Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Pourquoi ai-je de l’anxiété? Comment puis-je y faire face?

L’anxiété peut affecter tous les aspects de la vie d’une personne. Il affecte la façon dont les gens pensent et ressentent, et il présente également des symptômes physiques.

L’anxiété ressemble à la peur, mais quand une personne éprouve de la peur, elle sait de quoi elle a peur – alors que l’anxiété est souvent moins spécifique.

L’anxiété légère est vague et dérangeante, mais une anxiété sévère peut être extrêmement débilitante. Certaines personnes sont plus vulnérables à l’anxiété que d’autres, mais même ceux qui deviennent anxieux facilement peuvent apprendre à bien le gérer.

Le monologue intérieur négatif, où les gens se disent toujours que le pire va arriver, peut causer de l’anxiété; comme peut le stress. En fait, il existe un large éventail de causes et de mécanismes d’adaptation; Nous explorerons ici les plus communs.

Faits rapides sur l’anxiété:

  • Se sentir anxieux est normal, mais cela ne devrait pas interférer avec la vie quotidienne.
  • L’anxiété excessive et persistante est un problème pour beaucoup de gens.
  • Il existe une gamme de mécanismes d’adaptation et de stratégies pour soulager l’anxiété.
  • Parfois, l’anxiété peut être diagnostiquée comme un trouble anxieux particulier.

Causes

femme anxieuse

L’anxiété est un sentiment humain normal. Ce n’est pas moins normal que la joie, la surprise, la pitié ou la réflexion. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles les gens se sentent anxieux. Les raisons communes de se sentir anxieux incluent:

  • pression sociale
  • stress lié au travail
  • difficultés financières
  • inquiétudes médicales
  • l’usage de drogues
  • conditions médicales sous-jacentes, telles que la crise cardiaque

Il est normal de ressentir un certain niveau d’anxiété, dépendant des circonstances. L’astuce pour le gérer est de le reconnaître très tôt et d’adopter des stratégies d’adaptation pour le parcourir avec succès.

Symptômes

En plus de se sentir inquiets et inquiets, peut-être sans savoir pourquoi, certains des symptômes physiques suivants peuvent survenir:

  • muscles tendus
  • tremblant
  • barattage d’estomac
  • la nausée
  • la diarrhée
  • mal de tête
  • mal au dos
  • Palpitations cardiaques
  • engourdissement ou «épingles et aiguilles» dans les bras, les mains ou les jambes
  • transpiration ou rinçage

Parfois, les gens confondent les symptômes de l’anxiété avec la maladie physique. Ils deviennent plus inquiets qu’ils pourraient subir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Cela augmente l’anxiété.

Dans de rares cas, l’anxiété peut mener à une attaque de panique, qui, bien que désagréable, se résout habituellement dans les 30 minutes.

Quand l’anxiété est-elle un problème?

L’anxiété devient un problème quand elle interfère avec la vie, quand il n’y a pas de réelle menace, ou qu’elle dure trop longtemps après que le danger soit passé. Par exemple, pour quelqu’un qui a peur de voler, être légèrement anxieux avant un vol est normal – si cela se produit après un vol, cela peut être un problème.

Combien de fois l’anxiété se produit peut indiquer un problème, aussi. Si quelqu’un éprouve une anxiété excessive et persistante dans les situations de la vie quotidienne, si les sentiments sont disproportionnés par rapport à la cause, ou si l’inquiétude mène à des attaques de panique, cela pourrait être un signe qu’une aide médicale est nécessaire.

Éviter les déclencheurs

femme anxieuse en public

Les gens peuvent naturellement éviter les situations qui les rendent anxieux. Cela pourrait les aider à se sentir mieux à court terme.

Le problème est que l’anxiété continue de revenir, et peut se propager à d’autres situations.

Certaines personnes commencent à éviter les activités quotidiennes, y compris:

  • magasins
  • endroits bondés
  • conférences et tutoriels
  • réunions et situations de travail
  • événements sociaux

L’évitement peut amener quelqu’un à se sentir mieux au début, mais le soulagement n’est que temporaire. Ils peuvent commencer à s’inquiéter de ce qui va se passer la prochaine fois. Chaque fois que la personne évite quelque chose, il est plus difficile d’y faire face la prochaine fois, et elle veut graduellement éviter de plus en plus de choses.

Donc, même si elle peut être efficace à court terme, éviter les situations anxieuses ne résout pas le problème sous-jacent.

Techniques d’adaptation

Il existe de nombreuses façons simples de gérer l’anxiété:

Gérer le stress

Apprendre à gérer le stress. Surveillez les pressions et les délais et prenez l’engagement de prendre du temps pour étudier ou travailler. La relaxation est importante pour la réduction de l’anxiété.

Utilisez des techniques de relaxation, telles que:

  • techniques de respiration
  • relaxation physique
  • méditation

Se maintenir physiquement bien en:

.

  • manger sainement
  • faire de l’exercice régulièrement
  • obtenir un sommeil régulier
  • éviter l’alcool
  • éviter le cannabis
  • éviter la malbouffe

Les gens se sentent souvent seuls lorsqu’ils sont anxieux. Cela peut aider à parler avec un membre de la famille, un ami, un conseiller ou un psychologue. D’autres personnes peuvent souvent aider à trouver des moyens de gérer le stress. Les conseillers professionnels peuvent enseigner de nouvelles compétences pour gérer l’anxiété.

Écouter de la musique ou lire un livre peut vous aider. Une étude suggère que la lecture, même pendant 6 minutes, peut réduire les niveaux de stress de plus des deux tiers. S’impliquer dans une activité, telle que le sport ou un service volontaire, peut offrir une pause dans le stress quotidien.

Respiration abdominale profonde

La respiration abdominale profonde peut aider à réduire l’anxiété. L’idée est de respirer profondément et lentement par le nez, en prenant l’air jusque dans l’abdomen. Tout en faisant cela, la personne devrait visualiser l’air qui descend vers l’abdomen et dire le mot «calme» à eux-mêmes pendant qu’ils respirent.

L’étape suivante consiste à expirer lentement et doucement par la bouche. Tout en expirant, la personne devrait visualiser le stress et la tension en laissant le corps avec le souffle, tout en pensant le mot «se détendre». En expirant, les muscles doivent être autorisés délibérément à se disloquer. En expirant, essayez d’imaginer vos soucis, vos soucis et vos pensées négatives en laissant votre corps respirer. Ces visualisations ou similaires peuvent aider à diminuer l’anxiété.

Il suffit de prendre trois grandes respirations à la fois. Respirer profondément pendant trop longtemps peut provoquer des vertiges, en raison de l’apport d’oxygène supplémentaire et de l’exhalation excessive de dioxyde de carbone.Les trois respirations peuvent être répétées après une courte période de respiration normale.

Parler à soi-même

Une autre stratégie consiste à prendre conscience de «l’autopersuasion négative» et à la remplacer par «l’autopersuasion».

Au lieu de penser à des pensées négatives comme «Je ne peux pas faire ça, c’est trop dur», changez-le en quelque chose de plus positif, comme: «C’est difficile, mais je peux m’en sortir».

Il peut être utile de penser à «changer le disque» qui joue dans l’esprit. Il est utile de faire une liste des pensées négatives qui se produisent fréquemment, et d’écrire une liste de pensées positives et crédibles pour les remplacer.

Le perfectionnisme peut mener à l’anxiété, car il est impossible de tout faire parfaitement. Il est plus utile d’essayer de tout faire au mieux de ses capacités et d’accepter qu’il n’est pas possible de tout faire. Demander de l’aide aux autres pour certaines tâches peut soulager la pression.

D’autres conseils suggérés par l’Association américaine d’anxiété et de dépression (ADAA) incluent:

  • comptant jusqu’à 10 lentement
  • s’impliquer, par exemple en devenant bénévole
  • maintenir une attitude positive et accueillir l’humour
  • apprendre ce qui déclenche l’anxiété
  • parler à des amis, à la famille ou à un conseiller

Des chercheurs de l’Université de Sussex au Royaume-Uni ont utilisé des tests et des exercices pour stresser les participants. Ils ont ensuite tenté de réduire les niveaux de stress en utilisant diverses formes de divertissement.

Les résultats ont montré que:

  • lire les niveaux de stress réduits de 68 pour cent de leur plus haut niveau
  • écouter de la musique les a réduits de 61 pour cent
  • avoir une boisson chaude les a réduits de 54 pour cent
  • faire une promenade réduit les niveaux de stress de 41 pour cent

L’anxiété peut être épuisante et débilitante, mais des stratégies comme celles-ci peuvent aider à réduire son impact.

Like this post? Please share to your friends: