Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: [email protected]

Les étapes de la démence: comment la maladie évolue-t-elle avec le temps?

La démence n’est pas une maladie ou une maladie spécifique. Il implique une variété de symptômes associés à une altération de la pensée, de la mémoire et de la communication.

Pour avoir un diagnostic de démence, le déclin de fonctionnement doit affecter la capacité d’une personne à effectuer des activités quotidiennes.

Cet article se penchera sur plusieurs types de démence, et comment ils changent à mesure que la maladie progresse.

Types de démence

plaques bêta-amyloïdes

La démence peut avoir des causes différentes. Les changements dans le cerveau dépendent du type de démence d’une personne.

Les types courants de démence comprennent la maladie d’Alzheimer, la démence vasculaire, la démence à corps de Lewy et la démence mixte.

La maladie d’Alzheimer

La cause la plus fréquente de la démence est la maladie d’Alzheimer. Selon l’Association Alzheimer, entre 60 et 80 pour cent de la démence est causée par la maladie d’Alzheimer.

On ne sait pas exactement ce qui cause la maladie d’Alzheimer, mais on trouve dans le cerveau de personnes atteintes de ce type de démence des amas de protéine appelée bêta-amyloïde.

La démence vasculaire

La démence vasculaire peut se produire lorsqu’il y a une circulation réduite vers le cerveau en raison d’un accident vasculaire cérébral ou d’autres conditions, entraînant des dommages aux vaisseaux sanguins dans le cerveau.

Démence avec les corps de Lewy

La démence à corps de Lewy se produit lorsque des protéines anormales se développent dans le cerveau, appelées corps de Lewy. Les dépôts de protéines peuvent être trouvés dans tout le cerveau, y compris le cortex cérébral, la zone impliquée dans le langage et la pensée.

Démence mixte

La démence mixte implique plus d’une cause. Des problèmes de vaisseaux sanguins peuvent être présents avec des protéines anormales dans le cerveau, par exemple.

Comment les symptômes de la démence changent-ils avec le temps?

Indépendamment de la cause, les symptômes de la démence ont tendance à s’aggraver avec le temps.

Le taux de progression varie d’une personne à l’autre. La génétique, l’âge et la santé globale peuvent jouer un rôle dans la vitesse à laquelle la maladie progresse.

Les premiers symptômes

La démence commence souvent, mais pas toujours, par un léger déclin de la capacité de penser. Par exemple, quelqu’un peut oublier une conversation récente ou le nom d’un objet familier.

À ce stade, la diminution de la mémoire peut ne pas affecter grandement la capacité d’une personne à fonctionner tous les jours.

Les symptômes précoces peuvent également inclure une capacité réduite à effectuer certaines tâches, comme payer des factures ou suivre une recette. Des changements subtils dans la personnalité peuvent également être remarqués par des personnes proches d’une personne atteinte de démence.

À ce stade, une personne atteinte de démence peut commencer à réaliser que quelque chose ne va pas, mais elle peut choisir de cacher ses symptômes.

Symptômes modérés de la démence

La vieille dame est confuse et inquiète avec un ordinateur portable sur ses genoux

À mesure que la démence progresse, les symptômes deviennent plus difficiles à cacher. Des symptômes plus perceptibles peuvent apparaître. Une aide pour les soins personnels ou les activités quotidiennes peut être nécessaire.

Les changements de personnalité peuvent devenir plus visibles. La personne peut éprouver de la paranoïa ou de la peur. Les symptômes peuvent inclure une confusion accrue et une perte de mémoire.

Les personnes atteintes de démence modérée oublient souvent leur adresse ou d’autres informations personnelles, y compris leur numéro de téléphone. Les habitudes de sommeil et l’humeur peuvent changer.

Symptômes de démence tardive ou grave

Graduellement, la démence peut progresser et devenir sévère. La mémoire est souvent affectée de manière significative. Une personne atteinte de démence peut ne pas reconnaître les membres de sa famille.

Au cours de la phase avancée de la démence, les symptômes peuvent inclure une incapacité à communiquer, à marcher et à contrôler la fonction intestinale et vésicale.

Une personne atteinte de démence à un stade avancé peut avoir une rigidité musculaire et des réflexes anormaux. Des soins personnels à temps plein sont habituellement nécessaires pour manger, se laver et s’habiller. Les personnes atteintes de démence grave sont vulnérables aux infections, y compris la pneumonie et les plaies de lit.

Comment les options de traitement changent-elles au fil du temps?

Actuellement, il n’y a pas de remède contre la démence, y compris la maladie d’Alzheimer, mais il existe des traitements. Le traitement vise habituellement à diminuer les symptômes et à gérer les changements de comportement.

Le traitement peut également changer avec le temps. Différentes classifications de médicaments peuvent être prescrites, en fonction du stade de la maladie.

Les médicaments peuvent réduire les symptômes en affectant les produits chimiques qui transmettent des messages aux cellules du cerveau.

Ces médicaments sont appelés inhibiteurs de la cholinestérase. Ils sont souvent prescrits pour les personnes présentant des symptômes légers à modérés. Les inhibiteurs de la cholinestérase traitent les symptômes associés à la confusion, à la communication et à la mémoire.

Chez les personnes atteintes de démence modérée à sévère, le traitement peut également inclure la mémantine. La mémantine est un médicament qui peut aider à améliorer le langage, la pensée et la mémoire.

La mémantine agit en régulant le glutamate, un produit chimique impliqué dans la mémoire et l’apprentissage. La mémantine peut retarder temporairement la progression des symptômes chez certaines personnes.

Les options de traitement peuvent inclure des médicaments qui réduisent les changements de comportement, tels que l’anxiété et les problèmes de sommeil.

Dans les stades ultérieurs, différents médicaments peuvent être nécessaires au fur et à mesure que les symptômes se développent. Des médicaments particuliers peuvent être recommandés pour traiter des symptômes spécifiques, tels que la peur, l’agitation et les hallucinations.

À mesure que la démence progresse, le traitement peut également se concentrer sur l’amélioration de la qualité de vie. Par exemple, l’ergothérapie peut être utile pour enseigner aux personnes atteintes de démence comment utiliser un équipement adapté ou améliorer leur motricité fine.

Diagnostic et résultat

jeunes mains tenant les vieilles mains

Aucun test unique ne peut déterminer si une personne est atteinte de démence. Les tests porteront sur la capacité de penser et l’évaluation neurologique.

Les tests évaluent des compétences telles que le raisonnement, le langage et la mémoire. Le mouvement, l’équilibre et la perception visuelle sont également examinés.

Des antécédents médicaux et des analyses de sang peuvent aider à éliminer d’autres causes de symptômes.

Des études d’imagerie, telles que la tomodensitométrie ou la TEP, peuvent déterminer si une protéine spécifique est déposée dans le cerveau ou s’il y a une interruption du flux sanguin vers le cerveau.

Les échelles de démence peuvent aider à déterminer si la démence est présente et jusqu’à quel point elle a progressé.

L’échelle de détérioration globale peut être utilisée pour déterminer la gravité de la démence globale.

Les notes varient de un à sept, où sept indique l’étape la plus sévère. Une combinaison de tests peut être utilisée pour faire une évaluation.

Les perspectives pour les personnes atteintes de démence varient. L’âge au moment du diagnostic et la réponse au traitement influent sur l’évolution de la maladie.

Les personnes atteintes de démence d’Alzheimer vivent souvent environ 10 ans après le diagnostic, selon la clinique Mayo.

Cependant, tout le monde est différent. Certaines personnes atteintes de démence survivent 20 ans ou plus après le diagnostic.

Vivre avec la démence dans les derniers stades

Il peut être utile pour une personne atteinte de démence de participer à la prise de décisions sur ses soins avant qu’ils ne deviennent incapables de communiquer leurs souhaits.

La planification avancée des soins permet à une personne atteinte de démence d’indiquer ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas, comme vivre dans une maison de soins infirmiers ou être soigné à la maison.

Vivre avec une démence à un stade avancé peut souvent être difficile pour les patients et les soignants. À mesure que les symptômes progressent, il faut faire plus attention.

Les stratégies qui peuvent aider une personne atteinte de démence à un stade avancé comprennent des techniques de mémoire, telles que des indices visuels ou des notes.

Les dispositifs technologiques d’assistance comprennent des aides à la communication, des dispositifs d’arrêt automatique et des dispositifs de rappel informatisés.

Les aidants naturels devraient créer un environnement calme et sécuritaire. Il est important d’identifier et de corriger les problèmes de sécurité. Cela inclut l’élimination des risques de trébucher et de s’assurer que les pièces sont faciles à contourner.

Les soignants doivent également s’assurer que les médicaments sont pris correctement et que les besoins nutritionnels sont satisfaits. La démence tardive peut également être une période difficile pour les soignants. Avoir un système de support solide et permettre le temps de recharge est essentiel.

Like this post? Please share to your friends: