Tout ce que vous devez savoir sur la dysesthésie

La dysesthésie est une sensation douloureuse, démangeaisons, brûlante ou restrictive. Elle est causée par des lésions nerveuses et associée principalement à des troubles neurologiques, tels que la sclérose en plaques (SEP).

La dysesthésie est une combinaison des mots grecs « dys » et « aesthesis » et se traduit par « anormal » ou « sensation ».

Dans une étude portant sur 428 personnes atteintes de SP, 12 participantes sur 100 ont présenté une dysesthésie au moins une fois dans leur vie.

Faits rapides sur la dysesthésie:

  • Les symptômes peuvent être à long terme ou ne se produire que par intermittence.
  • Certaines personnes dysesthésiques ne sont pas trop affectées alors que d’autres en sont handicapées.
  • La dysesthésie est souvent le résultat de conditions neurologiques affectant les nerfs.

Causes

Dame avec une poitrine qui démange

La dysesthésie est causée par des lésions nerveuses, ce qui signifie que leurs comportements deviennent imprévisibles, provoquant une signalisation inappropriée ou incorrecte.

Ces messages confus vont au cerveau, qui est souvent incapable de les comprendre. Par conséquent, le cerveau choisit simplement une sensation connue ou un mélange de sensations avec lesquelles répondre.

Dans le cas d’une dysesthésie, une altération du nerf peut provoquer chez le cerveau des sensations anormales et inconfortables, allant d’une légère sensation de picotement à des douleurs aiguës et lancinantes.

Bien que cela puisse être douloureux, il peut être réconfortant de savoir que la dysesthésie n’est pas un signe de lésion tissulaire. Normalement, les tissus touchés par la maladie sont entièrement fonctionnels et sains, bien qu’une mauvaise utilisation prolongée ou un manque d’utilisation puisse les endommager.

Symptômes

Les symptômes de la dysesthésie varient selon les individus, mais la plupart des cas ont tendance à provoquer des symptômes similaires qui affectent la peau, le cuir chevelu, le visage, la bouche, le torse, les bras et les jambes.

Les symptômes les plus communs associés à la dysesthésie comprennent:

  • une démangeaison, sensation de brûlure qui peut ressembler à un ramper sous ou sur la peau
  • une sensation restrictive, en particulier dans le tronc ou le torse, parfois appelée «étreinte MS»
  • une sensation douloureuse inexpliquée, qui irradie ou se propage souvent
  • sentiments de picotement
  • sentiments de « fourmillements »
  • la sensation d’être en feu
  • une sensation inconfortable, difficile à décrire ou une sensation de frapper l’os drôle ou de légers spasmes musculaires
  • sensation douloureuse similaire aux muscles endoloris
  • la sensation de chocs électriques
  • douleur aiguë et lancinante
  • une douleur ou une irritation, même minime ou inexistante
  • perte de cheveux si le cuir chevelu est affecté.

De nombreux cas de dysesthésie sont causés par des conditions évolutives, ce qui signifie qu’ils s’aggravent avec le temps.

Les types

Il existe différents types de dysesthésies qui affectent différentes parties du corps.

Dysesthésie du cuir chevelu

La plupart des personnes atteintes de ce type de dysesthésie peuvent ressentir une sensation de brûlure intense et douloureuse sous ou sur la peau du cuir chevelu. Cela peut conduire à des rayures excessives, normalement sans le bénéfice d’un soulagement, ainsi que la perte de cheveux.

Dysesthésie cutanée

La plupart des personnes souffrant de ce type de dysesthésie ont une peau extrêmement sensible qui ne répond pas de façon normale aux stimuli ou au toucher extérieurs. Dans certains cas, des vêtements amples ou une brise qui passe peuvent déclencher des sensations de douleur, de brûlure ou d’irritation.

Dysesthésie occlusale

Quelqu’un avec ce type de dysesthésie éprouve la sensation de mordre quand ils n’essaient pas d’engager leur mâchoire ou de mordre quelque chose.

La dysesthésie occlusale est le plus souvent un effet secondaire ou une complication des chirurgies dentaires.

Dysesthésie orale

La plupart des personnes souffrant de dysesthésies ont une sensation inexpliquée de douleur ou de brûlure dans la bouche ou les structures buccales, y compris la mâchoire, la langue ou les gencives.

Ils peuvent également éprouver un sens altéré de goût ou de réponse à la température et une capacité diminuée de parler et de manger.

Relation avec la SP

diagramme du cerveau et de la colonne vertébrale

La dysesthésie est un symptôme de conditions néfastes aux nerfs, en particulier celles qui ciblent le système nerveux central ou la moelle épinière et le cerveau, comme la SP.

La SP est une maladie auto-immune où le corps endommage ou détruit la myéline, la couche de tissu adipeux protecteur qui permet le passage des impulsions électriques.

Lorsque les dommages à la myéline sont minimes, la signalisation nerveuse ne peut être que légèrement ou temporairement altérée. Mais les dommages étendus de la myéline peuvent complètement paralyser la communication nerveuse, ce qui provoque habituellement une douleur intense et à long terme.

Autres facteurs

Tout ce qui provoque des lésions nerveuses ou qui endommage le système nerveux peut causer une dysesthésie.

Les autres causes de dysesthésie comprennent:

  • Diabète
  • maladie de Lyme
  • Le syndrome de Guillain Barre
  • retrait ou abus de drogues ou d’alcool
  • HIV
  • zona
  • accident vasculaire cérébral
  • chirurgie dentaire
  • chirurgies

Si les causes ne sont pas à long terme, comme la SEP, la dysesthésie disparaît généralement après quelques mois.

Traitement

Dame utilisant un sac de glace sur la tête

La dysesthésie est traitée à l’aide de médicaments qui modifient la façon dont le système nerveux central traite la douleur.

Les options de traitement pharmaceutiques ou chirurgicales courantes pour la dysesthésie comprennent:

  • médicaments anti-épileptiques
  • antidépresseurs
  • certaines benzodiazépines
  • analgésiques oraux ou anti-inflammatoires
  • crèmes ou onguents d’hydrocortisone
  • coupure chirurgicale des nerfs endommagés dans les cas les plus sévères

Remèdes naturels

Les options de traitement naturel pour la dysesthésie comprennent:

  • appliquer des compresses chaudes ou des sacs chauffants sur la zone touchée
  • porter des chaussettes, des bas, des pantalons ou des gants pressurisés si possible
  • assurer un sommeil suffisant est obtenu
  • rester hydraté
  • appliquer une compresse froide ou de la glace sur la zone touchée
  • utiliser des lotions calmantes pour la peau, des crèmes et des lavages avec de la calamine ou de l’aloès
  • appliquer des crèmes de soulagement de la douleur
  • prendre des médicaments contre la douleur en vente libre
  • s’engager dans la méditation pour aider à travailler à travers la douleur ou l’inconfort
  • faire des exercices qui impliquent un étirement doux
  • trouver et éviter les déclencheurs, autant que possible
  • éviter le temps chaud ou les environnements et ne pas surchauffer pendant l’exercice
  • choisir des vêtements amples et frais, de préférence en coton et de la literie
  • prendre des bains tièdes avec des sels d’Epsom et de l’avoine colloïdale avant le coucher
  • essayer des thérapies, comme le massage, la chiropratique, l’acupuncture ou l’acupression, et l’hydrothérapie
  • essayer la thérapie de biofeedback, impliquant des capteurs électriques
  • s’impliquer dans des groupes de soutien
  • s’engager dans le conseil
  • essayer l’hypnose
  • arrêter de fumer

Certains remèdes maison peuvent également aider à réduire l’intensité ou la fréquence des symptômes.

Like this post? Please share to your friends: