Tout ce que vous devez savoir sur le homard

Le homard est un type de mollusque qui est généralement préparé par ébullition ou à la vapeur. Il peut être consommé comme plat principal, apprécié comme garniture de sandwich, ou ajouté à des plats riches comme les pâtes, la purée de pommes de terre et les œufs bénédictine.

En dépit de sa réputation souhaitable aujourd’hui, le homard n’était pas toujours connu comme une indulgence coûteuse. Au 17e siècle, les colons du Massachusetts considéraient les coquilles de homard dans une maison comme un signe de pauvreté et ne nourrissaient leurs homards que de homard. Dans les années 1940, il était possible d’acheter une boîte de haricots cuits au four pour 53 cents la livre et du homard en conserve pour 11 cents la livre.

Le homard est maintenant considéré comme un mets de choix, en partie à cause de la découverte que cuisiner le homard vivait plus appétissant, plutôt que de le tuer d’abord et de le cuire plus tard.

Cette fonctionnalité fait partie d’une collection d’articles sur les avantages pour la santé des aliments populaires. Il fournit une analyse nutritionnelle de la langouste et un examen approfondi de ses avantages possibles pour la santé, ainsi que des moyens d’incorporer plus de homard dans votre alimentation, et de tout risque potentiel pour la santé de consommer du homard.

Faits rapides sur le homard

  • Les homards sont une excellente source de sélénium et contiennent également des acides gras oméga-3.
  • Ils peuvent aider à protéger contre les maladies thyroïdiennes, la dépression et l’anémie.
  • Le homard peut servir de source principale de protéines dans un repas.
  • Décongeler le homard congelé dans le réfrigérateur et non à température ambiante.

Nutrition

homard sur le grill

Selon la base de données nationale sur les éléments nutritifs du Département de l’agriculture des États-Unis (USDA), une tasse de homard cuit pesant environ 145 grammes (g) contient:

  • 129 calories
  • 1,25 g de graisse
  • 0 g de glucides
  • 27,55 g de protéines

La même partie fournit également:

  • 3 pour cent des besoins quotidiens en vitamine A d’une personne
  • 9 pour cent du calcium par jour
  • 3 pour cent du fer quotidien

Le homard est une riche source de cuivre et de sélénium et contient également du zinc, du phosphore, de la vitamine B12, du magnésium, de la vitamine E et une petite quantité d’acides gras oméga-3.

Il contient du cholestérol. Cependant, des études récentes ont suggéré que tout le contenu de cholestérol dans les aliments n’est pas nocif pour le corps et que la consommation de graisses saturées est plus directement liée à une augmentation des niveaux de cholestérol nocif. Les gras polyinsaturés peuvent aider à réduire le taux de cholestérol et le risque d’accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque.

Bien que sa teneur globale en matières grasses soit élevée, le homard n’est pas une source importante de gras saturés.

Avantages

oméga 3

De nombreuses études ont suggéré que consommer plus de poissons et de crustacés diminue le risque d’obésité, de diabète et de maladies cardiaques tout en favorisant des niveaux sains de cholestérol.

Les poissons et les crustacés, tels que le homard, sont particulièrement importants pour la production d’acides gras oméga-3, que l’on trouve dans très peu d’aliments.

On estime qu’une portion de trois onces (oz) de langouste épineuse sauvage fournit 200 à 500 milligrammes (mg) d’oméga-3. Le homard du Nord, plus commun, fournit 200 mg pour la même portion.

Bien que la teneur en acides gras du homard ne soit pas la plus élevée parmi les poissons et les mollusques et crustacés, elle demeure une source considérable de ces nutriments importants.

Maladie thyroïdienne

Le sélénium a démontré des qualités qui en font un élément nécessaire de la fonction thyroïdienne saine. Il fonctionne comme un antioxydant et aide également la thyroïde à absorber et métaboliser les hormones.

Une méta-analyse a montré que ceux qui souffrent d’une maladie thyroïdienne et qui souffrent d’une carence en sélénium ont constaté des avantages en augmentant leur apport en sélénium, notamment un bien-être général amélioré, une meilleure humeur et une fonction thyroïdienne améliorée. Le homard est une bonne source de sélénium.

Avantages pour la santé mentale

Selon l’Institut national sur l’alcoolisme et l’abus et l’alcoolisme (NIAAA) des National Institutes of Health à Bethesda, MD, les acides gras oméga-3 ont également été montré pour diminuer l’agressivité, l’impulsivité et la dépression chez les adultes.

La carence en sélénium chez les enfants est également un facteur environnemental possible du trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH). S’assurer qu’un enfant consomme suffisamment de sélénium peut aider à réduire le risque de TDAH.

Anémie

Le cuivre travaille avec le fer pour former des globules rouges. L’anémie se produit lorsque vous n’avez pas assez de globules rouges ou que les globules rouges ne fonctionnent pas correctement. Cela peut aussi être un symptôme de carence en cuivre.

Consommer suffisamment de cuivre profitera aux personnes atteintes de toutes les formes d’anémie. Le homard a l’une des plus hautes teneurs en cuivre de tous les aliments.

Régime

Raviolis au homard

Bien que le homard puisse sembler un festin coûteux et décadent, manger des homards cuits à volonté n’est pas la seule façon d’inclure ces fruits de mer maigres et délicieux dans votre alimentation.

Voici quelques conseils rapides pour manger du homard.

  • Utilisez le homard comme principale source de protéines.
  • Ajouter le homard aux pâtes ou aux plats de riz.
  • Hacher le homard pour garnir les salades.
  • Faire des galettes de homard ou des hamburgers.

Évitez de tremper votre homard avec du beurre bon marché, qui est le type servi dans de nombreux restaurants de fruits de mer. Au lieu de cela, choisissez un beurre de haute qualité, nourri à l’herbe et utilisez avec parcimonie. Pressez un quartier de citron sur votre homard pour un éclat de saveur.

Vous pouvez également essayer ces recettes saines et délicieuses élaborées par des diététistes:

  • Risotto au homard et à l’estragon
  • Avocat de Californie grillé et salade de homard ivre

Des risques

Les coquillages sont un allergène alimentaire commun. Évitez le homard si vous avez des antécédents d’allergie aux mollusques et aux crustacés.

Le homard peut contenir un niveau modéré de mercure et devrait être consommé six fois ou moins par mois. En particulier, les femmes devraient limiter leur consommation d’aliments potentiellement riches en mercure si elles tombent enceintes.

Pour réduire au minimum le risque de maladie d’origine alimentaire, achetez du homard frais bien réfrigéré à 40º Fahrenheit (F) ou moins. Procurez-vous du homard à la fin de votre magasinage afin de réduire au minimum le temps d’exposition à des températures plus chaudes.Si le homard sent trop «poisson», il devrait être mis au rebut.

Lorsque vous achetez du homard congelé, assurez-vous de le décongeler dans le réfrigérateur, et non sur le comptoir ou dans l’évier. Il n’y a donc aucune possibilité de croissance bactérienne. Le homard devrait être cuit à une température interne de 145º F.

Il est important de noter que l’alimentation totale ou le régime alimentaire global est le facteur le plus important pour la prévention des maladies et le bon fonctionnement. Il est préférable de manger un régime avec de la variété plutôt que de se concentrer sur les aliments individuels comme la porte d’entrée vers une bonne santé.

Like this post? Please share to your friends: