Fertilisation: votre grossesse semaine par semaine

La fécondation de l’ovule avec le sperme se produit généralement pendant les deux semaines qui suivent le premier jour de vos dernières règles.

La semaine de grossesse dans laquelle vous entrez est datée du premier jour de votre dernière période. Cela signifie que dans les deux premières semaines, vous n’êtes pas réellement enceinte – votre corps se prépare à l’ovulation comme d’habitude.

Cette fonctionnalité du Centre de connaissances fait partie d’une série d’articles sur la grossesse. Il fournit un résumé de chaque étape de la grossesse, à quoi s’attendre, et des idées sur la façon dont votre bébé se développe. Jetez un oeil aux autres articles de la série:

Premier trimestre: fécondation, implantation, semaine 5, semaine 6, semaine 7, semaine 8, semaine 9, semaine 10, semaine 11, semaine 12.

Deuxième trimestre: semaines 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25 et 26.

Vous verrez également des introductions à la fin de certaines sections à tous les développements récents qui ont été couverts par les histoires de nouvelles. Recherchez également des liens vers des informations sur les conditions connexes.

Semaine 3: Fertilisation

Vous ovulez (libérez un ovule) environ deux semaines après le premier jour de votre période (en fonction de la durée de votre cycle menstruel).

développement d'un embryon

Pour que la fécondation se produise, les spermatozoïdes doivent être éjaculés dans le vagin lors de rapports sexuels ou être insérés par l’ouverture du col pour entrer dans les trompes de Fallope.

Une fois dans les trompes de Fallope, les spermatozoïdes pénètrent et fécondent l’ovule.2 Pendant la troisième semaine après le premier jour de votre dernière période, votre ovule fécondé se déplace le long de la trompe de Fallope vers l’utérus.

Une fois unis, les ovules et les spermatozoïdes forment un zygote qui contient 46 chromosomes – 23 de la femelle et 23 de l’homme, ce qui déterminera en fin de compte la constitution génétique de votre enfant.1-3

Quels sont les chromosomes?

Ces chromosomes détermineront le sexe et les caractéristiques physiques du fœtus, et influenceront la personnalité et l’intelligence.1,3

Les chromosomes sont de minuscules structures filiformes qui portent chacune environ 2 000 gènes. Les gènes déterminent les caractéristiques héréditaires d’un bébé, telles que la couleur des cheveux et des yeux, le groupe sanguin, la taille et la constitution.

Un œuf fécondé contient un chromosome sexuel de sa mère et un de son père. Le chromosome sexuel de l’œuf est toujours le même et est connu sous le nom de chromosome X, mais le chromosome sexuel du sperme peut être un chromosome X ou Y.

Si l’ovule est fécondé par un spermatozoïde contenant un chromosome X, le fœtus sera femelle (XX). Si le spermatozoïde contient un chromosome Y, le fœtus sera masculin (XY).

À 3 semaines de grossesse, le fœtus a la taille d’une tête d’épingle

Le voyage du zygote ne fait que commencer, il passera plusieurs jours à descendre les trompes de Fallope, où il se développera en une morula, une boule de 12 à 15 cellules puis en un blastocyste.1,2,4

Le blastocyste, qui se multiplie rapidement à ce stade, est un groupe de cellules qui contient une collection interne de cellules. Ce blastocyste se développera finalement dans l’embryon et une coquille externe dont le but est de fournir la protection et la nourriture à l’embryon en croissance.1,2

À ce stade, votre futur bébé est encore un groupe de cellules mesurant environ 0,0019 pouces, ce qui correspond à peu près à la taille d’une tête d’épingle.

Pendant ce temps, il est important de parler avec votre fournisseur de soins de santé de votre routine d’exercice actuelle ou souhaitée et de votre état nutritionnel. L’augmentation de votre consommation d’acide folique et d’autres vitamines peut être recommandée.3

Les substances qui peuvent nuire à votre bébé en pleine croissance et qui devraient être évitées comprennent l’alcool, les drogues illégales, certains médicaments et certains aliments. La caféine et le tabagisme devraient être discutés avec votre fournisseur de soins de santé.

À ce stade de la grossesse, il y a très peu de symptômes attendus, mais certaines femmes peuvent avoir des crampes légères et une augmentation des pertes vaginales au stade ovulatoire.3

Développements récents sur la fertilisation à partir des nouvelles MNT

La technique de l’embryon sélectif pourrait conduire à une amélioration de la FIV

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Biomicrofluidics, des chercheurs de Taiwan révèlent la création d’une nouvelle technique qui, selon eux, pourrait éventuellement conduire à une fécondation in vitro plus efficace et moins coûteuse pour les couples qui luttent pour concevoir.

FIV à trois parents: les avantages et les risques

Récemment, des députés britanniques ont voté en faveur de la légalisation du don mitochondrial – une forme de FIV qui pourrait empêcher la transmission de maladies génétiques graves de la mère à la progéniture. Si la Chambre des Lords vote en faveur de la technique le mois prochain, le Royaume-Uni sera le premier pays à permettre la création d’embryons à partir de l’ADN de trois personnes. Bien que plusieurs le soutiennent, d’autres disent que le don mitochondrial est un pas trop loin pour le génie génétique. Nous examinons les deux côtés de l’argument et examinons le point de vue américain sur la procédure.

Embryons FIV: le code génétique entier peut être scanné pour les mutations

Les chercheurs en génétique ont utilisé une nouvelle technique qui permet de balayer le génome entier des embryons de FIV à l’aide des cellules de 10 biopsies. Les chercheurs disent que le test est le premier à être capable de détecter toutes les nouvelles mutations génétiques qui se produisent uniquement chez un individu, par opposition à ceux qui ont été transmis par les parents.

Like this post? Please share to your friends: