Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Ce qu’il faut savoir sur les maux de tête du lobe frontal

Plusieurs types de maux de tête impliquent une douleur frontale à la tête, et l’identification du type expérimenté peut aider à déterminer le meilleur traitement.

La douleur à l’avant de la tête est parfois décrite comme un mal de tête de lobe frontal.

Selon l’Institut national de la santé, plus de 9 personnes sur 10 auront des maux de tête à un moment donné. Les maux de tête sont parmi les raisons les plus courantes pour visiter un médecin ou un travail ou une école manquant.

Dans cet article, nous examinons les types de maux de tête qui peuvent causer des douleurs à l’avant de la tête. Nous discutons des causes, des symptômes, des moyens de prévention, des options de traitement, et quand voir un médecin.

Qu’est-ce que la douleur frontale à la tête?

Un mal de tête peut causer de la douleur n’importe où dans la tête, mais un mal de tête de lobe frontal a tendance à causer de la douleur dans des domaines tels que le front et les tempes.

Malgré le nom, un mal de tête du lobe frontal est rarement lié à cette partie du cerveau, et ce n’est pas une condition en soi. La douleur à l’avant de la tête est généralement un symptôme d’un autre type de mal de tête.

Cinq maux de tête qui causent une douleur frontale à la tête

Chacun des maux de tête énumérés ci-dessous est susceptible de causer des douleurs à l’avant de la tête.

1. Céphalée de tension

Femme tenant ses tempes avec un mal de tête de lobe frontal

Un mal de tête de tension est le type le plus commun de mal de tête. La plupart des gens en feront l’expérience de temps en temps.

Ces maux de tête ont les symptômes suivants:

  • une douleur sourde et constante qui peut être ressentie dans toute la tête
  • une douleur qui commence souvent au front, aux tempes ou derrière les yeux
  • tendresse autour de la tête, du cuir chevelu, du visage, du cou et des épaules
  • une sensation d’étanchéité ou de pression, comme si une ceinture était serrée autour de la tête

La gravité des céphalées de tension peut varier de légère à sévère.

Ils durent généralement entre 30 minutes et plusieurs heures, mais peuvent durer plusieurs jours. Ils peuvent également se produire plusieurs jours dans un mois.

Les céphalées de tension sont souvent déclenchées par le stress, l’anxiété ou la dépression. Ils sont parfois causés par la fatigue, une mauvaise posture ou des problèmes musculo-squelettiques dans le cou.

La douleur des céphalées de tension peut souvent être soulagée en prenant des analgésiques en vente libre (OTC), tels que l’ibuprofène, l’acétaminophène ou l’aspirine. Ce qui suit peut également être utile:

  • avoir un massage
  • exercer doucement le cou
  • prendre une douche chaude
  • placer une serviette chaude ou un chiffon sur le front ou le cou

Consultez un médecin pour des maux de tête graves ou persistants. Vivre des maux de tête de tension plus de 15 fois par mois est considéré comme chronique, et une personne devrait consulter un médecin. Les cas chroniques sont parfois pris en charge par l’amitriptyline.

2. Souche des yeux

La fatigue oculaire peut également entraîner des maux de tête frontaux. Un mal de tête causé par une fatigue oculaire peut ressembler à une céphalée de tension. Ils sont généralement causés par une vision non corrigée ou l’astigmatisme dans un ou deux yeux.

La fatigue oculaire peut avoir plusieurs causes:

  • tâches visuelles prolongées, telles que lire ou utiliser un ordinateur
  • périodes prolongées de concentration
  • stress
  • Mauvaise posture

Les personnes souffrant de céphalées de fatigue oculaire devraient consulter un ophtalmologiste (ophtalmologiste) pour un examen de la vue. Si une vision défectueuse est la cause, une personne peut avoir besoin de lunettes ou de lentilles de contact.

Les éléments suivants peuvent également aider à la fatigue oculaire:

  • prendre des pauses régulières à partir de tâches visuellement exigeantes
  • pratiquer une bonne posture lorsque vous êtes assis à un bureau
  • étirer le cou, les bras et le dos
  • utilisant un filtre anti-éblouissement pour écrans d’ordinateur

3. Maux de tête de cluster

Les céphalées de Horton sont rares et peuvent être extrêmement douloureuses. La douleur est généralement ressentie d’un côté de la tête, souvent autour de l’œil, de la tempe ou du front.

Ces maux de tête commencent généralement sans avertissement, et ils peuvent durer plusieurs heures. Une personne peut éprouver plus d’un de ces maux de tête par jour.

D’autres symptômes de maux de tête de cluster incluent:

  • se sentir agité ou agité
  • écoulement nasal
  • un nez bouché
  • un oeil d’arrosage ou enflé

Successions de maux de tête de cluster peuvent continuer pendant des semaines ou des mois. Ils ont tendance à se produire aux mêmes heures et réveillent souvent les gens.

La cause des maux de tête de cluster n’est pas bien comprise, mais ils peuvent fonctionner dans les familles. L’alcool et le tabagisme peuvent déclencher des attaques.

Les personnes souffrant de céphalées de groupe devraient parler à un médecin. Les options de traitement comprennent:

  • sumatriptan
  • bloqueurs de canaux calciques
  • corticostéroïdes
  • topiramate
  • mélatonine
  • Oxygénothérapie
  • lithium

4 maux de tête sinus

homme tenant son nez en raison d'une céphalée sinusale

Les sinus peuvent devenir enflammés par une infection ou une réaction allergique, connue sous le nom de sinusite.

Le gonflement des sinus peut entraîner un mal de tête frontal et une sensibilité au niveau du front, des joues et des yeux.

Les céphalées sinusales sont caractérisées par:

  • une douleur sourde et lancinante
  • douleur qui peut être aggravée par les mouvements de la tête
  • écoulement nasal
  • un nez bouché
  • fièvre
  • un mal de dent

Les gens ont souvent une sinusite après un rhume ou la grippe. Il nettoie habituellement tout seul.

Pour soulager la congestion associée, une personne peut utiliser une solution d’eau salée pour nettoyer les narines ou inhaler de la vapeur dans un bol d’eau chaude.

La gestion de la sinusite dépend de la cause:

  • Pour un rhume ou une grippe, une personne peut utiliser des décongestionnants nasaux en vente libre et des analgésiques, tels que l’ibuprofène ou l’acétaminophène.
  • Pour une infection bactérienne, un médecin peut prescrire un antibiotique.
  • Pour une allergie, un médecin peut recommander un antihistaminique.

Un médecin peut également fournir un spray nasal corticostéroïde pour soulager l’enflure. Dans certains cas, il peut être nécessaire de référer une personne atteinte de sinusite à un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge.

Consultez un médecin si la sinusite persiste plus d’une semaine ou s’aggrave.

5. Artérite à cellules géantes

L’artérite à cellules géantes – également appelée artérite temporale – est une affection dans laquelle les vaisseaux sanguins situés vers l’extérieur de la tête deviennent enflammés.

Il est caractérisé par des maux de tête sévères et récurrents, et de la douleur et de la tendresse autour des tempes.

D’autres symptômes incluent:

  • douleur en mâchant ou en parlant
  • perte de vision
  • perte de poids
  • douleurs musculaires
  • dépression
  • fatigue

L’artérite à cellules géantes est rare chez les personnes de moins de 50 ans. Il s’agit d’une maladie grave qui devrait être prise en charge par un médecin dès que possible. Cela impliquera généralement un corticostéroïde, comme la prednisolone.

La prévention

Femme endormie dans son lit avec réveil au premier plan

Certains changements de style de vie peuvent aider à prévenir ou à réduire la fréquence des maux de tête. Ceux-ci inclus:

  • Dormir suffisamment Essayez d’aller dormir et se réveiller à des heures régulières. Résistez à l’envie de dormir le week-end. La plupart des adultes ont besoin de 6 à 8 heures de sommeil par nuit.
  • S’engager dans une activité physique régulière. Exercice plusieurs fois par semaine, pour réduire le stress et garder la forme.
  • Améliorer la posture. Asseyez-vous droit et assurez-vous que le bas du dos est correctement pris en charge. Évitez de vous asseoir dans la même position pendant trop longtemps. Étirez-vous et prenez des pauses régulières à partir des bureaux et des ordinateurs.
  • Modérer l’apport en caféine. Trop de caféine peut causer des maux de tête, tout comme l’arrêt soudain, surtout si une personne a habituellement consommé de grandes quantités de caféine.
  • Boire beaucoup d’eau. La déshydratation peut causer des maux de tête.
  • Éviter l’utilisation fréquente d’analgésiques. Gérer les maux de tête avec des analgésiques sur plus de 15 jours par mois peut causer des maux de tête, en raison de la surutilisation des médicaments. Voir un médecin sur les soins préventifs.

Les thérapies et les activités qui aident à la relaxation ou à gérer la douleur et le stress peuvent également aider à prévenir les maux de tête. Ceux-ci inclus:

  • biofeedback
  • manipulation vertébrale effectuée par des professionnels, tels que les chiropraticiens
  • exercices de méditation et de respiration
  • yoga et tai-chi
  • thérapie cognitivo-comportementale
  • acupuncture

Ce peut être une bonne idée de garder un journal de maux de tête pour identifier les déclencheurs possibles.

Les déclencheurs courants pour les maux de tête incluent:

  • odeurs
  • produits chimiques
  • les médicaments
  • nourriture
  • boissons
  • certaines activités

Perspective

De nombreux types de maux de tête peuvent causer des douleurs à l’avant de la tête. Dans la plupart des cas, cette douleur est le résultat d’une céphalée de tension.

Consulter un médecin au sujet des maux de tête persistants, s’aggravant ou très sévères.

Like this post? Please share to your friends: