Que savoir sur l’anémie?

Une éruption cutanée d’anémie, même si ce n’est pas un terme médical, peut parfois être utilisée pour désigner de petites piqûres rouges sur la peau, souvent sur les jambes inférieures. Ces piqûres sont généralement appelées pétéchies ou purpura, selon leur taille.

Il est le plus souvent attribué à une faible numération plaquettaire, qui peut être observée dans l’anémie aplastique ou avec certaines infections.

L’anémie se réfère généralement à une pénurie de globules rouges dans le corps. D’autre part, l’anémie aplasique se caractérise par un nombre réduit de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes.

Cet article explore quelques-unes des nombreuses raisons possibles d’une faible numération plaquettaire et de l’éruption qui l’accompagne.

Causes

Petechia ou une éruption cutanée de l'anémie de la jambe inférieure.

L’anémie aplasique survient en cas d’insuffisance de la moelle osseuse. La moelle osseuse est un tissu spongieux à l’intérieur des os qui produit des cellules souches. Ces cellules souches se retrouvent sous la forme de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes.

Les plaquettes sont des fragments de cellules sanguines qui adhèrent ensemble et arrêtent de saigner. Lorsque les numérations plaquettaires sont trop faibles, le sang ne coagule pas normalement, ce qui provoque des saignements superficiels sous la peau.

Normalement, il y a entre 150 000 et 450 000 plaquettes par microlitre (μL) de sang circulant dans le corps. Ces plaquettes meurent après environ 10 jours.

Si la moelle osseuse ne produit pas continuellement de nouvelles plaquettes pour les remplacer, la capacité du sang à coaguler sera affectée. Cela provoque des saignements sous la peau qui apparaît comme une éruption cutanée rouge, ce qui est connu comme une éruption cutanée d’anémie.

Certains types d’anémie peuvent entraver ou même arrêter la production de cellules sanguines dans la moelle osseuse. Le plus commun d’entre eux est l’anémie aplastique, qui est également connu comme l’insuffisance de la moelle osseuse. Une personne peut développer ou hériter d’une anémie aplasique.

Aplasie aplasique acquise

L’anémie aplasique est un trouble sanguin rare et potentiellement grave. Il affecte principalement les adolescents, les jeunes adultes et les personnes âgées. L’anémie aplasique est deux à trois fois plus fréquente chez les personnes originaires d’Asie.

La moelle osseuse peut être endommagée temporairement ou définitivement par plusieurs facteurs, notamment:

  • radiation et chimiothérapie
  • troubles auto-immuns
  • infection virale
  • grossesse

Ces dommages peuvent entraîner une anémie aplastique. Si la cause de la maladie est inconnue, on l’appelle anémie aplasique idiopathique.

Anémie aplasique héritée

Plusieurs conditions héréditaires rares peuvent provoquer une anémie aplasique. Le plus commun d’entre eux est l’anémie de Fanconi.

Environ 90% des personnes atteintes d’anémie de Fanconi souffriront éventuellement d’une insuffisance de la moelle osseuse, ce qui peut provoquer une éruption cutanée. L’anémie aplasique est généralement juste l’un des problèmes qu’une personne affectée par l’anémie de Fanconi éprouvera.

Déficience en fer

L’anémie ferriprive peut causer des démangeaisons ou des ecchymoses à la peau.

La peau éraflée et meurtrie peut causer une apparence d’éruption cutanée sur la peau.

Symptômes