Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Qu’est-ce que la psychothérapie?

La psychothérapie se réfère à une gamme de traitements qui peuvent aider avec des problèmes de santé mentale, des défis émotionnels, et certains troubles psychiatriques.

Il vise à permettre aux patients, ou aux clients, de comprendre leurs sentiments et ce qui les rend positifs, anxieux ou déprimés. Cela peut les équiper pour faire face aux situations difficiles de manière plus adaptative.

Souvent, le cours de thérapie dure moins d’un an; Les personnes qui sont désireuses de changer et désireuses de faire des efforts rapportent souvent des résultats positifs.

La psychothérapie peut fournir de l’aide pour toute une gamme de problèmes, allant de la dépression et de la faible estime de soi à la toxicomanie et aux disputes familiales. Toute personne qui se sent dépassée par ses problèmes et incapable de faire face peut être en mesure de bénéficier d’une psychothérapie.

Combiné avec des médicaments, il peut jouer un rôle dans le traitement du trouble bipolaire et de la schizophrénie.

Quoi attendre

psychothérapeute travaillant avec le patient

La psychothérapie est parfois appelée «traitement parlant» parce qu’elle utilise la parole plutôt que des médicaments.

Certaines formes de psychothérapie ne durent que quelques séances, tandis que d’autres sont à long terme et durent des mois ou des années. Les sessions durent généralement 1 heure, une fois par semaine et suivent un processus soigneusement structuré.

Les sessions peuvent être en tête-à-tête, en binôme ou en groupe. Les techniques peuvent inclure d’autres formes de communication, telles que le drame, l’histoire narrative ou la musique.

Un psychothérapeute peut être un psychologue, un thérapeute conjugal et familial, un travailleur social clinique autorisé ou un conseiller en santé mentale, un infirmier praticien en psychiatrie, un psychanalyste ou un psychiatre.

Qui peut en bénéficier?

La psychothérapie peut être utilisée pour aider un éventail de personnes. Les sentiments suivants sont des signes qu’un individu pourrait bénéficier de ce type de thérapie:

  • Des sentiments accablants de tristesse ou d’impuissance.
  • Une incapacité à faire face aux problèmes quotidiens.
  • Difficulté à se concentrer sur le travail ou les études la plupart du temps.
  • Boire trop, prendre de la drogue ou être agressif dans une mesure qui nuit à soi-même ou aux autres.
  • Un sentiment que les problèmes ne s’améliorent jamais, malgré l’aide des amis et de la famille.
  • Se sentir constamment sur le fil ou s’inquiéter inutilement.

Les types

Il existe un certain nombre de styles et d’approches en psychothérapie:

Thérapie comportementale

La thérapie comportementale aide les clients à comprendre comment les changements de comportement peuvent entraîner des changements dans leurs sentiments. Il vise à accroître l’engagement de la personne dans des activités positives ou de renforcement social.

L’approche évalue ce que fait le client, puis tente d’augmenter les chances d’avoir des expériences positives.

L’objectif est que les réponses comportementales souhaitables remplacent les réponses indésirables.

La thérapie comportementale peut aider les personnes dont la détresse émotionnelle provient des comportements qu’elles adoptent.

Thérapie cognitive

La thérapie cognitive commence avec l’idée que ce que nous pensons façonne ce que nous ressentons.

La dépression, par exemple, peut provenir d’avoir des pensées ou des croyances qui ne sont pas basées sur des preuves, telles que «Je suis inutile» ou «Tout va mal à cause de moi».

Changer ces croyances peut changer la vision d’une personne des événements et de leur état émotionnel.

La thérapie cognitive se penche sur les modes de pensée et de communication actuels plutôt que sur le passé.

Le thérapeute travaille avec le client pour confronter et remettre en question les pensées inappropriées en encourageant différentes façons de voir une situation.

La thérapie cognitive peut aider à traiter des conditions telles que le trouble de stress post-traumatique (TSPT).

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) jumelle cognitivo-thérapie comportementale, pour aborder à la fois les pensées et les comportements.

Thérapie interpersonnelle

enseignant et enfants

Cette approche met l’accent sur les relations interpersonnelles.

La dépression, par exemple, peut provenir de la relation d’une personne avec les autres. Les compétences d’apprentissage pour améliorer les modèles de communication peuvent aider le client à gérer la dépression.

Premièrement, le thérapeute peut aider le client à identifier les émotions pertinentes et d’où elles viennent. Ensuite, ils peuvent les aider à exprimer les émotions d’une manière plus saine.

Par exemple, quelqu’un qui réagit au sentiment de négligence en se mettant en colère peut déclencher une réaction négative chez un être cher.

Apprendre à exprimer la douleur et l’anxiété calmement peut augmenter les chances que l’autre réagisse positivement.

Le client apprend à modifier son approche des problèmes interpersonnels, à les comprendre et à les gérer de façon plus constructive.

Les personnes qui pourraient bénéficier de ce type de thérapie comprennent les individus qui sont désireux de faire plaisir aux autres à leurs propres frais, ou qui trouvent qu’ils ont des relations interpersonnelles volatiles.

Thérapie familiale

Un thérapeute familial examine les symptômes dans le contexte familial. Certaines conditions nécessitent le traitement de l’unité familiale. Un exemple est quand un client a la dépression en raison de problèmes conjugaux.

La thérapie cognitive, la thérapie comportementale, et surtout la thérapie interpersonnelle peuvent aider.

L’identification des modèles familiaux qui contribuent au trouble du comportement ou à la maladie mentale peut aider les membres de la famille à briser les habitudes et les habitudes négatives.

Souvent, la thérapie familiale vise à améliorer la communication au sein de la famille. Les participants apprennent de nouvelles façons d’écouter et de poser et de répondre aux questions ouvertement plutôt que défensivement.

La thérapie familiale implique généralement des séances de discussion et de résolution de problèmes avec le client et la famille, en groupe, en couple ou en tête-à-tête.

Thérapie de groupe

Une séance de thérapie de groupe implique généralement 6-12 clients et un thérapeute. Les participants ont des problèmes similaires, et ils bénéficient du thérapeute, et en observant comment les autres gèrent leurs problèmes et répondent aux commentaires.

Obtenir des commentaires d’autres personnes ayant des problèmes connexes peut donner une nouvelle perspective et aider à faciliter l’amélioration et le changement.

La thérapie de groupe peut aider ceux qui peuvent ressentir un sentiment d’isolement à cause de leur problème.

Bien que la participation à un groupe puisse sembler intimidante, elle aide les gens à se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls et que les autres partagent le même problème. Le sentiment de soutien est généralement puissant et de nombreux participants à la thérapie de groupe trouvent l’expérience enrichissante.

Thérapie psychodynamique

La thérapie psychodynamique, ou thérapie orientée vers l’insight, se concentre sur les causes profondes du comportement. Par exemple, des modèles de comportement découlant de l’éducation d’une personne ou d’expériences de vie antérieures, qui continuent d’influer sur les comportements actuels.

Le but est d’accroître la conscience de soi et la compréhension de la façon dont le passé affecte le comportement actuel.

Le client considérera les problèmes non résolus et les symptômes qui découlent des relations dysfonctionnelles passées. Les problèmes non résolus peuvent sous-tendre des comportements tels que l’abus de drogues ou d’alcool.

Cela peut aider les gens à comprendre la source de leur détresse émotionnelle, généralement en explorant les motifs, les besoins et les défenses dont ils ne sont pas conscients.

La thérapie psychodynamique peut aider les personnes dont les symptômes n’ont pas été résolus par d’autres formes de psychothérapie.

Efficacité

Personne regardant dans le miroir

La psychothérapie a l’avantage de donner à ses clients une personne à qui parler. Cela peut créer une nouvelle façon de voir les problèmes difficiles et aider les gens à trouver une solution.

Les participants peuvent acquérir une meilleure compréhension d’eux-mêmes et de leurs propres objectifs et valeurs, et peuvent développer des compétences pour améliorer les relations.

Il peut aider à surmonter des problèmes spécifiques, tels qu’un trouble de l’alimentation ou une phobie.

Pour que la psychothérapie fonctionne, la personne doit être activement engagée et travailler pendant la séance ainsi qu’entre les sessions, en pratiquant de nouvelles compétences, par exemple.

Fonction

La psychothérapie est un processus à double sens, et il doit y avoir une relation de confiance entre le client et le thérapeute.

Pour bénéficier du processus, une personne doit d’abord vouloir participer. Ils doivent ensuite assister aux rendez-vous fixés, être honnête lors de la description des symptômes, et être prêt à remplir tout ensemble d’affectations.

Certains clients peuvent connaître des changements auxquels ils ne s’attendaient pas ou qu’ils ne souhaitaient pas.

Certaines personnes n’aiment pas avoir à revivre des événements désagréables, mais cela n’arrive pas dans toutes les techniques de psychothérapie.

Aucun thérapeute ne peut jamais prédire quand un souvenir désagréable refera surface, mais si c’est le cas, le thérapeute est habile à aborder la mémoire rappelée.

La psychothérapie peut sembler coûteuse et longue. Si un traitement est jugé nécessaire, la loi sur la parité de santé mentale exige que les compagnies d’assurance paient pour les soins de santé mentale de la même façon que pour les soins médicaux.

Cependant, la définition de «raisonnable et approprié» ou «médicalement nécessaire» peut varier.

L’orientation vers un thérapeute peut se faire par l’intermédiaire d’un médecin de famille, ou les personnes peuvent trouver un thérapeute dans les Pages Jaunes ou sur Internet.

Like this post? Please share to your friends: