Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Pourquoi ai-je mal au haut de la cuisse?

Douleur dans la partie supérieure de la cuisse peut être difficile à diagnostiquer parce que cette zone du corps contient de nombreux muscles, tendons et ligaments.

Ce type de douleur peut souvent être dû à des blessures musculaires mineures qui peuvent être traitées à la maison. Lorsque la douleur est intense ou ne disparaît pas, cependant, cela peut signaler un problème plus grave.

Dans cet article, nous examinons quelques causes communes de la douleur dans la partie supérieure de la cuisse, ainsi que les symptômes qui peuvent survenir à côté. Nous examinons également les options de traitement et comment prévenir ce type de douleur.

Causes de la douleur à la cuisse

La douleur à la cuisse peut être causée par des lésions musculaires, des problèmes nerveux et quelques autres conditions.

Blessures musculaires

Personne à l'extérieur tenant la cuisse supérieure dans la douleur.

En raison d’une grande quantité de muscles dans la partie supérieure de la cuisse, la douleur dans cette zone est souvent due à une blessure musculaire. Certaines blessures musculaires courantes dans ce domaine comprennent:

Entorses et tensions musculaires

Les entorses et les foulures peuvent affecter l’un des nombreux muscles, ligaments et tendons de la cuisse.

Une entorse est un ligament déchiré ou étiré. Les ligaments relient les os à d’autres os.

Une souche est un muscle ou un tendon déchiré ou étiré. Les tendons relient les muscles aux os.

Les symptômes d’une souche ou entorse comprennent:

  • une douleur soudaine suite à une chute, un entraînement intense ou une articulation trop tendue
  • la douleur qui se propage (rayonne) vers le haut ou vers le bas
  • difficulté à s’étirer ou à bouger la cuisse
  • gonfler autour de la zone douloureuse

Blessures dues à la surutilisation

Des blessures dues à une surutilisation peuvent se produire lorsqu’un muscle dans ou autour de la cuisse est trop dur pendant trop longtemps ou lorsqu’une personne ne se réchauffe pas avant l’exercice.

La douleur a tendance à s’aggraver avec le temps. Finalement, la douleur peut se produire même quand une personne repose la zone blessée.

Le signe principal d’une blessure excessive est la douleur après un exercice ou une activité physique intense. La douleur peut affecter les deux cuisses.

Mode de vie sédentaire

Ne pas faire assez d’exercice ou passer trop de temps assis chaque jour peut endommager les muscles et provoquer une douleur chronique.

Assis pendant de longues périodes peut exercer une pression sur les articulations et les muscles, en particulier des hanches et des jambes. Le manque d’activité peut également affaiblir les muscles et déclencher une douleur musculaire généralisée.

Les personnes qui ont une douleur à la cuisse en raison d’un mode de vie sédentaire peuvent également ressentir de la douleur dans tout leur corps. La douleur peut bouger ou changer d’intensité avec le temps, et certaines personnes souffrant de ce type de douleur peuvent ressentir une douleur chronique généralisée.

Douleur rayonnante d’une autre blessure

Les blessures dans d’autres parties du corps peuvent causer la douleur à la partie supérieure des cuisses. Par exemple, une blessure à la hanche peut irradier jusqu’aux jambes.

Certaines blessures changent la façon dont une personne marche, les obligeant à se raidir les muscles sans s’en rendre compte. Cela peut causer de la douleur dans les cuisses et les jambes. Si une personne ressent de la douleur dans les zones voisines, comme dans les hanches ou les genoux, cela pourrait aussi être la raison pour laquelle leurs cuisses sont douloureuses.

Douleur nerveuse

Les personnes peuvent aussi ressentir de la douleur des nerfs dans la partie supérieure de la cuisse. La douleur nerveuse se produit quand il y a des dommages aux nerfs. Cela crée la sensation de douleur même lorsqu’il n’y a pas de blessure physique à la cuisse.

Certains types courants de douleur nerveuse comprennent:

Neuropathie périphérique

La neuropathie périphérique est une lésion nerveuse qui provoque une douleur nerveuse. Il est souvent dû à d’autres conditions, telles que le diabète.

Les personnes souffrant de cette douleur peuvent éprouver des sensations inhabituelles dans les cuisses et ailleurs, y compris la brûlure, l’engourdissement, les sensations de picotement et les douleurs lancinantes.

Meralgia paresthetica

Meralgia paresthetica est également appelé syndrome de Bernhardt-Roth. Les dommages ou la pression sur le nerf cutané fémoral latéral, un nerf qui affecte la sensation à l’extérieur de la cuisse, peuvent causer cette sensation douloureuse.

Une personne peut éprouver cette douleur comme brûlant ou tirant, et la condition peut causer l’engourdissement périodique dans la cuisse et les hanches supérieures.

D’autres causes

Homme au bureau de kinésithérapeute assis sur le lit.

Blessures mineures

Une ecchymose, même invisible, peut être extrêmement douloureuse. Cette douleur est souvent palpitant et se produit dans une seule zone.

La douleur d’une blessure mineure telle qu’une ecchymose ne rayonne généralement pas ailleurs.

Conditions chroniques

De nombreuses conditions chroniques peuvent causer des douleurs dans la partie supérieure de la cuisse. Les personnes atteintes de fibromyalgie éprouvent une douleur généralisée chronique à des points de pression spécifiques. La douleur à la jambe se produit souvent juste au-dessus des genoux et à l’arrière des cuisses.

Différents types d’arthrite peuvent causer des douleurs dans tout le corps, y compris dans les cuisses. La douleur de l’arthrose est souvent concentrée dans les articulations de la hanche et du genou, mais peut irradier vers le bas ou vers le haut.

Caillots sanguins

Rarement, la douleur dans la partie supérieure de la cuisse peut être due à un caillot de sang dans un vaisseau sanguin. Aussi appelé thrombose veineuse profonde (TVP), cette condition douloureuse peut devenir mortelle si le caillot se détache et se déplace vers les poumons, le cœur ou le cerveau.

Les personnes qui prennent de longs vols, qui sont sédentaires pendant de longues périodes, qui ont une mauvaise circulation, qui fument, qui ont une maladie cardiovasculaire ou qui sont enceintes ou en surpoids courent un risque accru de développer une TVP.

Les symptômes comprennent:

  • douleur inexpliquée dans une jambe qui ne s’améliore pas après quelques jours
  • gonflement, rougeur ou chaleur le long d’une veine de la jambe
  • sensibilité à un endroit précis de la jambe
  • douleur en marchant
  • essoufflement quand un caillot se détache et se déplace vers le cœur et ensuite vers les poumons (embolie pulmonaire)

Un caillot de sang est une urgence médicale qui nécessite un traitement médical immédiat.

Facteurs de risque

Comme la douleur à la cuisse supérieure a de nombreuses causes, et ses facteurs de risque varient. Certains facteurs de risque comprennent:

  • les conditions médicales chroniques, telles que le diabète et la polyarthrite rhumatoïde
  • prendre part à des sports
  • un mode de vie sédentaire
  • mauvaise circulation
  • une histoire de blessures aux jambes ou aux hanches

Diagnostic

Aucun test ne peut diagnostiquer la cause de la douleur à la cuisse.

Le processus commence généralement par un examen de la zone. Le médecin prendra également un historique médical complet et posera des questions sur les blessures récentes.

Si le médecin ne trouve aucune cause évidente, les tests de diagnostic peuvent inclure:

  • imagerie par résonance magnétique (IRM) et tomodensitométrie (TDM) pour voir les muscles
  • Les rayons X pour vérifier les os
  • imagerie échographique pour vérifier les caillots sanguins
  • des tests sanguins pour évaluer les conditions médicales telles que l’arthrite
  • aspiration articulaire, une procédure qui consiste à retirer le liquide d’un joint pour vérifier certains problèmes articulaires
  • tests nerveux, tels que les études de conduction nerveuse et électromyographie

Options de traitement

Une personne recevant un massage de physiothérapie sportive à la cuisse.

Le traitement de la douleur à la cuisse supérieure dépend de sa cause.

Les blessures mineures s’améliorent souvent avec le traitement à domicile, y compris le repos, la chaleur, la glace, la compression, l’élévation et le massage doux.

D’autres options de traitement peuvent inclure:

  • médicament contre la douleur pour une douleur chronique inexpliquée
  • médicaments pour les maladies chroniques, comme la fibromyalgie et l’arthrite
  • chirurgie pour réparer les nerfs endommagés ou piégés
  • thérapie physique et exercice
  • chirurgie pour réparer les muscles, les tendons ou les ligaments endommagés
  • thérapie physique
  • médicaments contre le diabète pour prévenir d’autres lésions nerveuses
  • des anticoagulants s’il y a un caillot de sang dans la jambe
  • des traitements alternatifs, tels que la massothérapie, la chiropratique et l’acupuncture

Complications

Si elle n’est pas traitée, la douleur dans la partie supérieure de la cuisse peut s’aggraver. Il peut également irradier vers d’autres parties du corps, ce qui le rend difficile à bouger et provoque une douleur chronique.

La complication la plus importante est s’il y a un caillot de sang dans la jambe. Ces caillots sanguins peuvent se détacher et provoquer une embolie, c’est-à-dire lorsqu’une artère est bloquée.

Une embolie peut être fatale en quelques minutes. Si la douleur à la jambe est sévère, apparaît de nulle part ou ne s’améliore pas dans quelques jours, une personne devrait consulter un médecin.

La prévention

Certaines mesures pouvant aider à prévenir la douleur à la cuisse comprennent:

  • rester physiquement actif
  • prendre des pauses d’étirement fréquentes pendant de longues périodes de repos
  • étirement avant et après l’exercice
  • travailler avec un entraîneur personnel pour déterminer un niveau d’activité sain qui n’entraînera pas de blessures dues au surmenage
  • gérer et traiter des problèmes médicaux, comme le diabète et l’arthrite

Perspective

La plupart des douleurs de la cuisse sont traitables et curables.

Le défi le plus important avec la douleur dans cette partie du corps est d’obtenir un diagnostic. Il peut prendre des visites à plusieurs spécialistes pour trouver la cause de la douleur.

Cependant, toutes les douleurs ne sont pas facilement traitables. Les personnes souffrant de douleurs chroniques inexpliquées peuvent avoir besoin d’essayer plusieurs traitements avant que quelque chose ne fonctionne. Avec un traitement persistant, cependant, la plupart des gens peuvent se remettre d’une douleur à la cuisse.

Like this post? Please share to your friends: