présent sur la peau, une trop grande quantité de levure ou une prolifération excessive peut causer des taches sombres sur le cou, le dos, la poitrine et les bras.

La peau peut apparaître particulièrement sombre si une personne a récemment été exposée au soleil. Les patchs cutanés peuvent également démanger.

Diagnostic

Analyser un patient pour le cou noir

Un médecin diagnostiquera la cause d’un cou noir en demandant à une personne de ses antécédents médicaux et de tout changement récent aux médicaments ou aux habitudes de vie, comme l’exposition au soleil.

Ils vont inspecter visuellement le cou et peuvent référer la personne à un dermatologue si la cause n’est pas claire.

Un médecin peut également effectuer certains des tests suivants pour déterminer une cause sous-jacente potentielle:

  • Les tests sanguins: Un test peut être effectué pour le taux de sucre dans le sang ou les niveaux d’hormones.
  • Échantillon cutané: Un grattage cutané ou une biopsie peuvent être effectués pour déterminer si des cellules fongiques sont présentes.

Traitement

Une fois qu’un médecin détermine la cause du cou noir, ils recommanderont des solutions spécifiques à l’état.

Les traitements pour chacune des conditions ci-dessus peuvent inclure:

  • Tinea versicolor: Un médecin traitera habituellement les infections fongiques avec des pommades antifongiques qui peuvent être appliquées sur la peau. Les cas graves peuvent nécessiter des médicaments antifongiques par voie orale.
  • Dermatitis neglectans: Frotter avec de l’eau et du savon peut souvent réduire l’apparence d’un cou noir de dermatite négligée. Une personne peut souhaiter faire tremper le cou dans un bain ou appliquer une compresse chaude pour détacher les débris tenaces.
  • Acanthosis nigricans: Bien qu’il existe des crèmes éclaircissantes pour la peau et des gommages qui promettent de réduire l’assombrissement de la peau associé à l’acanthosis nigricans, ils sont généralement inefficaces. S’attaquer aux causes sous-jacentes peut aider, comme la gestion du taux de sucre dans le sang et la perte de poids.
  • Hyperpigmentation: Le traitement de l’hyperpigmentation peut inclure de la trétinoïne topique, une forme d’acide rétinoïque qui favorise le renouvellement des cellules de la peau. Les thérapies au laser peuvent également aider à réduire l’incidence de l’hyperpigmentation.

D’autres traitements dépendront de l’état sous-jacent d’une personne et de sa santé globale.

Remèdes maison

Gommages exfoliants peuvent aider le cou noir

Des soins de la peau et des habitudes de vie positives peuvent aider à réduire l’incidence d’un cou noir. Une personne peut prendre des mesures préventives en:

  • laver la peau avec du savon et de l’eau deux fois par jour
  • utiliser des gommages exfoliants pour aider à se débarrasser des peaux mortes
  • application quotidienne de crème solaire
  • manger une alimentation saine avec beaucoup de fruits et de légumes

De nombreuses entreprises affirment que leurs produits peuvent aider à éclaircir la peau, mais la recherche a conclu qu’il n’y a aucune preuve concluante pour soutenir l’efficacité des ingrédients suivants:

  • arbutine
  • acide azélaïque
  • l’acide kojique
  • réglisse
  • mûre
  • Safran des Indes
  • vitamine C

Cependant, il est possible que l’application de produits à la maison puisse donner des résultats. Une personne devrait toujours appliquer un nouveau produit sur une petite zone ou un timbre d’essai en premier et attendre 24 heures pour s’assurer qu’elle n’est pas allergique ou sensible à la substance.

Perspective

Un cou noir ou hyperpigmenté peut être troublant, mais il est souvent traitable.Si une personne n’est pas sûre de la cause du cou noir ou présente des symptômes, tels que des démangeaisons et de la douleur, elle devrait consulter son médecin pour un diagnostic approprié.

Like this post? Please share to your friends: