Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Qu’est-ce que la polyarthralgie?

La polyarthralgie est une affection médicale dans laquelle la douleur se manifeste dans plusieurs articulations du corps.

Il peut avoir plusieurs causes sous-jacentes, il est plus fréquent chez les personnes âgées, et les femmes ont tendance à le développer plus souvent que les hommes.

Dans cet article, nous examinons les symptômes et les causes de la polyarthralgie, ainsi que les options de traitement disponibles pour la maladie.

Symptômes

Personne éprouvant une douleur articulaire au genou.

La polyarthralgie est une affection non inflammatoire qui peut avoir plusieurs symptômes, notamment:

  • douleur articulaire
  • tendresse commune
  • raideur des articulations
  • gonflement des articulations
  • mouvement articulaire limité
  • la faiblesse
  • fatigue

La sensation de douleur dans les articulations dépendra aussi de l’état émotionnel et de la tolérance à la douleur de la personne.

Différences avec d’autres types d’arthralgie, d’arthrite et de polymyalgie

Bien que partageant certaines similitudes, la polyarthrite diffère des autres syndromes de douleur inflammatoires et non inflammatoires des façons suivantes:

  • arthralgie affecte une articulation au lieu de plusieurs articulations
  • la douleur arthritique est associée à une inflammation des articulations, absente des arthralgies et des polyarthralgies
  • la douleur de la polyarthrite est également associée à une inflammation des articulations et affecte généralement cinq articulations ou plus
  • une oligoarthrite ou une maladie oligoarticulaire affecte deux à quatre articulations
  • l’arthrose provoque des douleurs dans les articulations du genou, des hanches et des mains
  • la myalgie se réfère à la douleur musculaire sans aucun signe d’inflammation
  • La polymyalgie est une douleur musculaire qui affecte plusieurs muscles

Causes et facteurs de risque

Femme travaillant sur un ordinateur portable tenant son poignet à cause de la microtraumatismes répétés.

La polyarthralgie peut avoir plusieurs causes, dont les suivantes:

  • blessures et fractures
  • infections causées par un virus
  • certaines maladies auto-immunes, telles que l’arthrite rhumatoïde et le lupus
  • bursite, le gonflement et l’irritation du coussin rempli de liquide entre les muscles, les tendons et les os
  • la tendinite, qui est le gonflement ou l’inflammation des tendons
  • usage excessif et effort des articulations
  • arthrose
  • ostéomyélite, une infection osseuse causée par des bactéries ou d’autres germes
  • arthrite septique, qui est une inflammation des articulations due à une infection bactérienne ou fongique

Une personne peut avoir un risque accru de polyarthralgie si:

  • sont en surpoids
  • avoir un mode de vie sédentaire et inactif
  • avoir un travail physiquement exigeant
  • avoir un travail qui implique des actions répétitives
  • avoir eu une blessure articulaire antérieure
  • sont des femmes
  • êtes une personne âgée

Diagnostic

Le diagnostic médical de polyarthralgie comprend une évaluation initiale de la personne par le médecin. Cette évaluation comprend généralement l’examen des antécédents médicaux de la personne et un examen physique. Il peut également inclure des tests spécifiques et des techniques d’imagerie.

En examinant les antécédents médicaux de la personne, le médecin peut poser des questions telles que si la douleur est apparue après une blessure, ou s’il y a des antécédents familiaux de maladie articulaire.

L’examen physique comprend généralement l’inspection, le ressenti des articulations, la vérification de l’amplitude de mouvement et des tests spécifiques. Le médecin tentera probablement de déterminer l’emplacement exact de la douleur et les articulations qui ont été touchées en premier.

Des tests de laboratoire peuvent être nécessaires pour aider à établir un diagnostic. Cela peut inclure des tests sanguins pour vérifier ce qui suit:

  • facteur rhumatoïde
  • Vitesse de sédimentation
  • acide urique
  • Protéine C-réactive
  • anticorps antinucléaires

Un médecin peut effectuer une arthrocentèse, une procédure pour enlever le liquide des articulations, ce qui permettra de soulager la douleur. L’analyse du liquide donnera également au médecin une vision plus claire de l’état pathologique à l’origine du problème.

Enfin, les techniques d’imagerie peuvent également être utilisées pour aider au diagnostic. Les méthodes peuvent inclure la radiographie, l’imagerie par résonance magnétique (IRM), l’échographie et la tomodensitométrie (TDM).

La tomodensitométrie peut être réalisée en combinaison avec une injection de colorant pour donner une meilleure vue du cartilage, des ligaments et du tissu entourant l’articulation.

Traitement

Le traitement de la polyarthralgie peut impliquer des médicaments ou des stratégies sans médicaments. Le but du traitement est de réduire la douleur, de favoriser la guérison et de permettre aux articulations de continuer à fonctionner correctement.

Des médicaments

Un bain moussant chaud.

Plusieurs médicaments sont disponibles qui peuvent aider à contrôler la douleur et soulager l’enflure des articulations.

En cas de douleurs articulaires modérées à sévères, les médecins prescrivent fréquemment des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou des inhibiteurs de la cyclo-oxygénase-2 (COX-2).

Des études ont montré que les deux traitements sont également efficaces, bien que les inhibiteurs de la COX-2 provoquent moins d’effets secondaires dans l’intestin.

L’acétaminophène peut être utilisé pour soulager les douleurs articulaires en cas de douleur légère.

Stratégies sans médicament

Plusieurs interventions et changements de mode de vie sont encouragés pour protéger et renforcer l’articulation.

Les médecins et les physiothérapeutes peuvent recommander des exercices physiques modérés, comme la marche, la natation et le vélo stationnaire. Ces activités ne mettent pas trop de poids sur les articulations et aident à réduire le stress sur eux.

D’autres suggestions incluent:

  • reposer les articulations
  • manger un régime sain pour perdre ou maintenir le poids
  • prendre des bains chauds
  • avoir des massages
  • faire des exercices d’étirement

Changer les habitudes quotidiennes simples, telles que l’adoption d’une meilleure posture dans la vie quotidienne, peut soulager la douleur articulaire et aider une personne à y faire face.

Garder l’articulation encore à court terme peut être utile pour le contrôle de la douleur et la protection. Cependant, de longues périodes sans déplacement de l’articulation peuvent entraîner une raideur articulaire et une perte de mouvement. Idéalement, essayez de déplacer le joint doucement sans appliquer de poids.

Les physiothérapeutes peuvent proposer d’autres alternatives et des techniques spécifiques pour aider à gérer et contrôler la douleur, y compris l’utilisation d’ultrasons, les courants électriques, la chaleur, le froid, les irritants cutanés et la stimulation nerveuse électrique.

Perspective

La polyarthralgie est une affection médicale des articulations douloureuses sans signe d’inflammation. Il peut avoir plusieurs causes, ne dure souvent que peu de temps et ne nécessite pas de traitement immédiat.

Plusieurs actions peuvent être prises pour limiter et soulager la douleur. Selon sa gravité, les gens peuvent prendre des médicaments contre la douleur tels que les opioïdes et les AINS.

Des changements dans l’éducation et le style de vie peuvent également être utilisés pour s’assurer que les activités quotidiennes sont sans douleur et pour maintenir une bonne qualité de vie.

Like this post? Please share to your friends: