Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Qu’est-ce qu’une douche?

Une douche est un dispositif utilisé pour introduire un jet d’eau à l’intérieur d’une partie du corps afin qu’il puisse être lavé. Douching est fait pour des raisons médicales ou d’hygiène.

Beaucoup de femmes utilisent une douche pour essayer de se débarrasser de l’odeur vaginale et croient que cela permet de garder le vagin propre.

Alors que jusqu’à une femme sur cinq âgée de 15 à 44 ans pratiquent régulièrement des douches vaginales, cela peut avoir des conséquences désagréables et même dangereuses.

Faits rapides sur les douches et les douches vaginales:

  • Douching est utilisé pour débusquer, rincer ou nettoyer toute cavité du corps.
  • Il existe des moyens alternatifs et plus sûrs pour s’assurer que le vagin reste sain et propre.
  • Douching peut masquer les problèmes de santé sous-jacents et les aggraver.

Pourquoi les douches sont-elles utilisées?

Qu'est-ce qu'une douche

L’utilisation principale des douches est par les femmes pour laver le vagin.

Douches vaginales consiste à remplir une bouteille ou un sac avec de l’eau et injecter cela vers le haut dans le vagin.

Les femmes choisissent parfois de mélanger l’eau avec d’autres liquides, comme le vinaigre, ou d’acheter des douches contenant des ingrédients tels que le bicarbonate de soude, l’iode, les antiseptiques ou les parfums.

Les femmes déclarent qu’elles utilisent une douche pour les raisons suivantes:

  • se débarrasser des odeurs désagréables dans le vagin
  • pour prévenir la grossesse
  • pour laver les fluides corporels, tels que le sang menstruel ou le sperme
  • réduire les risques de contracter une infection sexuellement transmissible

Malgré cela, il n’a pas été démontré que les douches atteignent l’un de ces objectifs.

Est-ce que la douche est sûre?

L’American College of Obstetrics and Gynecology déclare que les femmes ne devraient pas utiliser de douches.

La flore vaginale est la bactérie dans le vagin. Cela maintient le vagin en bonne santé et prévient l’infection. Le vagin d’une femme est «autonettoyant» et peut maintenir l’équilibre correct du pH sans interférence.

Douching peut enlever les bonnes bactéries du vagin. L’utilisation d’une douche peut modifier l’équilibre de son pH, permettre à de mauvaises bactéries de se multiplier et provoquer des infections, des irritations, une peau crue et des complications plus graves.

Risques de douches

Douching peut causer plus de mal que de bien. Le potentiel de complications, dont certaines peuvent être sévères, dépend des raisons pour lesquelles une femme décide de se doucher en premier lieu.

Grossesse

 Crédit d'image: Shattonbury ~ commonswiki, 2004 </ br>« ></p> <p align=Douching n’est pas une forme valide de contraception. Cependant, l’utilisation d’une douche peut rendre plus difficile pour une femme qui essaie de concevoir.

En outre, les femmes qui se douchent régulièrement peuvent avoir une grossesse plus compliquée.

Les femmes enceintes peuvent éprouver:

  • accouchement précoce
  • probabilité accrue de fausse couche
  • grossesse extra-utérine

Infections

Il y a une idée fausse commune que les douches vaginales peuvent aider à prévenir les infections vaginales ou à s’en débarrasser. Cependant, le contraire est vrai.

Doucher régulièrement peut augmenter les chances d’une femme de développer une infection vaginale. Perturber l’équilibre naturel du pH du vagin peut entraîner des infections à levures et la vaginose bactérienne.

En fait, les femmes qui douche sont cinq fois plus susceptibles de développer une vaginose que celles qui n’en ont pas.

L’utilisation d’une douche lorsqu’une infection est déjà présente est également plus susceptible de l’aggraver et de la propager à d’autres parties du système reproducteur.

Maladie inflammatoire pelvienne (PID)

La maladie inflammatoire pelvienne ou PID est généralement causée par une infection sexuellement transmissible. Il affecte les organes reproducteurs et peut réduire les chances d’une femme de tomber enceinte.

Les femmes qui se douchent régulièrement augmentent leur risque de MIP de 73%.

Cervicite

La cervicite survient lorsque le col de l’utérus est irrité ou enflammé et peut causer des démangeaisons, de la douleur et des pertes vaginales. C’est une autre affection qui est habituellement contractée par le biais d’une infection sexuellement transmissible. Cependant, douching augmente également le risque.

Alors qu’une odeur vaginale naturelle et quelques pertes vaginales sont parfaitement saines, il est essentiel d’être conscient des signes et des symptômes d’un problème plus grave.

Les signes à surveiller comprennent:

  • écoulement vaginal qui a une forte odeur
  • écoulement vaginal blanc, jaune ou vert
  • odeur vaginale qui ne disparaît pas après quelques jours
  • douleur ou sensation d’inconfort pendant les rapports sexuels
  • douleur en urinant
  • une rougeur ou un gonflement ou une sensation de brûlure ou de démangeaison dans ou autour du vagin

Si une femme remarque l’une de ces situations, il est conseillé de consulter un médecin.

La douche est-elle nécessaire?

Le vagin d’une femme s’auto-nettoie et se débarrasse du sperme, du sang menstruel et d’autres fluides corporels. Le nettoyage à l’aide d’une douche ou d’un hachage ou d’une méthode de nettoyage perturbatrice risque de causer des dommages au vagin qui, dans certains cas, pourraient être graves.

Une femme qui s’inquiète de l’odeur vaginale ou d’une décharge anormale devrait contacter son médecin pour discuter du problème. L’utilisation d’une douche pour éliminer ces problèmes pourrait masquer les problèmes sous-jacents et entraîner des complications plus graves si elle n’est pas traitée.

Alternatives à la douche vaginale

Garder le vagin propre est simple. Le plus simple est de se laver avec de l’eau en se baignant ou en prenant une douche. Un lavage non parfumé peut être utilisé, ou un conçu pour un usage vaginal qui ne perturbera pas l’équilibre naturel du pH du vagin.

Lors du lavage, une personne doit retenir doucement les plis externes du vagin et les rincer ou les éclabousser avec de l’eau.

Ne pas frotter la zone et éviter d’avoir du savon ou des lavages à l’intérieur du vagin. Si vous utilisez un lavage, l’individu doit s’assurer de bien rincer après et sécher doucement avec une serviette propre.

Prévenir l’odeur vaginale

womans jambes dans la douche en utilisant

Alors que le vagin a une odeur naturelle, pour certaines femmes, l’odeur semble désagréable ou embarrassante.

L’odeur vaginale de chaque femme est différente, et des activités telles que le sexe et l’exercice peuvent changer la façon dont le vagin sent.

Il existe des moyens de réduire les odeurs vaginales en toute sécurité. Ceux-ci sont:

  • Hygiène: Garder le vagin propre en le lavant régulièrement avec de l’eau ou du savon qui ne contient pas de produits chimiques agressifs.
  • Vêtements: Ils doivent être faits de matériaux respirants, y compris des sous-vêtements en coton, et ne pas être trop serrés. Une personne devrait éviter les tissus, tels que le satin, la soie et le polyester qui limitent le flux d’air et peuvent encourager la croissance des bactéries.
  • Séchage: Il est important de sécher soigneusement et soigneusement le vagin et les environs pour éviter l’excès d’humidité, qui peut entraîner des infections et des odeurs. Si vous utilisez des produits désodorisants, ceux-ci ne doivent pas être utilisés à l’intérieur du vagin
  • Éviter les nettoyants agressifs: Ne pas utiliser des nettoyants agressifs, comme les douches vaginales, dans le vagin peut aider à prévenir les odeurs de se produire sur le long terme.

En suivant les conseils ci-dessus, l’équilibre du pH et les bonnes bactéries dans le vagin doivent rester intactes, et les infections et les odeurs sont moins susceptibles de se produire.

Like this post? Please share to your friends: