Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: [email protected]

Comment guérir une gueule de bois

Une gueule de bois est une collection de signes et de symptômes liés à une récente consommation d’alcool. Une personne avec une gueule de bois éprouve généralement un mal de tête, se sent malade, étourdi, endormi, confus et assoiffé.

Les gueules de bois peuvent survenir à n’importe quel moment de la journée, mais sont généralement plus fréquents le matin, directement après une nuit de forte consommation d’alcool.

En plus des symptômes physiques, la personne peut éprouver des niveaux élevés d’anxiété, de regret, de honte, d’embarras et de dépression. La sévérité d’une gueule de bois est étroitement liée à la quantité d’alcool consommée, et si la victime a suffisamment dormi; le moins de sommeil, le pire de la gueule de bois.

Il est impossible de dire combien d’alcool peut être consommé en toute sécurité pour éviter la gueule de bois – cela dépend de l’individu et d’autres facteurs tels que la fatigue avant qu’ils ne commencent à boire, s’ils sont déjà déshydratés avant le début de la consommation, bu beaucoup d’eau pendant leur séance de consommation d’alcool, et combien de sommeil ils ont eu après.

Faits rapides sur les gueules de bois:

  • Les gueules de bois sont causées par une surconsommation d’alcool.
  • Les symptômes comprennent des maux de tête, des nausées, une sensibilité à la lumière et de la fatigue.
  • La meilleure méthode de prévention consiste à consommer de l’alcool avec modération ou à l’éviter complètement.
  • Les remèdes les plus efficaces sont le repos, la réhydratation et le sommeil.

Guérir

femme, boire, whisky

Malheureusement non. Les symptômes peuvent être atténués en buvant de l’eau, en remplaçant les électrolytes dans le corps par la nourriture et en se reposant. Dans la grande majorité des cas, la gueule de bois disparaît après environ 24 heures. La consommation responsable peut aider à éviter la gueule de bois.

Il n’y a pas de « traitement » pour une gueule de bois – la meilleure façon d’éviter est soit de ne pas boire, soit de boire raisonnablement et dans les limites recommandées. Notre article quel est le meilleur remède contre la gueule de bois? présente certains des mythes communs et suggère quelques méthodes de prévention.

Une gueule de bois doit suivre son cours, et cela peut être mieux fait avec le repos, boire beaucoup d’eau, peut-être quelques analgésiques, et simplement attendre.

Ne pas opter pour un « cheveu du chien » – une boisson alcoolisée pour se débarrasser d’une gueule de bois. Ceci est un mythe, et va probablement prolonger les symptômes de la gueule de bois.

Les conseils suivants peuvent aider:

Boire: Siroter de l’eau tout au long de la journée. L’eau est le meilleur fluide.

Manger: Optez pour les aliments fades, tels que les craquelins ou le pain, qui peuvent augmenter la glycémie et sont faciles sur le ventre. Les aliments contenant du fructose peuvent aider à métaboliser (décomposer et se débarrasser de) l’alcool plus rapidement.

Douleur: Certaines personnes peuvent prendre un analgésique. Sachez que certains analgésiques, tels que l’acétaminophène (Tylenol, paracétamol), attaquent le foie à des concentrations élevées, alors que l’aspirine pourrait ne pas être idéale pour un estomac très délicat. Si vous ne savez pas quoi choisir, demandez à un pharmacien qualifié.

Repos: Le sommeil peut aider à accélérer la récupération. Avoir un peu d’eau à côté du lit.

En bref, vous ne devriez pas boire plus que ce que votre corps peut supporter.

Symptômes

femme avec oeil injecté de sang

Les signes et les symptômes d’une gueule de bois commencent généralement à se produire lorsque l’alcoolémie diminue considérablement.

Typiquement, cela se produit le matin après une nuit de forte consommation d’alcool, et peut inclure:

  • rythme cardiaque accéléré
  • anxiété
  • les yeux injectés de sang
  • douleurs musculaires et musculaires
  • la diarrhée
  • vertiges
  • halitose (mauvaise haleine)
  • mal de tête
  • hypersalivation
  • flatulence
  • léthargie, fatigue, fatigue, apathie
  • la nausée
  • photophobie (sensibilité à la lumière)
  • problèmes de concentration ou de concentration
  • sensibilité aux sons forts
  • dépression (dysphorie)
  • irritabilité
  • humeur maussade
  • maux d’estomac
  • la soif
  • tremblements ou tremblements, fonctions motrices erratiques
  • vomissement

Si la personne présente les signes et les symptômes suivants, plus graves, après ou après avoir bu, elle peut être intoxiquée par l’alcool. Ceci est une urgence médicale. Consulter un médecin dès que possible si l’une des situations suivantes se produit:

  • la respiration perd son rythme régulier
  • la respiration ralentit à moins de huit inhalations par minute
  • confusion ou stupeur – le buveur est dans un état second
  • convient
  • la température du corps baisse
  • s’évanouir
  • la peau devient pâle ou prend une teinte bleue
  • le vomissement continue et ne s’arrête pas

Les symptômes varient en gravité, et certaines personnes peuvent en ressentir plus fortement que d’autres.

Causes

Une gueule de bois est la conséquence d’avoir consommé trop d’alcool, ce qui provoque plusieurs effets indésirables:

Miction: L’alcool rend une personne à uriner plus, ce qui augmente les risques de déshydratation. La déshydratation peut donner à l’individu cette sensation de soif et de vertige.

Réponse du système immunitaire: L’alcool peut déclencher une réponse inflammatoire du système immunitaire. Cela peut affecter l’appétit, la concentration et la mémoire.

Irritation de l’estomac: La consommation d’alcool augmente la production d’acides gastriques; elle ralentit également la vitesse à laquelle l’estomac se vide – cette combinaison peut entraîner des nausées, des vomissements ou des maux d’estomac.

Baisse du taux de sucre dans le sang: La glycémie de certaines personnes peut chuter abruptement lorsqu’elles consomment de l’alcool, ce qui entraîne des tremblements, des sautes d’humeur, de la fatigue, une faiblesse générale et même des convulsions dans certains cas.

Dilatation des vaisseaux sanguins: La consommation d’alcool peut entraîner la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui peut causer des maux de tête.

Qualité du sommeil: Bien que le sommeil soit fréquent, la qualité de ce sommeil est souvent mauvaise. L’individu peut se réveiller fatigué et toujours endormi.

Congénères: Ce sont des substances qui sont produites pendant la fermentation et qui sont responsables de la plupart du goût et de l’arôme des boissons distillées (whisky ou gin, par exemple). Ils sont connus pour contribuer aux symptômes d’une gueule de bois. Des exemples de congénères comprennent les esters et les aldéhydes.

Sous-produits toxiques: Le métabolisme de l’alcool produit des substances toxiques qui peuvent causer de nombreux symptômes de la gueule de bois.

Le corps traite l’alcool à un certain rythme. Consommer plus d’alcool avant que le corps ait eu le temps de se rétablir signifie que la probabilité d’une gueule de bois augmente.

La prévention

La façon la plus simple d’éviter la gueule de bois est de modérer ou d’éviter la consommation d’alcool.

Boire beaucoup d’eau aux côtés de boissons alcoolisées ou consommer un repas tard le soir après une séance de consommation excessive d’alcool peut également tempérer la gueule de bois qui peut survenir le lendemain matin.

Like this post? Please share to your friends: