Cinq passe-temps qui peuvent améliorer votre santé

Pour la plupart d’entre nous, nos passe-temps sont une composante essentielle de notre vie personnelle, mais saviez-vous qu’ils peuvent aussi être bons pour notre santé mentale et physique?

une femme écrivant

Les loisirs procurent un usage enrichissant et productif de notre temps libre, et nos identités de base sont souvent liées aux intérêts que nous choisissons de poursuivre lorsque nous ne travaillons pas, ne dormons pas ou ne passons pas du temps avec des êtres chers.

Bien sûr, la plupart d’entre nous adoptent un passe-temps parce que nous aimons ça. Mais, comme vous êtes sur le point de le découvrir, il pourrait y avoir beaucoup plus à votre passe-temps que le facteur amusant.

Nous examinons cinq passe-temps qui pourraient vous donner un coup de pouce pour la santé en 2018.

Danse: Une forme d’exercice amusant

La danse a toute une gamme d’avantages pour la santé et c’est un moyen facile et accessible d’exercer pour la plupart des gens. Pensez-y: vous n’avez pas besoin de beaucoup d’équipement pour danser – juste vos pieds, quelques airs, et de préférence un ami ou deux.

La danse est douce pour le corps – vous pouvez vous pousser aussi fort que vous voulez ou vous installer dans un groove confortable qui vous convient. Et n’importe qui peut danser!

un couple dansant

Même si vous avez peur de vous déchaîner sur le dancefloor, à peu près tout le monde aime bouger son corps en musique, même si c’est juste dans le confort de sa propre maison; il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de danser. Fais juste ce qui te fait du bien!

La danse est une activité sociale, et nous savons que rester actif sur le plan social est important pour le bien-être général. Le plus important, c’est de danser, c’est amusant. C’est un entraînement énergisant et sans douleur. Mais comment, spécifiquement, la danse nous maintient-elle en bonne santé?

Tout d’abord, la danse est un excellent entraînement cardio, et nous savons que les exercices cardio aident à améliorer la santé cardiovasculaire, à augmenter l’endurance et à renforcer les os et les muscles.

Une revue Cochrane 2011 qui a examiné 94 études impliquant 9 917 participants a également révélé que danser au moins trois fois par semaine semblait améliorer l’équilibre chez les personnes âgées.

Ceci est important parce que les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) rapportent que chaque année, 2,8 millions de personnes âgées sont traitées dans les services d’urgence pour des blessures à l’automne.

Les taux de décès non intentionnels chez les adultes deviennent également plus courants. Les CDC disent qu’entre 2005 et 2014, les taux de mortalité non intentionnels à l’automne sont passés de 43 000 à 100 000 personnes par 58 000 personnes.

Donc, si une activité aussi simple que la danse peut aider à éviter certaines de ces chutes involontaires, alors pourquoi ne pas s’en aller?

Danser est également bon pour la santé du cerveau. Une étude a rapporté une association entre des excursions de danse régulières et une réduction de 76% du risque de démence.

Le jardinage est bon pour le cerveau

Le jardinage peut ne pas sembler au départ être un exercice, mais des études ont rapporté qu’une multitude d’avantages inattendus pour la santé sont associés au maintien de votre jardin dans l’ordre.

Premièrement, les actions simples de tirer les mauvaises herbes, de planter et d’atteindre les outils contribuent tous à une forme subtile d’exercice aérobique, qui, nous le savons, aide les muscles à travailler et augmente la force, l’endurance et la flexibilité.

une femme jardinage

En outre, être à l’extérieur est juste bon pour vous. Une étude publiée en 2014 a révélé que le jardinage et le cyclisme réduisent la probabilité de carence en vitamine D chez les personnes âgées.

Et il existe une association entre la diminution du risque de démence et le jardinage, avec une étude signalant un risque de démence de 36 pour cent inférieur chez les personnes qui jardine tous les jours.

Le jardinage et le bricolage ont également été associés à une réduction du risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral pouvant atteindre 30% dans une étude réalisée en 2013 par l’Institut Karolinska de Stockholm, en Suède.

L’écriture: une merveille pour la cicatrisation

Sûrement assis à un bureau avec un ordinateur portable ou un stylo et du papier ne peut pas être bon pour votre santé? Préparez-vous à être choqué.

L’écriture a été liée à un certain nombre d’avantages de santé mentale et physique, y compris des améliorations dans la mémoire, les niveaux de stress, et le sommeil, entre autres choses.

Plusieurs études, par exemple, ont montré que l’écriture de leurs expériences aide les patients atteints du cancer à se réconcilier avec leur maladie, aidant les patients à supporter le stress et potentiellement à améliorer les résultats physiques.

Une étude intrigante menée par des chercheurs de l’Université d’Auckland en Nouvelle-Zélande a même étudié si l’écriture peut affecter la vitesse à laquelle les blessures guérissent.

Les chercheurs ont assigné un groupe de participants à écrire pendant 20 minutes par jour au sujet de leur expérience de vie la plus traumatisante, et ont assigné à un autre groupe la tâche d’écrire chaque jour la même journée au sujet de leurs projets pour le lendemain.

Deux semaines après le premier jour d’écriture, de petites biopsies cutanées ont été prélevées sur les participants. Les chercheurs ont ensuite photographié les plaies résultantes tous les 3-5 jours jusqu’à ce qu’ils soient guéris.

Ils ont constaté que 11 jours après la biopsie, 76% des blessures dans le groupe des participants ayant écrit sur le traumatisme avaient guéri, alors que dans le groupe de participants écrivant sur leurs plans quotidiens, seulement 42% des blessures avaient guéri.

Dans l’ensemble, l’écriture est un excellent outil d’expression de soi, et même si la journalisation sur les traumatismes peut être cathartique, il y a aussi des avantages sociaux possibles pour l’écriture pour un public. Les blogs, par exemple, peuvent aider les gens à forger de nouvelles relations et à construire des communautés autour de leurs intérêts.

La musique est la médecine

Jouer et écouter de la musique peut également bénéficier à la santé mentale et physique. En 2013, a rapporté sur le premier examen à grande échelle des documents de recherche étudiant l’influence de la musique sur la neurochimie.

une femme écoutant de la musique

La revue suggère que la musique peut stimuler le système immunitaire du corps, réduire les niveaux de stress et d’anxiété, et soulager la dépression.

Parmi les patients en attente d’une intervention chirurgicale, l’écoute de la musique a été jugée plus efficace pour réduire l’anxiété que les médicaments d’ordonnance, et l’écoute et la musique étaient liées à des taux plus faibles de cortisol.

Pour avoir une idée de combien la musique excite nos cerveaux, une étude de 2011 a également comparé la réponse du cerveau à la musique avec ses réactions à la nourriture et au sexe, car les sensations agréables dérivées des trois sont motivées par la libération de dopamine neurotransmetteur.

Animaux: bon pour le coeur

Les animaux domestiques de tous types peuvent faire de merveilleux compagnons, et ils peuvent nous aider à être plus en santé à bien des égards.

Selon le CDC, posséder un animal de compagnie peut non seulement fournir des occasions pour l’exercice, les activités de plein air et la socialisation, il peut également aider à diminuer votre:

une femme avec son chien

  • Tension artérielle
  • Les niveaux de cholestérol
  • Niveaux de triglycérides
  • Sentiments de solitude.

Si vous vous demandez comment cela se traduit par des avantages pour la santé plus larges, il est bon de garder à l’esprit que tous ces facteurs peuvent aider à minimiser le risque d’avoir une crise cardiaque.

Cependant, une étude de 2013 a demandé si l’association entre la possession d’animaux de compagnie elle-même est directement liée au risque réduit de maladie cardiaque chez les propriétaires d’animaux de compagnie qui avait été rapporté dans des études précédentes.

« La possession d’un animal de compagnie, en particulier la possession de chiens, est probablement associée à une diminution du risque de maladie cardiaque », a déclaré l’auteur de l’étude, Glenn N. Levine. « Il se peut que ce soit simplement que les gens en meilleure santé soient ceux qui ont des animaux de compagnie, et non que le fait d’avoir un animal de compagnie entraîne ou entraîne une réduction du risque cardiovasculaire. »

Si vous avez un passe-temps régulier qui vous plaît, pourquoi ne pas réfléchir à la façon dont vous pourriez appliquer vos activités liées au passe-temps pour améliorer votre santé?

Et si vous envisagez d’adopter un nouveau passe-temps, nous espérons que cet article vous a donné quelques idées sur la façon d’être plus en santé tout en s’amusant!

Like this post? Please share to your friends: