Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Quels sont les effets de la méningite? 22 symptômes

La méningite est une inflammation des méninges, qui sont les membranes qui protègent le cerveau et la moelle épinière. Cette inflammation se produit généralement à la suite d’une infection causée par un virus ou une bactérie.

Certains types de méningite peuvent aussi être causés par des champignons, des parasites, certaines maladies, des médicaments et des blessures à la tête ou à la colonne vertébrale.

La méningite peut causer de graves complications et peut même être mortelle. N’importe qui peut contracter la méningite, mais les jeunes enfants, les adultes plus âgés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de développer la maladie.

Les effets de la méningite

le mal de tête peut être un effet de la méningite

La méningite peut affecter le corps de différentes façons. Certains symptômes, tels que fièvre et raideur de la nuque, peuvent survenir tout de suite. D’autres, cependant, peuvent apparaître après l’infection de la méningite d’une personne a disparu.

Alors que beaucoup de gens guérissent de la méningite avec un traitement médical approprié, certaines personnes peuvent avoir des effets à vie. La méningite peut provoquer les effets suivants pendant ou après l’infection:

1. Maux de tête

L’un des symptômes les plus courants de la méningite est une céphalée sévère. L’inflammation qui survient près du cerveau et de la moelle épinière peut entraîner une douleur importante. Ce mal de tête peut être confondu avec une migraine.

2. Fièvre soudaine

Une fièvre est la façon dont le corps essaie de combattre un envahisseur étranger, tel qu’un virus ou une bactérie. Une forte fièvre est fréquente à la fois au début et à la fin de la maladie.

3. Confusion et problèmes d’apprentissage

L’enflure et l’inflammation peuvent causer de la confusion et des changements de comportement. Dans certains cas, des problèmes à long terme de mémoire et de concentration peuvent survenir. Les enfants peuvent éprouver des difficultés d’apprentissage.

4. Endroit faible

Les bébés ont des zones sur la tête appelées fontanelles, qui sont des espaces où les os du crâne n’ont pas encore fusionné. La plus grande fontanelle est sur le dessus de la tête et devrait se sentir ferme et légèrement échancrée. Si la fontanelle d’un bébé semble gonfler, cela pourrait être un signe de gonflement du cerveau ou d’accumulation de liquide, ce qui nécessite des soins médicaux d’urgence.

5. Cou rigide

Un enfant ou un bébé ayant la nuque raidie d’une méningite peut se tenir la tête et le cou droit et ne pas vouloir ou ne pas pouvoir courber la tête en avant. Un adulte peut remarquer un cou douloureux et rigide au cours de la phase aiguë de la méningite.

6. Sensibilité à la lumière

L’enflure du cerveau et les maux de tête résultant de la méningite peuvent entraîner une sensibilité à la lumière et une aggravation des maux de tête lorsqu’on regarde vers la lumière. Les bébés ou les enfants peuvent pleurer ou se détourner de la lumière.

7. Somnolence ou difficulté à se réveiller

Si une personne ne peut pas être réveillée ou semble somnoler excessivement, cela peut être un symptôme précoce de l’infection à méningite. La maladie peut affecter la vigilance du cerveau, rendant difficile pour une personne de rester éveillée.

8. Fatigue extrême

Comme le corps essaie de combattre l’infection, une personne atteinte de méningite peut devenir extrêmement léthargique avec peu ou pas d’énergie.

9. Manque d’appétit

Tous les systèmes du corps peuvent être modifiés lorsque le cerveau est gonflé par une infection méningée. Cela signifie qu’une personne peut ne pas avoir envie de manger ou peut se sentir trop malade pour manger.

10. Nausées et vomissements

jeune maladie coeliaque

Un mal de tête sévère, un gonflement du cerveau et la défense du corps contre la maladie peuvent provoquer des maux d’estomac et des vomissements, en particulier chez les enfants.

11. Perte de conscience

Si l’enflure et l’inflammation mettent trop de pression sur le cerveau, une personne peut s’évanouir ou perdre connaissance.

12. Rash

Plusieurs types de méningite peuvent provoquer une éruption cutanée. Si une personne est gravement atteinte de fièvre et développe une éruption cutanée, elle doit consulter un médecin.

13. Crises ou épilepsie

Lorsque la méningite provoque une enflure ou une pression cérébrale, elle peut perturber la fonction normale du cerveau et provoquer une crise. Avoir des crises pendant un épisode de méningite ne signifie pas qu’une personne a ou va développer une épilepsie. Cependant, parce que cette pression et cette inflammation peuvent endommager de façon permanente le cerveau, il arrive que des personnes développent une épilepsie après avoir guéri d’une méningite.

14. Coma

Dans les cas graves de méningite, une personne peut subir suffisamment de lésions cérébrales pour provoquer un coma.

15. Perte de mémoire

Après la guérison de la méningite, certaines personnes éprouvent des problèmes de mémoire. Cela peut être le résultat de dommages au cerveau pendant la maladie.

16. Difficulté à se concentrer

Les enfants qui ont guéri d’une méningite peuvent avoir de la difficulté à se concentrer en raison de lésions cérébrales persistantes. Les adultes peuvent avoir du mal à se concentrer au travail ou dans des activités quotidiennes, telles que des conversations ou la lecture d’un livre.

17. Perte auditive, bourdonnement dans les oreilles ou surdité

La perte auditive est un effet commun après une infection méningée chez les enfants et les adultes. Après avoir guéri d’une méningite, les gens devraient passer un test d’audition pour vérifier s’ils ont des problèmes auditifs potentiels. La perte auditive peut varier de légère à sévère, et elle peut être permanente dans certains cas. Sonner dans les oreilles ou les acouphènes peuvent également se produire après une méningite.

18. Perte de vision ou cécité

Le nerf optique, qui joue un rôle essentiel dans la vision, peut occasionnellement être endommagé après une infection méningée. Cela peut causer une vision floue temporaire ou permanente ou même la cécité. Pendant la phase aiguë de la maladie, une personne peut également avoir une double vision.

19. Problèmes de la parole

Le cerveau contrôle la parole d’une personne, et si elle est endommagée par la méningite, les schémas de la parole d’une personne peuvent changer, bien que cela soit rare. L’orthophonie peut parfois aider une personne à retrouver sa capacité à parler après s’être remise de sa maladie.

20. Vertiges ou perte d’équilibre

Le cerveau et les oreilles interagissent pour aider une personne à garder son équilibre et sa conscience de l’espace qui l’entoure. Cela peut être perturbé par un gonflement du cerveau, entraînant une perte de coordination, des vertiges et des chutes.Si cela se produit, il disparaît généralement après la méningite.

21. Insuffisance rénale

Certains types de méningite bactérienne peuvent provoquer une insuffisance rénale ou rénale à long terme. Certains médicaments contre la méningite peuvent également endommager les reins.

22. Échec de la glande surrénale

Une complication rare mais sévère de la méningite bactérienne (méningite méningococcique en général) connue sous le nom de syndrome de Waterhouse-Friderichsen peut entraîner l’arrêt du travail des glandes surrénales. Cela provoque un choc et peut être fatal pour le corps.

Comment se propage la méningite?

Certains types de méningite peuvent se propager d’une personne à l’autre. La propagation de la méningite varie selon qu’il s’agit d’une maladie virale, bactérienne, fongique ou liée à une autre cause.

Méningite bactérienne

La méningite bactérienne se transmet par:

  • le travail et l’accouchement (une mère infectée peut transmettre des bactéries au bébé)
  • gouttelettes d’air, qui comprend la toux et les éternuements d’une personne infectée
  • contact étroit, comme vivre dans le même ménage ou embrasser
  • partager des boissons ou des ustensiles avec une personne infectée
  • manger de la nourriture qui a été contaminée par une personne infectée

Plusieurs types de bactéries peuvent causer une méningite bactérienne. Plusieurs des vaccins administrés aux nourrissons et aux jeunes enfants peuvent prévenir certains de ces types.

Pré-adolescents, les adolescents et les adultes et les enfants à haut risque devraient obtenir un vaccin contre la méningite à méningocoques, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Ce ne sont pas tous ceux qui sont exposés à la bactérie qui cause la méningite qui tombent malades, mais ils peuvent devenir porteurs et en répandre aux autres.

Un traitement rapide avec des antibiotiques guérira souvent la méningite bactérienne. Mais, parce que les symptômes peuvent imiter la grippe, il peut être difficile à reconnaître dans ses premiers stades.

La plupart des effets à long terme les plus importants énumérés ci-dessus se produisent seulement après la méningite bactérienne.

Méningite virale

couple sur le canapé embrasser qui peut propager la méningite virale

La méningite virale est de loin le type le plus commun de la méningite. Il peut être diffusé par:

  • un contact étroit avec une autre personne, comme un baiser
  • toucher un objet, comme une poignée de porte, qui contient le virus
  • partager des boissons ou des ustensiles avec une personne qui a le virus
  • contact avec les fluides corporels d’une personne infectée par le virus

De nombreux virus différents peuvent causer une méningite virale. Il est généralement plus doux que la méningite bactérienne et a moins d’effets à long terme.

La meilleure façon de prévenir la méningite virale est de se laver les mains fréquemment, surtout avant de manger, après avoir utilisé les toilettes ou changé les couches et avant de préparer la nourriture.

Autres types

D’autres types de méningite ne se propagent pas d’une personne à l’autre. Cela inclut la méningite causée par les champignons, les maladies, les blessures et les médicaments.

Perspective

Beaucoup de ces symptômes peuvent apparaître avec d’autres maladies, comme la grippe, une blessure à la tête, une migraine ou un accident vasculaire cérébral.

Les enfants, en particulier, peuvent avoir des symptômes difficiles à identifier au début. Certains bébés semblent exceptionnellement irritables et inactifs ou peuvent vomir et refuser de se nourrir.

Parce que certains types de méningite peuvent être mortelles, il est important de consulter immédiatement un médecin si l’un de ces symptômes apparaît.

Grâce aux progrès des soins médicaux, de nombreuses personnes peuvent se remettre complètement d’une infection à méningite. Le lavage des mains, la vaccination et une attention particulière aux symptômes sont les meilleurs moyens de prévenir les complications graves.

Like this post? Please share to your friends: