La fracture du boxeur: traitement, diagnostic et récupération

La fracture d’un boxeur est une rupture pour un ou plusieurs des os qui composent la jointure, appelés les métacarpiens. Une fracture de boxeur peut également être appelée une fracture métacarpienne et est moins communément appelée une fracture de bagarreur.

Ce type de fracture de la main est causée par un impact à la jointure et est le type le plus commun de fracture métacarpienne. La gravité de la blessure dépend en partie de la quantité d’os métacarpien qui est endommagée.

Les os métacarpiens sont constitués d’une base, d’une tige, d’une tête et d’un cou. La base est la partie qui s’attache aux os du poignet. Les parties de l’arbre et du cou de l’os passent à travers la main vers les doigts. La tête d’un os métacarpien le relie à l’os du doigt. Les têtes des os métacarpiens forment les jointures du poing.

Faits rapides sur la fracture de boxeur:

  • La fracture se produit généralement dans le cou du métacarpien, qui relie la tige principale de l’os à la tête.
  • Le terme a été à l’origine utilisé pour décrire seulement des ruptures dans le cinquième métacarpien, qui est l’os du petit doigt.
  • C’est la pause la plus courante quand quelqu’un frappe un objet dur ou immobile.
  • Les traitements varient en fonction de la gravité de la blessure.

Définition de la fracture du boxeur

La définition a été élargie pour inclure de nombreuses fractures métacarpiennes causées par des impacts similaires.

La fracture du boxeur ne doit pas être confondue avec la jointure du boxeur, qui est causée par des dommages répétés aux ligaments au fil du temps.

Causes de la fracture du boxeur

Les mains de Boxer enveloppées dans du matériel.

Comme son nom l’indique, la fracture d’un boxeur est souvent causée par un coup de poing. Les jointures ne sont pas conçues pour supporter un tel impact, et les fractures sont une conséquence fréquente d’un combat ou d’un coup de poing sur un mur ou une autre surface dure.

Cependant, il est possible d’obtenir une fracture de boxeur sans pour autant jeter un coup de poing. Frapper une main plate contre une surface dure peut être suffisant pour provoquer une fracture, ainsi que de laisser tomber quelque chose de lourd sur les jointures.

Symptômes

Les symptômes de la fracture d’un boxeur suivent habituellement un modèle similaire à ceux d’autres fractures. Les symptômes de la fracture d’un boxeur comprennent:

  • gonflement des deux côtés de la main, apparaissant généralement peu après le traumatisme
  • la douleur entourant la zone
  • tendresse extrême près de l’os cassé
  • mobilité réduite dans les doigts
  • sensation de claquement ou de claquement dans l’os affecté
  • contusions profondes ou douloureuses
  • difficulté à saisir ou incapacité à saisir sans ressentir de la douleur
  • les symptômes nerveux, tels que l’engourdissement, la sensation de froid ou les picotements

Les symptômes commencent généralement rapidement après la pause, la plupart étant ressentis dans les premières 24 heures. La fracture d’un boxeur a besoin de soins médicaux. Si un médecin ne peut pas être joint pour l’instruction, une personne devrait aller à la salle d’urgence.

Diagnostic

La fracture d'un boxeur peut être diagnostiquée à l'aide d'une radiographie. Crédit d'image: Roberto J. Galindo, (23 février 2010).

Diagnostiquer la fracture d’un boxeur nécessite généralement un examen physique et des tests d’imagerie.

Un médecin vous demandera comment la blessure s’est produite, afin d’affiner les possibilités rapidement, surtout si la main est trop enflée pour dire ce qui est endommagé.

Les médecins utilisent quelques méthodes, lors d’un examen physique, pour les aider à identifier la fracture. Ils peuvent:

  1. Mettez une légère pression sur chaque os pour déterminer où la rupture est.
  2. Poussez doucement chaque doigt vers la jointure pour voir, ce qui provoque des douleurs et de déterminer où la blessure est.
  3. Demander à la personne impliquée de faire un poing fermé. Le doigt ou les doigts affectés peuvent sembler mal alignés avec les autres. Les doigts affectés peuvent également tourner vers le pouce plus que la normale.

Les tests d’imagerie sont également commandés, même si le médecin est sûr de leur diagnostic. C’est typiquement une image radiologique, qui peut confirmer ou déterminer quel os est cassé. Confirmer le diagnostic par radiographie est essentiel, car le traitement peut varier considérablement, selon les os endommagés.

Quelles sont les options de traitement?

La fracture de Boxer semble simple et directe. Pourtant, la blessure peut varier considérablement en gravité et peut inclure un ou plusieurs autres os brisés. Le traitement n’est pas aussi simple que de nombreuses autres fractures. Il y a beaucoup d’options différentes qui seront discutées avec quelqu’un avant d’aller de l’avant.

Soins à domicile

Immédiatement après une suspicion de fracture, il est important de réduire l’enflure et la douleur et de réduire les risques d’infection. Les packs de glace peuvent être utilisés pour limiter l’enflure et la douleur.

Il est important d’immobiliser la main, le plus tôt possible. Lorsque la blessure est inconnue, il peut être préférable de simplement tenir la main blessée dans la main non blessée, pour la maintenir immobile. Toute action qui met n’importe quel effort sur la main devrait être évitée jusqu’à ce que la blessure puisse être diagnostiquée.

Après le diagnostic, les soins à domicile comprennent souvent des soins de fonte ou d’attelle, la gestion de la douleur et la recherche de signes d’infection.

Des traitements médicaux

Les options de traitement pour la fracture de boxeur peuvent inclure l’immobilisation à travers des attelles ou des moulages et peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Cela dépend de la gravité de la fracture. Le traitement médical inclura également le contrôle de la douleur.

Immobilisation

L’objectif principal du traitement médical de la fracture d’un boxeur est d’immobiliser la main pour permettre aux os de guérir correctement. Les médecins emploient habituellement diverses attelles pour faire ce travail, bien que les moulages puissent être nécessaires, aussi bien. L’attelle ou le plâtre devrait immobiliser complètement les articulations au-dessus et en dessous du site de la blessure. Cela empêche le stress de l’os blessé et lui permet de guérir.

Chirurgie

Les cas d’une fracture de boxeur plus sévère nécessiteront une intervention chirurgicale. Cela est particulièrement vrai dans les cas où les os montrent des signes d’angulation. L’angulation se produit lorsqu’une partie de l’os métacarpien sort de son alignement normal. La quantité d’angulation peut changer la méthode de traitement.Une angulation mineure peut simplement nécessiter une attelle, mais des degrés plus élevés d’angulation peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Dans tous les cas de fractures de boxeur, les gens seront invités à faire un suivi avec un chirurgien orthopédique. Le chirurgien vérifiera si la guérison progresse bien et aidera à décider si une intervention chirurgicale est nécessaire pour réparer les os.

Quelles sont les perspectives de récupération?

La physiothérapie soulève un poids pour améliorer la force et le contrôle de la main.

Le temps de récupération varie en fonction de la gravité de la blessure. Une fracture simple peut guérir dans plusieurs semaines, où des fractures plus graves peuvent prendre des mois pour le faire.

Pendant la période de récupération, il est important de consulter régulièrement un médecin et un spécialiste des mains pour suivre le processus de guérison. Le plan de traitement qu’ils établissent doit toujours être suivi pour assurer une bonne cicatrisation. Tous les exercices à domicile ou la physiothérapie prescrits par les médecins seront impératifs pour un bon rétablissement et devraient être suivis de près.

Certaines personnes trouvent les attelles irritantes et sont tentées de les enlever. Garder l’attelle à tous les moments recommandés par un médecin donne à la fracture la meilleure chance de guérison sans complication.

Complications et perspectives

Laissée sans traitement, la fracture d’un boxeur peut créer des complications pour quelqu’un, comme les laisser incapables de saisir des objets, avec des doigts tordus ou une amplitude de mouvement réduite.

D’autre part, la fracture d’un boxeur qui est rapidement diagnostiquée et traitée guérira généralement avec peu ou pas d’effets à long terme. Un diagnostic et un traitement médical appropriés sont essentiels pour une bonne guérison et pour assurer le meilleur résultat.

Like this post? Please share to your friends: