Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: admin@frmedbook.com

Quoi savoir sur la radiculopathie?

La radiculopathie, ou un nerf pincé dans la colonne vertébrale, peut entraîner une variété de symptômes inconfortables, y compris la douleur, la faiblesse et l’engourdissement.

Dans cet article, nous examinons comment cette maladie peut survenir, ainsi que ses symptômes, son diagnostic et son traitement.

Qu’est-ce que la radiculopathie?

Docteur pointant sur le modèle de la colonne vertébrale.

La colonne vertébrale est une structure empilée composée de 33 os ou vertèbres, qui protègent la moelle épinière contre les blessures ou les traumatismes.

Les os de la colonne vertébrale permettent à une personne de rester debout, de se courber et de se tordre. Ils sont maintenus en place par un réseau de muscles, de tendons et de ligaments. Les nerfs s’étendent de la colonne vertébrale à d’autres parties du corps, telles que les bras et les jambes.

La colonne vertébrale se courbe en forme de S, ce qui est essentiel pour la santé de la colonne vertébrale. Ces courbes sont responsables de l’absorption des chocs, de l’équilibre et de toute une gamme de mouvements.

Chaque région de la colonne vertébrale a un nom et une fonction spécifiques. Ils sont les:

  • rachis cervical ou cou
  • épine thoracique ou milieu du dos
  • dos lombaire ou bas du dos
  • sacrum, reliant la colonne vertébrale aux hanches
  • coccyx ou os de la queue

Chaque vertèbre est amortie de son voisin par un disque intervertébral. Cela protège les vertèbres contre le frottement les unes sur les autres.

Lorsque des blessures surviennent, ces disques intervertébraux peuvent être endommagés et provoquer une compression ou une irritation d’une racine nerveuse voisine. Selon le nerf comprimé, une personne peut ressentir de la douleur dans divers endroits du corps.

Les gens peuvent développer une radiculopathie à la suite d’une blessure, ou cela peut survenir sans raison apparente. Les individus âgés de 30 à 50 ans sont les plus susceptibles d’être atteints de radiculopathie, dans les régions du rachis cervical et lombaire.

Causes et facteurs de risque

Homme soulevant un poids.

La radiculopathie peut être causée par une variété de conditions ou de blessures, y compris:

  • une hernie discale, lorsqu’un disque dépasse, comprimant la racine nerveuse
  • sciatique
  • discopathie dégénérative
  • éperons osseux
  • tumeurs de la colonne vertébrale
  • arthrose ou arthrite spinale
  • sténose spinale, une condition douloureuse lorsque le canal rachidien se rétrécit
  • fractures de compression
  • spondylolisthésis, quand une vertèbre se déplace et repose sur la vertèbre ci-dessous
  • scoliose causée par une courbe anormale de la colonne vertébrale
  • diabète, causé par un flux sanguin nerveux modifié
  • Le syndrome de la queue de cheval est une affection rare mais grave lorsque la compression des racines nerveuses affecte les organes pelviens et les membres inférieurs.

Les facteurs de risque supplémentaires pour développer la radiculopathie incluent:

  • vieillissement
  • être en surpoids
  • mauvaise position
  • mauvaises techniques de levage
  • mouvements répétitifs
  • des antécédents familiaux de maladies osseuses dégénératives

Symptômes de radiculopathie

Parce que les nerfs qui s’étendent de la moelle épinière voyagent à différentes parties du corps, les gens vont éprouver des symptômes différents, en fonction de l’endroit où dans la colonne vertébrale la compression nerveuse se produit.

Radiculopathie cervicale

La radiculopathie cervicale se produit lorsqu’un nerf dans le cou ou le haut du dos est comprimé. Les symptômes associés à la radiculopathie cervicale comprennent:

  • douleur dans le cou, l’épaule, le haut du dos ou le bras
  • faiblesse ou engourdissement généralement vécue d’un côté

Radiculopathie thoracique

Une personne peut éprouver de la douleur dans la poitrine et le torse lorsque la compression ou l’irritation du nerf survient dans la région du milieu du dos.

La radiculopathie thoracique est une maladie rare qui peut être diagnostiquée à tort comme étant des complications liées au zona, au cœur, à l’abdomen ou à la vésicule biliaire.

Les symptômes associés à la radiculopathie thoracique comprennent:

  • brûlure ou douleur lancinante dans la côte, le côté ou l’abdomen
  • engourdissements et picotements

Radiculopathie lombaire

Une personne peut ressentir de la douleur dans le bas du dos, les jambes et la région de la hanche lorsque la compression ou l’irritation du nerf survient dans la partie inférieure du dos.

La radiculopathie lombaire est également connue sous le nom de sciatique, et les symptômes comprennent la douleur et l’engourdissement dans le bas du dos, les hanches, les fesses, les jambes ou les pieds. Les symptômes sont généralement aggravés par de longues périodes de repos ou de marche.

Dans certains cas, les nerfs affectant l’intestin et la vessie peuvent se comprimer, entraînant une incontinence intestinale ou vésicale ou une perte de contrôle.

D’autres symptômes généralisés de la radiculopathie peuvent inclure:

  • douleur vive commençant dans le dos, s’étendant jusqu’au pied
  • une douleur aiguë en s’asseyant ou en toussant
  • engourdissement ou faiblesse dans la jambe et le pied
  • engourdissement ou picotement dans le dos ou la jambe
  • sensation ou changements réflexes, hypersensibilité
  • douleur dans le bras ou l’épaule
  • douleur qui s’aggrave avec le mouvement du cou ou de la tête

Diagnostic

En plus d’un examen physique et d’une revue des symptômes, les médecins peuvent diagnostiquer la radiculopathie en utilisant:

  • imagerie radiologique avec radiographies, IRM et tomodensitogrammes
  • test d’impulsion électrique appelé électromyographie ou EMG, pour tester la fonction nerveuse

Traitement

Typiquement, la radiculopathie peut être traitée sans chirurgie. Selon la gravité de la radiculopathie et d’autres problèmes de santé, les médecins peuvent recommander certains médicaments, notamment:

Orthèse de cou souple.

  • médicaments non stéroïdiens, tels que l’ibuprofène, l’aspirine ou le naproxène
  • corticostéroïdes oraux ou stéroïdes injectables
  • médicaments contre la douleur narcotique
  • thérapie physique
  • un collier cervical mou
  • application de glace et de chaleur

Dans certains cas, les médecins peuvent recommander une intervention chirurgicale pour traiter la cause de la compression nerveuse.

Certaines interventions chirurgicales comprennent la réparation d’une hernie discale, l’élargissement de l’espace du canal rachidien, l’enlèvement d’un éperon osseux, ou la fusion des os.

Chaque cas est unique et les recommandations chirurgicales seront discutées en détail. Les choix dépendront de la cause de la radiculopathie, de la santé globale de la personne et d’autres facteurs individuels.

La prévention

Certaines stratégies peuvent prévenir la douleur de compression nerveuse. Ceux-ci inclus:

  • maintenir une bonne posture, même en conduisant
  • techniques de levage appropriées
  • faire de l’activité physique régulièrement, y compris des exercices de musculation
  • développer la force de base
  • maintenir un poids santé
  • prendre des pauses fréquentes et intégrer l’étirement dans les routines
  • éviter d’incliner la tête pour tenir le téléphone à l’épaule
Like this post? Please share to your friends: