Causes et traitements pour les croûtes du nez

L’intérieur du nez contient des tissus délicats que les blessures physiques ou les maladies peuvent facilement endommager et enflammer. Avec de nombreux vaisseaux sanguins et terminaisons nerveuses dans cette région, les saignements et les croûtes douloureuses sont des problèmes communs.

Heureusement, les croûtes à l’intérieur du nez sont généralement inoffensives et guérissent d’elles-mêmes avec un peu de soin.

Connaître la cause des croûtes dans le nez et comment les soigner est la clé pour aider le nez à guérir et prévenir les problèmes futurs.

Remèdes à la maison pour les croûtes dans le nez

Femme utilisant un pot Neti pour effacer son nez de la congestion.

Pour les croûtes causées par des problèmes mineurs, tels que les allergies et les rhumes, une personne peut essayer:

  • Diffusion d’huiles essentielles d’eucalyptus et de menthe poivrée pour soulager la congestion nasale.
  • Utiliser un pot Neti pour nettoyer le nez des mucus et des allergènes.
  • Faire un traitement à la vapeur en faisant bouillir une casserole d’eau propre, en la laissant refroidir légèrement, en plaçant une serviette sur la tête pour capturer la vapeur et en respirant la vapeur par le nez.
  • Boire beaucoup d’eau et de liquides non caféinés pour aider le corps à évacuer naturellement le mucus du nez.
  • Appliquer un gant de toilette chaud et humide sur le nez plusieurs fois par jour.
  • Utiliser un vaporisateur nasal salin au besoin pour soulager la douleur et encourager la cicatrice à guérir.

Causes de croûtes dans le nez

Les croûtes dans le nez peuvent être causées par une variété de facteurs, mais la plupart sont des problèmes simples qui guérissent sans complications. Les causes communes incluent:

Allergies

Les allergènes peuvent provoquer des démangeaisons à l’intérieur du nez, ce qui peut entraîner des frictions ou des égratignures au nez. Cela peut causer des dommages aux tissus à l’intérieur.

Cela peut provoquer une inflammation, des saignements et la formation d’une croûte. Même sans se frotter ou se gratter, l’inflammation continue des allergies peut être suffisamment irritante pour provoquer la formation de croûtes.

Irritants

Certains produits chimiques peuvent irriter le nez, provoquant une inflammation et des croûtes. Les irritants courants comprennent:

  • les fumées des produits de nettoyage
  • produits chimiques industriels
  • fumée de cigarette
  • cigares

Souffler le nez trop fort

Moucher est souvent nécessaire et utile. Cependant, souffler trop fort peut faire plus de mal que de bien.

Le soufflage énergique du nez peut non seulement forcer le mucus vers les sinus, mais aussi endommager et irriter l’intérieur du nez.

Les personnes qui se mouchent trop fort et trop souvent peuvent remarquer des saignements et des croûtes dans le nez. Soufflage énergique répété peut arracher la croûte, ce qui conduit à plus de saignement et de croûtes à répétition.

Traumatisme ou cueillette de nez

Une blessure au nez dans un accident ou un sport peut endommager le tissu à l’intérieur, entraînant des saignements et des croûtes.

De même, la prise de bec peut endommager l’intérieur du nez. Les enfants et les adultes peuvent être coupables de cette habitude, particulièrement quand un rhume ou des allergies mènent à une accumulation de mucus dans le nez.

La rhinotillexomanie est le terme médical utilisé pour la préparation du nez chronique. Dans le cas d’une piqure de nez chronique ou compulsive, la formation de la croûte peut inciter la personne à souffler ou à attraper la croûte, causant plus de saignement, des croûtes et un cycle continu qui ne permet pas au nez de guérir.

La surutilisation des sprays nasaux

Bouteille de spray nasal

Certaines pulvérisations nasales contiennent un médicament connu sous le nom d’oxymétazoline, qui est conçu pour rétrécir les vaisseaux sanguins dans le nez, l’aidant à se sentir moins encombré.

Bien que cela puisse aider le nez à se sentir mieux au début, l’utilisation de ces sprays trop souvent peut entraîner une sécheresse, une irritation et une congestion accrue dans le nez.

Tous ces facteurs augmentent le risque de croûtes dans le nez.

Les boutons de fièvre (virus de l’herpès simplex)

Bien que les boutons de fièvre sont les plus communs autour de la bouche, ils peuvent apparaître dans d’autres endroits, y compris à l’intérieur du nez.

Les boutons de fièvre résultent d’une infection par le virus de l’herpès simplex (HSV). Une plaie de froid commence généralement par une sensation de brûlure et de picotement, suivie d’une plaie qui s’aggrave et forme une croûte.

Boutons ou furoncles

L’intérieur du nez contient des follicules pileux qui peuvent être infectés par des bactéries. En conséquence, un furoncle rempli de pus ou un bouton peut se développer.

Les furoncles et les boutons peuvent causer de la douleur et de l’irritation. Si elles sont égratignées ou saignée, il peut en résulter des saignements et des croûtes.

L’usage de drogues

L’inhalation de médicaments, tels que les méthamphétamines, la cocaïne et l’héroïne, peut causer des dommages importants à l’intérieur du nez.

L’irritation et la formation de croûtes dans le nez sont courantes avec l’utilisation de ces médicaments. Ils peuvent également déchirer, ou perforer, la cloison à l’intérieur du nez, ce qui entraîne des complications graves, telles que la nécrose (mort des tissus) et des trous dans le nez.

Sinus paranasal et cancer de la cavité nasale

Le cancer dans la cavité nasale, ou le cancer paranasal, peut causer toute une gamme de symptômes, y compris une congestion persistante et des saignements de nez. Cela peut entraîner une irritation et des croûtes.

D’autres symptômes du cancer paranasal comprennent des changements dans le sens de l’odorat d’une personne, un engourdissement ou une douleur dans le visage, et des changements dans la vision.

Les croûtes dans le nez et la congestion ne sont généralement pas des signes de cancer. Si une personne est concernée, un docteur peut exclure cette cause avec n’importe quels essais ou examens nécessaires.

La prévention

l'homme se mouchait doucement à cause de la grippe ou du froid.

Un certain nombre de mesures peuvent être prises pour aider à prévenir les croûtes dans le nez, y compris:

  • Prendre des médicaments contre les allergies tel que recommandé par un médecin.
  • Souffler le nez doucement et seulement si nécessaire. Si aucun mucus ne sort lors du soufflage, une personne ne devrait pas forcer ou souffler plus fort, mais à la place, ils devraient humidifier les voies nasales avec un spray salin.
  • Éviter d’inhaler des drogues, y compris des drogues illicites.
  • Demander un médecin avant d’utiliser un spray nasal décongestionnant contenant de l’oxymétazoline. Si recommandé, il ne doit pas être utilisé plus de deux fois par jour ou pendant plus de 3 jours.
  • En utilisant un humidificateur.
  • Garder un spray salin sans drogue à portée de main pour garder l’intérieur du nez humide. Une personne devrait rechercher des sprays qui contiennent seulement du «chlorure de sodium» comme ingrédient actif.
  • Ne pas mettre les doigts ou d’autres objets dans le nez.
  • Tamponner la vaseline à l’intérieur du nez aide à garder l’humidité, empêchant les tissus nasaux de se dessécher et de saigner.
  • Éviter de cueillir des croûtes ou des bosses dans le nez.
  • Ne pas fumer et éviter les endroits où les autres fument.
  • Éviter les odeurs chimiques fortes des produits de nettoyage agressifs autant que possible.
  • Porter un masque qui couvre le nez lorsqu’il s’agit de produits chimiques.
  • Prendre des médicaments pour prévenir les boutons de fièvre.

Quand voir un médecin

Bien que les croûtes dans le nez résultent souvent de conditions mineures et inoffensives, telles que les allergies saisonnières, un professionnel de la santé devrait examiner les croûtes en cours ou l’inconfort dans le nez.

Habituellement, un médecin de famille, un allergologue ou un médecin des oreilles, du nez et de la gorge (oto-rhino-laryngologiste) peut examiner l’intérieur du nez avec une lumière et recommander d’autres tests ou traitements si nécessaire.

Des tests sanguins peuvent être nécessaires si l’herpès ou une infection bactérienne est suspectée. Dans de nombreux cas, cependant, les croûtes dues aux allergies et aux traumatismes peuvent être diagnostiquées avec un examen visuel.

Habituellement, la cause des croûtes dans le nez est facilement traitable avec des remèdes maison et le temps.

Like this post? Please share to your friends: