Que signifient les faibles niveaux d’hCG?

Table des matières

  1. En début et en fin de grossesse
  2. Causes
  3. Traitement
  4. Symptômes
  5. La prévention
  6. Perspective

La gonadotrophine chorionique humaine (hCG) est une hormone produite par les cellules du placenta pendant la grossesse. Son travail consiste à nourrir et nourrir l’embryon qui est attaché à la paroi de l’utérus.

Des taux d’hCG inférieurs à la normale peuvent indiquer un problème avec la grossesse, notamment:

  • fausse couche
  • grossesse extra-utérine
  • mort fœtale

Les niveaux d’hCG peuvent varier de manière significative entre les individus et d’une grossesse à l’autre chez la même personne. Mais, généralement, les niveaux d’hCG suivent une gamme typique tout au long d’une grossesse saine et simple.

Faible taux d’hCG en début ou en fin de grossesse

femme enceinte réfléchie dans la fenêtre basse niveaux hcg

Les niveaux d’hCG augmentent généralement au cours du premier trimestre d’une grossesse en santé.

Les concentrations d’hCG augmentent généralement au cours du premier trimestre, atteignent leur maximum entre les huitième et la onzième semaines, puis diminuent jusqu’à un niveau constant au cours des derniers stades de la grossesse.

Cela signifie qu’à mesure que la grossesse se développe, l’hCG devient moins utile pour la surveiller. Lorsque les niveaux d’hCG n’augmentent pas ou ne diminuent pas comme ils le devraient, cela peut être un signe d’un problème de grossesse.

Quelles sont les causes?

Les niveaux croissants d’hCG signifient habituellement qu’une grossesse est saine. Cependant, les faibles niveaux d’HCG ne sont pas toujours un signe que quelque chose ne va pas.

Les causes possibles de faibles niveaux d’hCG sont:

Oeuf infecté

Un ovule atteint de la maladie survient lorsqu’un ovule fécondé se fixe à la paroi de l’utérus, mais l’embryon ne se développe pas.

Cela peut arriver au début de la grossesse, parfois avant même qu’une personne ne sache qu’elle est enceinte.

Fausse couche

La fausse couche est également connue sous le nom d’avortement spontané et se produit lorsque l’embryon meurt naturellement avant 20 semaines de gestation.

Les niveaux d’hCG peuvent augmenter au début dans ces situations, mais ne peuvent pas augmenter ou diminuer comme ils le devraient par la suite.

Age gestationnel mal calculé

les niveaux bas d'HCG peuvent être dus à une date de conception mal calculée

Cela se produit lorsque le stade de la grossesse et la date de naissance estimée sont erronés.

Le calcul de ces événements est basé sur les dates des dernières règles d’une femme, de sorte que des erreurs de calcul peuvent survenir si une personne vit des périodes irrégulières ou n’est pas sûre quand elle a eu ses dernières règles.

De faibles taux d’hCG peuvent indiquer si une grossesse est à un stade où les taux d’hCG sont faibles, comme en début de grossesse ou après une grossesse de 11 semaines.

Parfois, en cas d’âge gestationnel mal calculé, le taux d’hCG peut être plus bas que prévu mais pas anormal pour la grossesse.

Grossesse extra-utérine

C’est une grossesse anormale où l’embryon s’attache à l’extérieur de l’utérus, habituellement à l’intérieur de la trompe de Fallope, le tube qui transporte l’ovule de l’ovaire à l’utérus.

Les symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales et des saignements vaginaux. Une grossesse extra-utérine peut être une condition très sérieuse, voire mortelle. Les niveaux d’hCG restent faibles pendant une grossesse extra-utérine.

Traitement

Les faibles niveaux d’hCG ne sont pas toujours un signe de problème.

Malheureusement, il n’y a pas de remède pour les situations où les faibles niveaux d’hCG sont préoccupants.

Cependant, le traitement est disponible pour les conditions sous-jacentes qui causent de faibles niveaux d’hCG, comme une fausse couche ou une grossesse extra-utérine.

En cas de fausse couche

Le traitement peut impliquer d’enlever tout tissu de grossesse qui a été laissé à l’intérieur de l’utérus et pourrait inclure des médicaments ou une intervention chirurgicale.

En cas de grossesse extra-utérine, le médecin peut également prescrire des médicaments ou une intervention chirurgicale pour retirer la trompe de Fallope touchée et la grossesse elle-même.

Quels sont les symptômes?

Les faibles taux d’hCG résultant d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine s’accompagnent généralement de douleurs abdominales, avec ou sans saignement vaginal.

La prévention

Il n’existe actuellement aucun moyen de prévenir les faibles taux d’hCG ou les complications associées, comme un ovule infecté, une fausse couche ou une grossesse extra-utérine.

Perspectives et plats à emporter

Les faibles niveaux d’hCG ne sont pas toujours préoccupants. Les niveaux d’hCG peuvent différer entre individus et entre différentes grossesses chez une même personne. Certaines personnes peuvent naturellement avoir des niveaux inférieurs d’hCG que d’autres.

Prendre des mesures des niveaux tout au long de la grossesse peut indiquer si la grossesse se développe comme prévu.

Même si une complication associée à de faibles taux d’hCG se produit, comme une fausse couche ou une grossesse extra-utérine, cela ne signifie pas que quelqu’un sera incapable de tomber enceinte à nouveau ou que sa fertilité est compromise. Une grossesse réussie est toujours possible avec de faibles niveaux d’hCG.

Like this post? Please share to your friends: