Ce que vous devez savoir sur la maladie de Raynaud

Une personne atteinte de la maladie de Raynaud éprouve de la douleur dans les extrémités, par exemple, les doigts, lorsque les températures chutent.

Les vaisseaux sanguins se rétrécissent et presque complètement fermés. Les doigts ou les orteils passent du blanc au bleu et, au retour du sang, ils rougissent.

Aussi connu sous le nom de syndrome de Raynaud ou le phénomène de Raynaud, la maladie de Raynaud affecte 5 à 10 pour cent des Américains, mais seulement 1 sur 10 cherche un traitement. Les femmes sont estimées neuf fois plus susceptibles d’être touchées que les hommes.

Faits rapides sur la maladie de Raynaud

Voici quelques points clés sur la maladie de Raynaud. Plus de détails et d’informations à l’appui sont dans l’article principal.

  • La maladie de Raynaud est causée par une réaction excessive des vaisseaux sanguins périphériques au froid.
  • La condition affecte 5-10 pour cent des Américains.
  • Maurice Raynaud a décrit la maladie pour la première fois en 1862.
  • Les femelles et les personnes vivant dans des climats plus froids sont plus souvent touchées.
  • Une capillaroscopie peut aider à diagnostiquer la maladie de Raynaud.

Traitement

Les mains engourdies par le froid.

Il n’y a pas de remède pour la maladie de Raynaud, mais il existe des moyens de gérer les symptômes.

Pour les formes bénignes de la maladie de Raynaud, couvrir la peau exposée avant de quitter la maison peut aider. Si une attaque se produit, tremper les parties affectées dans de l’eau chaude, pas chaude, peut soulager les symptômes et les empêcher de s’aggraver.

Si le stress est un facteur, apprendre à gérer le stress peut aider.

Pour les cas modérés à sévères, des médicaments peuvent être nécessaires.

Les alpha-1 bloqueurs peuvent contrer l’effet de la norépinéphrine, qui resserre les vaisseaux sanguins. Les exemples incluent la doxazosine et la prazosine.

Les bloqueurs des canaux calciques dihydropyridiniques relaxent les petits vaisseaux sanguins des mains et des pieds. Les exemples comprennent l’amlodipine, la nifédipine et la félodipine.

Une pommade topique de nitroglycérine appliquée sur la zone affectée semble soulager les symptômes en améliorant le débit sanguin et le débit cardiaque et en diminuant la tension artérielle.

D’autres vasodilatateurs dilatent les veines, atténuant les symptômes. Les exemples comprennent le losartan, le sildénafil (Viagra), la fluoxétine (Prozac) et la prostaglandine.

Dans les cas très graves, des procédures plus invasives sont une option:

Chirurgie du nerf: Sympathectomie

La vasoconstriction qui cause Raynaud est contrôlée par les nerfs sympathiques dans les zones touchées. Un chirurgien peut faire de petites incisions et dépouiller les nerfs des vaisseaux sanguins, afin de réduire la fréquence ou la gravité des attaques. Ce n’est pas toujours réussi.

Injections chimiques

L’injection de certains produits chimiques qui bloquent les fibres nerveuses sympathiques d’effectuer la vasoconstriction peut être efficace. Les anesthésiques locaux ou l’onabotulinumtoxine de type A, ou Botox, fonctionnent bien pour certaines personnes. Cependant, l’effet disparaîtra et le traitement devra être répété.

Vivre avec Raynaud

Les personnes prédisposées à Raynaud peuvent prendre des mesures pour éviter certains déclencheurs.

L’Institut national du cœur, des poumons et du sang (NHLBI) suggère:

  • Envelopper et garder la maison au chaud quand les températures sont froides
  • autant que possible, en évitant le stress émotionnel
  • faire de l’exercice pour promouvoir un style de vie sain et réduire le stress
  • éviter les médicaments et les substances qui déclenchent les symptômes
  • limiter la consommation de caféine et d’alcool
  • ne pas fumer

Ils suggèrent également un suivi avec un médecin, surtout si les plaies se développent sur les extrémités. Obtenir de l’aide médicale peut prévenir une aggravation des symptômes et des complications graves.

Causes

Ce qui cause exactement les restes de Raynaud n’est pas clair, mais on sait qu’une hyperactivation du système nerveux sympathique provoque un rétrécissement extrême des vaisseaux sanguins, connu sous le nom de vasoconstriction.

Cela peut arriver lorsque la personne pénètre dans un endroit froid, ouvre un congélateur ou met les mains dans l’eau froide.

Certaines personnes éprouvent des symptômes lorsqu’elles sont confrontées au stress, même sans baisse de température associée.

Chez les personnes en bonne santé, le système circulatoire dans les extrémités, comme les doigts et les orteils, réagit pour conserver la chaleur dans des conditions froides. Les petites artères qui alimentent la peau en oxygène étroite pour minimiser la quantité de chaleur perdue à travers la surface de la peau exposée.

Chez les personnes atteintes de la maladie de Raynaud, ce rétrécissement est excessif. C’est ce qui fait presque fermer les vaisseaux sanguins.

Les types

Il existe deux types de maladie de Raynaud: primaire et secondaire.

La maladie de Raynaud, ou Raynaud primaire, est plus courante et affecte les personnes qui n’ont pas d’affection médicale secondaire.

Le syndrome de Raynaud ou Raynaud secondaire résulte d’un problème médical sous-jacent. C’est moins commun et tend à être plus sérieux.

Causes de Raynaud secondaire

Les causes de Raynaud secondaire incluent:

Maladies des artères: L’athérosclérose, une accumulation de plaque dans les vaisseaux sanguins, ou le syndrome de Buerger, un trouble dans lequel les vaisseaux sanguins des mains et des pieds deviennent enflammés, peut causer les symptômes de Raynaud. L’hypertension pulmonaire primaire a également été liée à la maladie.

Maladies du tissu conjonctif: La plupart des personnes atteintes de sclérodermie, une maladie conduisant à une peau durcie, ont la maladie de Raynaud. Les symptômes sont souvent liés au lupus, à l’arthrite rhumatoïde et au syndrome de Sjögren, une maladie auto-immune affectant les glandes.

Répétition ou vibration: Les personnes dont les passe-temps ou les tâches nécessitent des mouvements répétitifs, comme taper ou jouer de la guitare ou du piano, risquent de développer les symptômes de Raynaud. Ceux dont le travail consiste à utiliser des outils vibrants, comme un marteau-piqueur, sont également à risque.

Syndrome du canal carpien: Cette affection exerce une pression sur les nerfs qui se rendent à la main et augmente la sensibilité aux symptômes de Raynaud.

Médicaments: Les médicaments qui peuvent induire Raynaud comprennent les bêta-bloquants, les médicaments contre la migraine contenant de l’ergotamine ou du sumatriptan, les médicaments contre le TDAH, certains médicaments de chimiothérapie et certains remèdes contre le rhume en vente libre.

Exposition à certaines substances: Fumer rétrécit les vaisseaux sanguins et est une cause possible de Raynaud. D’autres produits chimiques, tels que le chlorure de vinyle, peuvent également jouer un rôle.

Blessures: Raynaud peut commencer après des blessures telles que des engelures, un poignet cassé ou une intervention chirurgicale locale.

Raynaud a tendance à affecter les femelles plus que les mâles. Raynaud primaire commence normalement entre l’âge de 15 ans et 25 ans, et secondaire Raynaud entre 35 et 40 ans.

La condition semble fonctionner dans les familles. Une personne un parent au premier degré avec Raynaud est plus susceptible de le développer.

Les voies possibles de la maladie de Raynaud

Les voies exactes de la maladie de Raynaud ne sont pas connues, mais il résulte probablement d’une combinaison de facteurs, et la combinaison de facteurs diffère probablement entre les individus.

Médiateurs vasculaires

L’oxyde nitrique est un vasodilatateur puissant. Il a été trouvé chez les personnes atteintes de Raynaud secondaire, mais moins chez les personnes atteintes de la maladie de Raynaud primaire.

L’endothéline-1 est un puissant vasoconstricteur. Les personnes atteintes de Raynaud primaire ont des niveaux élevés de cette protéine.

La sérotonine, un neurotransmetteur, a été retrouvé en fortes concentrations chez les personnes atteintes de la maladie de Raynaud.

D’autres possibilités

L’activation plaquettaire semble être plus élevée chez les personnes atteintes de Raynaud. Les plaquettes sont des composants du sang qui s’agglutinent pour aider à prévenir les saignements.

La fibrinolyse est une réaction naturelle qui se produit dans le corps pour réduire la coagulation. Certaines études ont associé de faibles taux de fibrinolyse à ceux de Raynaud.

Le stress oxydatif est causé par une augmentation des radicaux libres, et il pourrait être impliqué dans Raynaud.

Symptômes

Une femme tient sa main engourdie.

La maladie de Raynaud affecte certaines personnes lorsqu’elles sont exposées au froid.

Lorsque les températures baissent, les vaisseaux sanguins se contractent dans les doigts ou les orteils. Cette contraction provoque une hypoxie ou un manque d’oxygène dans les tissus affectés. Les doigts et les orteils seront froids au toucher et éventuellement engourdis.

Souvent, la zone affectée devient blanche, puis devient bleue plus tard. Une fois que la zone est chauffée et que le flux sanguin revient, une sensation de picotement peut accompagner une rougeur et, éventuellement, un gonflement. Il peut également y avoir une sensation douloureuse et palpitante.

Les orteils et les doigts sont les plus souvent touchés, mais ceux de Raynaud peuvent affecter le nez, les lèvres et les oreilles.

Certaines femmes peuvent éprouver le phénomène des mamelons de Raynaud, en particulier pendant l’allaitement. Il provoque des battements sévères, similaires à ceux vécus avec une infection fongique, ce qui peut conduire à un mauvais diagnostic.

Un épisode dure normalement environ 15 minutes, y compris le temps nécessaire à la normalisation du corps.

Les pieds de Raynaud

Le syndrome de Raynaud peut affecter les mains ou les pieds, ou les deux.

Pour réduire le risque d’une attaque, il peut être utile de garder les pieds et les mains au chaud, d’éviter de fumer et de faire suffisamment d’exercice.

Si une attaque commence, elle peut être réduite ou évitée en chauffant les mains et les pieds en même temps, par exemple en les massant.

Les pieds et les mains doivent être protégés contre les coupures, contusions et autres blessures autant que possible, car le manque de circulation peut rendre leur guérison plus difficile. Utilisez une lotion pour empêcher la peau de se fissurer et assurez-vous d’avoir des chaussures confortables et bien ajustées.

Diagnostic

Le médecin posera au patient des questions sur les symptômes, l’alimentation, les habitudes et les passe-temps. Le patient devrait être prêt à expliquer quand les premiers symptômes sont apparus, à quelle fréquence ils sont apparus et ce qui semble les causer. Il peut être utile de tenir un journal de cette information.

Pour différencier Raynaud secondaire et primaire, le médecin peut faire une capillaroscopie. Cela implique de regarder la peau à la base de l’ongle et de l’inspecter sous un microscope pour évaluer la présence de capillaires mal formés ou hypertrophiés.

Un test sanguin peut être effectué pour rechercher des anticorps antinucléaires ou pour mesurer le taux de sédimentation des érythrocytes, ce qui peut indiquer des problèmes auto-immuns ou d’autres processus inflammatoires.

Complications

Raynaud ne met généralement pas la vie en danger, mais des complications peuvent survenir.

Les engelures se produisent lorsqu’il y a un problème avec la circulation sanguine, et Raynaud est une cause possible. La peau devient irritante, rouge et enflée et elle peut être chaude, brûlante et tendre. Les engelures se résorbent généralement en 1 à 2 semaines, mais elles peuvent revenir. Garder les extrémités chaudes peut aider à les prévenir. Si les mains et les pieds deviennent froids, réchauffez-les lentement, car trop de chaleur peut causer d’autres dommages.

Si les symptômes s’aggravent et que l’apport sanguin est considérablement réduit pendant une longue période, les doigts et les orteils peuvent se déformer.

Si l’oxygène est complètement coupé de la zone, des ulcères de la peau et des tissus gangréneux peuvent se développer. Ces deux complications sont difficiles à traiter. Ils peuvent éventuellement nécessiter une amputation.

Like this post? Please share to your friends: