Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Que se passe-t-il dans l’ataxie du gluten?

L’ataxie du gluten est une maladie auto-immune dans laquelle les anticorps libérés lors de la digestion du gluten attaquent une partie du cerveau par erreur.

Le gluten est une protéine présente dans le blé, le seigle et l’orge. Bien que la plupart des gens n’aient aucun problème avec la digestion de cette protéine, beaucoup de gens ont une sensibilité au gluten ou une maladie appelée graine coeliaque.

Les personnes qui ont de la difficulté à digérer le gluten peuvent développer des problèmes digestifs et causer des dommages à l’intestin grêle lorsqu’ils mangent quelque chose contenant du gluten.

Dans certains cas, la réaction du corps au gluten peut devenir très grave. Dans ces cas, le corps commence à attaquer le système nerveux central, ce qui peut provoquer une ataxie au gluten.

Que se passe-t-il dans l’ataxie du gluten?

beaucoup de types de pâtes avec du gluten énoncées dans le pain

Quand quelqu’un a l’ataxie de gluten, les anticorps qui sont libérés quand ils digèrent le gluten attaquent une partie du cerveau appelée le cervelet.

Le cervelet est la partie du cerveau située à l’arrière de la tête au-dessus du cou. Le cervelet est responsable du mouvement et a un impact direct sur des activités telles que:

  • équilibre
  • discours
  • posture
  • en marchant
  • fonctionnement

Les symptômes de l’ataxie du gluten commencent doucement et progressivement s’aggravent avec le temps. Lorsqu’elle n’est pas traitée, la condition peut entraîner des dommages permanents.

Il existe également des preuves que les personnes souffrant d’ataxie au gluten présentent des signes d’atrophie cérébelleuse. L’atrophie cérébelleuse est le rétrécissement du cervelet.

Malheureusement, l’ataxie du gluten est une découverte relativement nouvelle et pas encore largement acceptée par les médecins et autres professionnels de la santé. Cela peut rendre un diagnostic et un traitement approprié difficile à obtenir.

Cependant, il existe des groupes de chercheurs dédiés à la diffusion d’informations sur cette maladie rare.

Symptômes

jeune femme, sensation, vertigineux, et, tenue, sur, mur

L’ataxie du gluten est une condition progressive, ce qui signifie que les symptômes peuvent commencer doucement et presque inaperçu, et progressent graduellement jusqu’à devenir débilitants.

Les symptômes de l’ataxie du gluten sont similaires aux symptômes d’autres conditions de l’ataxie, ce qui peut rendre difficile d’obtenir un diagnostic précis.

Certains des symptômes les plus typiques qu’une personne peut éprouver incluent:

  • problèmes avec les mouvements généraux, tels que la marche ou le contrôle des bras
  • déséquilibre
  • problèmes avec la coordination
  • perte de compétences précises en mouvement, comme la capacité d’écrire ou de boutonner une chemise
  • difficulté à parler
  • problèmes de vision
  • symptômes de lésions nerveuses dans les mains, les pieds et les membres

Bien que l’ataxie du gluten soit un problème de sensibilité au gluten, les problèmes digestifs ne sont généralement pas un symptôme.

Progression au fil du temps

L’ataxie du gluten est une maladie lentement progressive. Il est très similaire à d’autres types d’ataxie qui affectent également le cervelet. Cela peut rendre difficile le diagnostic ou la reconnaissance en tant que condition spécifique traitable.

Il n’est pas rare que les habiletés motrices générales d’une personne soient affectées en premier, ce qui est généralement démontré par des difficultés à marcher. Une personne est plus susceptible de:

  • voyage
  • trébucher
  • avoir une façon anormale de marcher

À mesure que la maladie progresse, une personne peut commencer à remarquer des problèmes avec:

  • vertiges
  • équilibre en position debout
  • difficulté avec la parole
  • écrire ou s’habiller

Quand une personne éprouve d’abord ces symptômes, il est probable qu’ils peuvent inverser la progression en éliminant le gluten de leur régime alimentaire.

Si la condition n’est pas arrêtée, cependant, les symptômes s’aggravent peuvent devenir permanents.

Combien de personnes sont affectées?

L’ataxie du gluten n’est toujours pas une condition pleinement reconnue. Cela signifie que le nombre réel de cas est difficile à déterminer.

Certains chercheurs ont estimé que potentiellement jusqu’à 41 pour cent de toutes les personnes atteintes d’ataxie d’origine inconnue peuvent avoir une ataxie au gluten.

D’autres études ont indiqué des nombres beaucoup plus faibles. Une revue des études a indiqué une prévalence d’environ 23 pour cent chez les patients présentant une ataxie inexpliquée.

Traitement

Le traitement est relativement simple et implique l’élimination totale de tout le gluten du régime alimentaire d’une personne.

Tout le gluten, y compris les traces, doit être entièrement retiré de l’alimentation. Même de petites quantités peuvent entraîner la progression de l’ataxie du gluten.

Les symptômes peuvent prendre un certain temps pour s’améliorer, même après l’élimination du gluten de l’alimentation. Il est essentiel qu’une personne vérifie les ingrédients de tous les produits alimentaires pour éviter de consommer accidentellement du gluten.

Tous les médecins ne sont pas d’avis que l’élimination du gluten de l’alimentation améliorera les symptômes d’ataxie inexpliquée. En tant que tels, ils ne recommandent pas ou même ne mentionnent pas l’élimination du gluten de l’alimentation d’une personne comme un remède potentiel pour l’ataxie du gluten.

Cependant, des preuves anecdotiques suggèrent que les personnes qui éliminent le gluten de leur alimentation verront des améliorations dans leurs symptômes d’ataxie.

Diagnostic

Il est peu probable qu’une personne obtienne un diagnostic spécifique d’ataxie au gluten. Beaucoup de médecins ne vont même pas le tester en raison d’autres formes plus reconnues d’ataxie.

Les méthodes utilisées pour diagnostiquer la maladie sont également relativement nouvelles. Les chercheurs recommandent d’utiliser des techniques que les médecins utilisent pour diagnostiquer la maladie coeliaque, tels que les tests sanguins. Un résultat de test positif indique qu’une personne devrait commencer un régime strict sans gluten.

Si les symptômes s’améliorent, il y a une forte probabilité que la personne souffre d’ataxie au gluten. La personne devrait suivre le régime strict sans gluten pour le reste de sa vie pour empêcher la récurrence de la maladie.

Perspective

personne refusant du pain

Une personne diagnostiquée avec l’ataxie du gluten remarquera que ses symptômes s’aggravent avec le temps.

Sans traitement, le système nerveux central peut être gravement endommagé, ce qui entraînera la permanence des symptômes.

Le traitement implique un retrait strict du gluten de l’alimentation d’une personne. L’élimination du gluten finira par faire disparaître les symptômes.

Puisque l’ataxie du gluten est une condition relativement obscure, le médecin d’une personne peut ne pas l’avoir entendu ou reconnaître.

Quiconque soupçonne une ataxie au gluten peut vouloir essayer un régime sans gluten, en particulier si ses symptômes n’ont pas d’autre explication. Cependant, vérifiez toujours avec un médecin qu’il est sûr de commencer un tel régime en premier.

Like this post? Please share to your friends: