Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: [email protected]

Lobe frontal: Fonctions, structure et dommages

Le lobe frontal du cerveau est vital pour notre conscience, de même que les fonctions qui apparaissent uniquement humaines, comme le langage parlé.

Il est l’un des quatre lobes appariés dans le cortex cérébral du cerveau, et il joue des rôles essentiels dans la mémoire, l’attention, la motivation et de nombreuses autres tâches quotidiennes.

Le lobe frontal, comme les autres lobes du cortex cérébral, est constitué de deux lobes appariés. Ensemble, ils représentent les deux tiers du cerveau humain.

Quel est le lobe frontal?

diagramme du lobe frontal du cerveau

Le lobe frontal fait partie du cortex cérébral du cerveau. Individuellement, les lobes appariés sont connus comme le cortex frontal gauche et droit.

Comme son nom l’indique, le lobe frontal est situé près de l’avant de la tête, sous les os du crâne frontal et près du front. C’était la dernière région du cerveau à évoluer, ce qui en fait un ajout relativement nouveau à la structure.

Tous les mammifères ont un lobe frontal, bien que la taille et la complexité varient d’une espèce à l’autre. La plupart des recherches suggèrent que les primates ont des lobes frontaux plus grands que beaucoup d’autres mammifères.

Les deux côtés du cerveau contrôlent en grande partie les opérations sur les côtés opposés du corps. Le lobe frontal ne fait pas exception.

Ainsi, le lobe frontal gauche affecte les muscles du côté droit du corps. De même, le lobe frontal droit contrôle les muscles du côté gauche du corps. Cela peut déterminer comment le corps est affecté par une lésion cérébrale.

Le cerveau est un organe complexe, avec des milliards de cellules appelées neurones qui travaillent ensemble. Une grande partie de ce que ces neurones font et comment ils fonctionnent n’est pas entièrement comprise.

Le lobe frontal travaille aux côtés d’autres régions du cerveau pour contrôler le fonctionnement global du cerveau. La formation de la mémoire, par exemple, dépend de l’entrée sensorielle, qui dépend de nombreuses régions du cerveau. En tant que tel, c’est une erreur d’attribuer un rôle du cerveau à une seule région.

Qui plus est, le cerveau peut se «rebrancher» pour compenser une blessure. Cela ne signifie pas que le lobe frontal peut se remettre de toutes les blessures, mais que d’autres régions du cerveau peuvent changer en réponse à une lésion du lobe frontal.

Fonctions du lobe frontal

Le lobe frontal joue un rôle clé dans la planification future, y compris l’autogestion et la prise de décision.

Les personnes souffrant de lésions du lobe frontal ont souvent du mal à collecter des informations, à se souvenir d’expériences antérieures et à prendre des décisions en fonction de ces données.

Parmi les nombreuses autres fonctions que le lobe frontal joue dans les fonctions quotidiennes, citons:

  • Production de la parole et du langage: La région de Broca, région du lobe frontal, aide à exprimer les pensées. Dommages à cette zone peuvent nuire à la capacité de parler, de comprendre le langage, ou de produire un discours qui a du sens.
  • Quelques habiletés motrices: Le lobe frontal abrite le cortex moteur primaire, qui aide à coordonner les mouvements volontaires, y compris la marche et la course.
  • Comparaison d’objets: Le lobe frontal permet de classer et de classer des objets, en plus de distinguer un objet d’un autre.
  • Former des souvenirs: Pratiquement toutes les régions du cerveau jouent un rôle dans la mémoire, de sorte que le lobe frontal n’est pas unique. Cependant, la recherche suggère qu’il joue un rôle clé dans la formation de souvenirs à long terme.
  • Comprendre et réagir aux sentiments des autres: Le lobe frontal est vital pour l’empathie.
  • Formation de la personnalité: L’interaction complexe du contrôle des impulsions, de la mémoire et d’autres tâches aide à former les caractéristiques clés d’une personne. Les dommages au lobe frontal peuvent radicalement altérer la personnalité.
  • Comportement et motivation pour la recherche de récompenses: La plupart des neurones du cerveau qui sont sensibles à la dopamine se trouvent dans le lobe frontal. La dopamine est un produit chimique du cerveau qui aide à soutenir les sentiments de récompense et de motivation.
  • Gérer l’attention, y compris l’attention sélective: Lorsque le lobe frontal ne peut pas gérer correctement l’attention, des troubles tels que le trouble déficitaire de l’attention (TDAH) peuvent survenir.

Effets de dommages sur le lobe frontal

dame ramasse un téléphone intelligent cassé

L’une des blessures les plus infâmes au lobe frontal est arrivée à Phineas Gage, une employée de chemin de fer.

Gage a survécu après qu’une pointe de chemin de fer a empalé une partie de son lobe frontal. Bien que Gage ait survécu, il a perdu son oeil et une grande partie de sa personnalité.

La personnalité de Gage a radicalement changé, et l’ouvrier autrefois doucereux a lutté pour s’en tenir à des plans, même simples. Il est devenu agressif dans la parole et le comportement et avait peu de contrôle de l’impulsion.

Une grande partie de ce que nous savons sur le lobe frontal provient de rapports de cas sur Gage. Ceux-ci ont été remis en question depuis, cependant. On sait peu de choses sur la personnalité de Gage avant son accident, et de nombreuses histoires à son sujet peuvent être exagérées ou fausses.

Le cas démontre un point plus important sur le cerveau, à savoir que notre compréhension de celui-ci est en constante évolution. Par conséquent, il n’est pas possible de prédire avec précision le résultat d’une lésion donnée du lobe frontal, et des lésions similaires peuvent se développer de manière très différente chez chaque personne.

En général, toutefois, des lésions du lobe frontal causées par un coup à la tête, un accident vasculaire cérébral, des excroissances et des maladies peuvent causer les symptômes suivants:

  • problèmes de la parole
  • changements de personnalité
  • Mauvaise coordination
  • difficultés avec le contrôle des impulsions
  • difficulté à planifier ou à respecter un horaire

Traitement pour les dommages au lobe frontal

Le traitement des lésions du lobe frontal est axé sur le traitement de la cause de la blessure en premier. Un médecin peut prescrire des médicaments pour traiter une infection, une chirurgie pour enlever une croissance ou des médicaments pour réduire le risque d’accident vasculaire cérébral.

Selon la cause de la blessure, les remèdes de style de vie peuvent aider, aussi bien. Par exemple, les lésions du lobe frontal après un AVC peuvent signifier passer à une alimentation plus saine et faire plus d’exercice pour réduire le risque d’un nouvel AVC.

Une fois la cause initiale de la blessure traitée, le traitement vise à aider une personne à retrouver le plus de fonctionnement possible.

Le cerveau peut parfois apprendre à contourner une blessure alors que d’autres régions compensent les dommages au lobe frontal. L’ergothérapie, la parole et la physiothérapie peuvent faire avancer ce processus. Ces traitements peuvent s’avérer particulièrement utiles dans les premiers stades du rétablissement, à mesure que le cerveau commence à guérir.

Les lésions du lobe frontal peuvent affecter la personnalité, les émotions et le comportement. Le counseling individuel, en couple et familial peut aider à gérer ces changements.

Les médicaments qui traitent des problèmes de contrôle des impulsions peuvent également être utiles, en particulier pour les personnes qui luttent avec attention et motivation.

Le traitement des lésions du lobe frontal est souvent varié, nécessitant des soins continus et une réévaluation continue de la stratégie de traitement. Cela peut inclure des orthophonistes et des ergothérapeutes, des médecins, des psychothérapeutes, des neurologues, des spécialistes en imagerie et d’autres professionnels.

La guérison d’une lésion du lobe frontal est souvent un long processus. Le progrès peut venir soudainement ou rarement et est impossible à prédire complètement. Le rétablissement est étroitement lié aux soins de soutien, aux défis cognitifs réguliers et à un mode de vie favorisant une bonne santé.

Like this post? Please share to your friends: