Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Qu’est-ce qu’un discours sous pression dans un trouble bipolaire?

Le discours sous pression est un symptôme de plusieurs problèmes de santé mentale. Le trouble bipolaire est l’un des troubles les plus communs qui inclut le discours sous pression parmi ses symptômes.

Un discours sous pression survient lorsqu’un individu parle à une vitesse rapide et parfois effrénée. Le rythme fait qu’il est difficile pour les personnes qui écoutent de donner un sens à ce qui est dit.

Le discours sous pression peut être brouillé et difficile à comprendre, car la personne qui parle ne peut pas s’arrêter aux points appropriés.

Symptômes

Microphone dans la salle de conférence pour parler en public.

Le discours sous pression n’est pas une maladie ou un trouble en soi. Au contraire, c’est un symptôme d’un trouble sous-jacent. Il existe de nombreuses causes potentielles de troubles de la parole, y compris la schizophrénie, certaines formes d’anxiété et le trouble bipolaire.

Dans tous ces cas, un discours sous pression peut présenter tout ou partie des éléments suivants:

  • discours rapide qui ne fait pas de pause pour que les autres parlent
  • pensées désorganisées exprimées à travers les mots
  • discours fort qui est au-dessus d’un volume normal pour la situation
  • parler de nombreuses idées à la fois
  • parler de choses inappropriées au travail, à l’école, à la maison ou dans la communauté
  • y compris des blagues ou des rythmes particuliers dans le discours
  • parler avec un sentiment d’urgence
  • ne pas être capable de parler assez vite pour suivre ses pensées

Les personnes atteintes de trouble bipolaire éprouvent des cycles de manie et d’humeur dépressive. La vitesse à laquelle un individu passe d’une humeur à l’autre varie d’une personne à l’autre. Le discours sous pression est un symptôme de trouble bipolaire qui survient pendant une période de manie.

Les symptômes supplémentaires pendant une période de manie peuvent inclure:

  • estime de soi gonflée ou délire de grandeur
  • comportement imprudent ou risqué
  • diminution du besoin ou de la capacité de dormir
  • humeur élevée
  • optimisme exagéré
  • se sentir anxieux ou nerveux
  • incapacité de se concentrer
  • agitation

Complications

Le trouble bipolaire est caractérisé par des épisodes alternés de manie et de dépression.

Le discours sous pression n’a pas de complications significatives en soi. Cependant, la cause sous-jacente du discours sous pression peut avoir de plus grandes implications qui affectent la santé globale et le bien-être d’une personne.

En raison du fait que le discours sous pression peut provenir d’une variété de troubles potentiels, les complications varient considérablement entre les individus.

Les personnes atteintes de trouble bipolaire peuvent également avoir des conditions co-occurrentes, y compris la dépression, le TDAH ou des troubles anxieux. Ces troubles nécessitent souvent un traitement supplémentaire pour aider une personne à gérer ses symptômes.

Une personne atteinte de trouble bipolaire est susceptible de connaître des périodes de faible estime de soi. En outre, les personnes atteintes de trouble bipolaire sont plus susceptibles de tenter de se suicider.

Les relations d’une personne peuvent souffrir en raison de leurs changements d’humeur fréquents. Des relations difficiles et une piètre performance au travail peuvent aussi affecter la capacité d’une personne à maintenir une carrière ou un emploi stable.

Causes

Une personne atteinte de trouble bipolaire n’est pas susceptible de rencontrer des problèmes de pression lors de son cycle dépressif. On croit que le discours sous pression est le résultat de pensées rapides qu’une personne atteinte de trouble bipolaire éprouve au cours d’un épisode maniaque.

Le cerveau peut généralement prioriser les pensées en fonction de leur importance pour la situation actuelle. Une personne atteinte de trouble bipolaire peut avoir de la difficulté à séparer ces pensées, ce qui signifie que des pensées non pertinentes peuvent apparaître pressantes, dès qu’elles pénètrent dans l’esprit.

Cela signifie que quelqu’un avec un trouble bipolaire peut passer plus de temps à penser à des choses sans rapport avec la journée, ou ressentir un nombre excessif de pensées à la fois.

Au cours des cycles de manie, quand une personne atteinte de trouble bipolaire est plus enclin à l’hyperactivité, ces pensées arrivent plus rapidement et avec une intensité accrue. En conséquence, la personne peut essayer d’expliquer ces pensées aux autres autour d’elles lorsqu’elles se produisent.

La personne peut ressentir de la pression pour sortir ses pensées, le plus rapidement possible, et partager ce qu’elle a en tête. L’effusion de pensées se traduit par un discours sous pression.

Traitement

Pharmacien donnant une bouteille de pilules au patient.

Le discours sous pression ne peut pas être traité ou guéri directement. Au lieu de cela, le traitement se concentre sur la cause sous-jacente du discours sous pression.

En cas de trouble bipolaire, une personne peut éprouver des difficultés à obtenir un diagnostic. Il n’est pas rare qu’une personne atteinte d’un trouble bipolaire soit traitée par plusieurs médecins différents avant d’être diagnostiquée correctement.

Une fois diagnostiquée avec succès, une personne atteinte de trouble bipolaire peut apprendre à gérer son état avec une combinaison de médicaments et de psychothérapie.

Il existe trois principaux types de médicaments pour aider à traiter les troubles bipolaires qui peuvent aider à réduire ou à éliminer la pression. Ces médicaments sont:

  • antipsychotiques, tels que le carbonate de lithium
  • stabilisateurs de l’humeur, tels que l’acide valproïque ou le lithium
  • antidépresseurs, qui sont utilisés le moins

Une personne souffrant de trouble bipolaire devrait recevoir des conseils continus, comme une partie régulière de leur traitement. La composante conseil du traitement peut être la clé du succès pour une personne atteinte de trouble bipolaire.

De même, un environnement familial stable et favorable affecte souvent directement la probabilité globale de succès pour une personne atteinte de trouble bipolaire.

Autres conditions associées

Le discours sous pression peut être un symptôme d’autres conditions en plus du trouble bipolaire. De nombreux troubles associés à des périodes de manie ont fait pression sur la parole en tant que symptôme potentiel.

Une telle condition est la schizophrénie. Ce trouble mental est associé à une rupture des connexions entre les pensées, les émotions et les comportements.

Les personnes atteintes de schizophrénie éprouvent souvent des illusions et des retraits généraux de la réalité. Les pensées souvent embrouillées sont ce qui produisent des symptômes, tels que le discours sous pression.

Certains autres troubles plus communs associés au discours sous pression comprennent:

  • Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH): Une condition qui rend difficile de se concentrer et d’être organisé dans les pensées et les actions.Les personnes atteintes de TDAH peuvent faire l’expérience d’une pensée frénétique ou rapide, ce qui peut causer des problèmes de pression.
  • Anxiété: Cette condition peut amener une personne à ressentir des pressions si son anxiété se traduit par l’impossibilité d’expliquer quelque chose rapidement. Ils peuvent éprouver des pensées rapides et incontrôlables en réponse à leur situation.
  • Usage de drogue: Cette habitude peut causer des symptômes de la pression de la parole. Les médicaments qui causent la parole sous pression comprennent des stimulants, tels que la cocaïne.
Like this post? Please share to your friends: