Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Que devriez-vous manger quand vous êtes malade?

Quand une personne est malade, ils peuvent trouver difficile de développer un appétit. Cependant, il est important de recevoir de la nourriture et de rester hydraté, surtout en cas de malaise.

Différents types d’aliments peuvent combattre différents types de maladies. Une personne ayant mal à la gorge peut bénéficier d’aliments qui n’aideraient pas quelqu’un qui se sent nauséeux.

Dans cet article, nous fournissons une liste d’aliments à manger et à éviter pour les personnes atteintes de maladies courantes.

Rhume et grippe

Que manger quand vous êtes malade tisane

Un nez bouché, une toux et un mal de gorge sont des symptômes courants du rhume et de la grippe. Les aliments suivants peuvent aider à soulager la congestion et l’inflammation et stimuler le système immunitaire.

1. Tisanes

En cas de rhume et de grippe, il est important de rester hydraté. Les tisanes sont rafraîchissantes, et respirer leur vapeur peut aider à éliminer le mucus des sinus.

Ajout de curcuma moulu à une tasse d’eau chaude peut aider à soulager un mal de gorge. La recherche suggère que le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.

Les feuilles de thé sont abondantes dans les composés végétaux naturels, tels que les polyphénols, les flavonoïdes et les catéchines. Ceux-ci stimulent le système immunitaire. Les catéchines, en particulier, peuvent protéger contre certains types de virus grippaux.

Certaines personnes recommandent de boire du thé pour réduire la durée des symptômes du rhume et de la grippe. Cependant, cet effet n’a pas encore été prouvé par la recherche scientifique.

2. Miel

Un mal de gorge peut être causé par une infection bactérienne. Le miel est riche en antimicrobiens qui aident à éliminer ces types d’infection.

Le miel peut également être efficace pour traiter la toux des enfants, mais il ne devrait pas être administré aux nourrissons de moins de 12 mois.

Une revue publiée en 2018 comparait le miel avec des remèdes contre la toux pour enfants en vente libre, un placebo et aucun traitement.

Les auteurs ont constaté que le miel semblait être plus efficace que la diphenhydramine et le salbutamol, qui sont des médicaments souvent utilisés dans les médicaments contre la toux. Le miel a également produit des résultats similaires au dextrométhorphane, un autre ingrédient commun.

Les résultats étaient toutefois limités, car la plupart des études examinées ne portaient que sur la toux aiguë d’une nuit.

3. Agrumes et baies

Les agrumes, tels que les oranges, les citrons et les pamplemousses, contiennent des niveaux élevés de flavonoïdes et de vitamine C. Ceux-ci diminuent l’inflammation et renforcent l’immunité, ce qui peut aider à combattre la fièvre.

Certaines études suggèrent qu’un flavonoïde appelé quercétine, également présent dans les baies, pourrait aider à traiter les infections à rhinovirus. Ce virus est responsable de la majorité des rhumes.

Jus de fruits glacés et glacés peuvent souvent aider à apaiser un mal de gorge.

Aliments à éviter

Plusieurs croient que la production laitière augmente la production de lait, bien qu’il y ait peu de preuves scientifiques à l’appui. Les produits laitiers peuvent toutefois rendre le mucus plus épais, ce qui peut aggraver la congestion des sinus.

La caféine peut causer la déshydratation, ce qui aggrave la congestion. Cependant, certaines boissons contenant de la caféine, comme le thé et le café, contiennent des antioxydants stimulant le système immunitaire et peuvent être utiles avec modération.

L’alcool peut se déshydrater et déclencher une réaction inflammatoire qui peut aggraver les symptômes du rhume et de la grippe.

Nausées, vomissements et diarrhée

Que manger quand vous êtes malade gingembre

Quand quelqu’un a un ou plusieurs de ces symptômes, la clé est de manger des aliments qui colonisent l’estomac. Cela devrait aider les gens à retrouver leur appétit.

1. Gingembre

La recherche suggère que le gingembre pourrait aider à réduire les effets de la nausée et des vomissements, bien que d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Une personne peut faire du thé au gingembre en ajoutant 1-2 cuillères à café de gingembre frais à une tasse d’eau chaude. Faites tremper le gingembre pendant 5 minutes avant de filtrer le mélange et de l’adoucir avec un peu de miel.

Le gingembre cristallisé devrait être consommé avec modération, en raison de sa forte teneur en sucre.

Évitez la soda gazeuse, car cela peut irriter davantage les maux d’estomac.

2. Les aliments BRAT

BRAT signifie: bananes, riz, compote de pommes et pain grillé. Ces aliments sont fades et doux pour l’estomac.

Le régime alimentaire est riche en amidon et contient peu de fibres, ce qui peut avoir un effet contraignant sur les selles molles et accélérer la guérison de la diarrhée.

D’autres aliments fades qui peuvent être ajoutés à un régime BRAT comprennent:

  • craquelins
  • farine d’avoine
  • pastèque
  • pommes de terre bouillies

Une personne devrait commencer lentement, en buvant de l’eau régulièrement pendant les premières heures, avant d’introduire doucement d’autres liquides, comme du jus de pomme ou du bouillon.

Si l’estomac reste bloqué, il peut être prudent d’essayer des aliments BRAT plus solides.

Les personnes sensibles au gluten devraient s’assurer de choisir des options sans gluten.

Il sera généralement sécuritaire de revenir à un régime plus régulier après environ 48 heures.

3. Eau de noix de coco

Un estomac bouleversé se produit lorsque la muqueuse de l’estomac devient enflammée. Les composés appelés tanins qui sont présents dans l’eau de coco peuvent aider à réduire cette inflammation.

L’eau de noix de coco est également riche en minéraux tels que le sodium et le potassium. Ils peuvent aider le corps à se réhydrater rapidement après une diarrhée ou des vomissements.

Une étude a révélé que l’eau de coco peut fournir le même niveau d’hydratation qu’une boisson pour sportifs. Il est également plus sain, ne contenant pas de sucre ajouté. Cependant, il convient de noter que cette étude ne comprenait que 12 participants.

Aliments à éviter

Les nourritures grasses contiennent des niveaux élevés de graisses, qui sont difficiles à digérer et peuvent irriter l’estomac, aggravant la nausée.

Les piments contiennent de la capsaïcine, un produit chimique qui peut irriter la muqueuse de l’estomac et causer de la douleur et de l’inconfort.

La caféine agit comme un stimulant musculaire qui peut causer des crampes d’estomac et augmenter les mouvements de l’intestin.

Les produits laitiers contiennent un sucre appelé lactose qui peut être difficile à digérer après une diarrhée, provoquant des ballonnements et des nausées.

Les édulcorants artificiels peuvent avoir un effet laxatif.

Constipation

Que manger quand vous êtes malade farine d'avoine peut aider à la constipation

La clé pour soulager la constipation est d’augmenter l’apport en fibres.

La fibre est soluble ou insoluble. La fibre soluble retient l’eau dans les selles, les rendant plus souples et plus faciles à passer. Il aide également à nourrir les bactéries intestinales. La fibre insoluble ajoute du volume aux selles, aidant ainsi à nettoyer les intestins.

Soyez conscient que manger plus de fibres alimentaires peut provoquer un excès de gaz. Une personne devrait augmenter leur consommation progressivement pour éviter les ballonnements.

Les fibres solubles absorbent également beaucoup d’eau, alors assurez-vous de boire beaucoup.

1. Farine d’avoine et son d’avoine

Une seule tasse de farine d’avoine faite avec de l’eau contient environ 4 grammes de fibres, soit environ 16 pour cent de l’apport quotidien recommandé par un adulte.

Alors que la farine d’avoine ne contient que le germe de l’avoine, le son d’avoine contient également la cosse fibreuse. Pour cette raison, il fournit 5,7 grammes de fibres par tasse, de sorte que le son est encore meilleur pour la digestion.

L’avoine crue contient plus de fibres par portion que l’avoine cuite et constitue un excellent ajout aux smoothies. Les flocons d’avoine sont digérés plus facilement que les flocons d’acier lorsqu’ils sont à l’état brut.

Il est important de rester hydraté en mangeant de l’avoine sèche. La fibre supplémentaire de fruits mélangés aidera également à soulager la constipation.

2. Fruits séchés

Tous les fruits sont de bonnes sources de fibres, mais les fruits secs, tels que les abricots, les figues et les pruneaux, contiennent généralement les plus hauts niveaux.

Ces fruits contiennent également un laxatif naturel connu sous le nom de sorbitol, qui favorise les mouvements de l’intestin en attirant l’eau dans les intestins.

Pruneaux et abricots contiennent également des polyphénols, qui peuvent augmenter la quantité de bactéries intestinales saines, telles que et. Ces bactéries aident à stimuler les intestins.

3. Graine de lin

En raison de sa forte teneur en fibres solubles, la graine de lin est particulièrement efficace pour soutenir les selles régulières.

C’est aussi une excellente source d’acides gras essentiels oméga-3. Il existe des preuves que les acides oméga-3 réduisent l’inflammation intestinale, qui peut survenir après une constipation prolongée.

La coquille externe de la graine ne peut pas être digérée, alors les gens devraient manger du lin pré-moulu. Cela permettra au corps d’absorber les nutriments bénéfiques.

Graines de lin moulues peuvent être ajoutés à la bouillie et smoothies ou utilisés dans la cuisson.

Aliments à éviter

Les aliments transformés ont tendance à être riches en graisses et en sel, et pauvres en fibres. Les graisses sont difficiles à digérer, tandis que le sel diminue les niveaux d’humidité dans les selles.

Les grains transformés, tels que le pain blanc et le riz blanc, ont été débarrassés du son et du germe. Ce sont les parties qui fournissent les plus hauts niveaux de fibres.

La caféine et l’alcool peuvent causer la déshydratation, épuisant l’eau nécessaire pour adoucir les selles.

Résumé

Les changements alimentaires peuvent apporter un certain soulagement quand une personne se sent malade. Une personne devrait essayer de suivre le régime recommandé pour leurs symptômes tout en évitant les aliments qui vont les aggraver.

Il est important de se rappeler qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Rester hydraté et de manger une alimentation saine et riche en nutriments aidera à éviter de nombreuses maladies énumérées ci-dessus.

Like this post? Please share to your friends: