Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: [email protected]

La ménopause provoque-t-elle des éruptions cutanées?

La ménopause provoque un changement spectaculaire dans les niveaux d’hormones, y compris une baisse de l’œstrogène, qui est la cause des symptômes associés à la ménopause. Les symptômes les plus courants de la ménopause comprennent les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les sautes d’humeur et la sécheresse vaginale – mais la ménopause peut-elle aussi provoquer une éruption cutanée?

Dans cet article, nous examinons comment l’œstrogène et la ménopause affectent la peau, et si les éruptions cutanées sont liées à ces changements hormonaux.

Estrogène et la peau

femme plus âgée se gratter la main avec une éruption de la ménopause

L’œstrogène joue un rôle essentiel pour garder la peau jeune, élastique et saine. L’œstrogène aide la peau en:

  • Stimuler la production d’huile, de collagène et d’autres substances impliquées dans la santé de la peau.
  • Promouvoir la cicatrisation des plaies.
  • Réduire les troubles inflammatoires de la peau pendant la grossesse ou les périodes d’œstrogènes élevés.
  • Peut-être protéger contre la mortalité due au mélanome et à d’autres cancers de la peau.
  • Fournissant une certaine protection contre les dommages du soleil.

Comment la ménopause affecte la peau

Alors que la diminution des niveaux d’œstrogène a un impact sur la peau d’une personne, il existe de nombreux autres facteurs impliqués dans la santé de la peau. Ces facteurs peuvent inclure:

  • exposition au soleil ou dommage
  • déshydratation
  • fumeur
  • redistribution des graisses
  • la génétique

Les changements de la peau qui peuvent survenir pendant la ménopause comprennent:

Téméraire

Il n’y a aucune preuve suggérant que la ménopause est liée à un type spécifique d’éruption cutanée. Cependant, lorsqu’une femme approche de la ménopause, le corps devient significativement plus sensible aux changements de température, en particulier la chaleur.

Pendant et avant la ménopause, une femme peut soudainement sentir chaud et transpirer, ce qui rend son visage rouge ou rouge. Ceux-ci sont connus comme des bouffées de chaleur, et ils peuvent être doux ou assez graves pour interférer avec la vie quotidienne.

Des niveaux d’oestrogène diminués peuvent causer la démangeaison, la sensibilité, ou l’irritation de la peau. Les femmes peuvent également remarquer qu’elles sont plus sensibles aux tissus qui démangent, aux savons ou aux produits de beauté. Gratter la peau qui démange peut causer de l’urticaire et des éruptions cutanées.

Une femme qui a une éruption cutanée devrait envisager de passer à des produits naturels ou sans parfum pour réduire l’irritation et l’inflammation. Si les éruptions deviennent particulièrement problématiques, elle devrait consulter un dermatologue pour plus de conseils.

Cheveux faciaux

La baisse de l’œstrogène et d’autres hormones peut provoquer des changements dans les cheveux d’une femme, amincissant ou tombant.

Pendant la ménopause, les femmes peuvent également remarquer que les cheveux commencent à pousser sur leur visage là où ils n’avaient pas poussé auparavant. Cela peut inclure sous le menton, le long de la mâchoire, ou sur la lèvre supérieure.

Les femmes ont beaucoup d’options pour traiter les poils faciaux indésirables. Épilation à la cire et le rasage sont des options faciles à la maison. Un dermatologue peut fournir d’autres options, telles que le traitement au laser ou la crème d’épilation.

Peau éclaircie

Au fur et à mesure que les niveaux d’oestrogène diminuent, la peau peut devenir plus fine et plus délicate, ce qui signifie qu’elle est plus facilement endommagée. La peau amincie peut même entraîner des ecchymoses plus fréquentes et plus visibles.

Il est essentiel d’utiliser un écran solaire FPS 30 tous les jours, même si vous ne passez pas beaucoup de temps au soleil. Alors que l’écran solaire ne peut pas traiter la peau amincissante, il peut l’empêcher de s’aggraver.

Une femme devrait voir son dermatologue si la peau fine présente un sérieux problème de déchirure ou de blessure. Le médecin peut être en mesure de suggérer des traitements médicaux qui peuvent aider à gérer le problème.

Peau sèche

En plus de l’amincissement de la peau, les femmes en périménopause ou en ménopause sont plus susceptibles d’avoir des problèmes avec la peau sèche ou squameuse.

C’est parce que l’œstrogène aide la peau à retenir l’eau, la gardant douce et humide. Sans œstrogène, la peau est sujette au dessèchement.

Pour prévenir la peau sèche, les gens peuvent utiliser un nettoyant plus doux, car les savons traditionnels peuvent être particulièrement secs pour les femmes plus âgées. Hydrater juste après la douche ou le bain est le meilleur.

Les gens devraient éviter d’utiliser des exfoliants ou d’autres produits forts, car ils peuvent être particulièrement dommageables pour les peaux délicates ou sèches.

Les taches de vieillesse

Les taches de vieillesse sont une plainte commune des femmes ménopausées. Ceci est généralement un signe de dommages du soleil qui s’est produit tout au long de la vie d’une femme.

Le port d’un écran solaire de façon constante et dès le plus jeune âge est le meilleur moyen de prévenir les taches de vieillesse et le développement du cancer de la peau plus tard dans la vie.

Certains types de cancer de la peau peuvent ressembler à une tache d’âge, il est donc essentiel de consulter un dermatologue régulièrement. Le risque de cancer de la peau augmente avec l’âge et l’exposition au soleil.

La prévention

femme utilisant hydratant sur son visage pour aider à la ménopause

Les changements de la peau sont une plainte fréquente chez les femmes pendant ou à l’approche de la ménopause.

Alors que ces problèmes sont le résultat de changements hormonaux normaux, il y a quelques choses que les femmes peuvent faire pour les empêcher de se produire ou de s’aggraver. Les étapes simples incluent:

  • Utilisation de crème hydratante: Un hydratant sans huile peut aider à garder la peau épaisse et douce. Choisissez quelque chose de doux et exempt de parfums ou de colorants pour minimiser le risque d’irritation.
  • Porter un écran solaire tous les jours: L’utilisation régulière d’un écran solaire peut aider à prévenir les dommages cutanés causés par l’exposition au soleil.
  • Prendre la protection solaire au sérieux: En plus de porter un écran solaire, portez des chapeaux, des lunettes de soleil et d’autres vêtements de protection pour garder la peau recouverte pendant qu’elle est exposée au soleil.
  • Voir le dermatologue: Il est important que les femmes consultent un dermatologue chaque année. En plus du dépistage du cancer ou d’autres marques suspectes, c’est aussi une excellente occasion de poser des questions sur les problèmes ou les préoccupations concernant la peau.

Perspective

Bien qu’il n’y ait aucune preuve que la ménopause peut causer une éruption cutanée, il est fréquent que les femmes éprouvent rougissement et irritation de la peau pendant un flash chaud. Ceci est généralement de courte durée et se résoudra une fois que le flash chaud disparaît.

Éviter les irritants cutanés, appliquer quotidiennement un écran solaire et consulter un dermatologue peut aider les femmes à gérer ou à prévenir certaines des autres affections cutanées associées à la ménopause.

Like this post? Please share to your friends: