Chers utilisateurs ! Tous les matériaux sur le site sont des traductions venant d'autres langues. Nous nous excusons pour la qualité des textes, mais nous espérons qu’ils vous seront utiles. Cordialement, l’administrateur du site. Notre e-mail: [email protected]

Tout ce que vous devez savoir sur le pied bot

Le pied bot fait référence à une condition dans laquelle le pied ou les pieds d’un nouveau-né semblent être tournés intérieurement à la cheville.

Le pied pointe vers le bas et vers l’intérieur, et la plante des pieds se fait face.

Il est connu sous le nom de talipes equinovarus (TEV) ou de talipes équinovarus congénitales (CTEV). Dans 50% des cas, les deux pieds sont affectés.

Selon les National Institutes of Health (NIH), un peu plus d’un nouveau-né sur 1000 naît avec un pied bot.

Symptômes

[Clubfoot - image WikiCommons

Dans le pied bot, les tendons à l’intérieur de la jambe sont raccourcis, les os ont une forme inhabituelle et le tendon d’Achille est resserré.

Si elle n’est pas traitée, la personne peut sembler marcher sur ses chevilles ou sur les côtés de ses pieds.

Chez un nourrisson né avec un pied bot:

  • le haut du pied se tord vers le bas et vers l’intérieur
  • l’arc est plus prononcé et le talon tourne vers l’intérieur
  • dans les cas graves, le pied peut avoir l’air d’être à l’envers
  • les muscles du mollet ont tendance à être sous-développés
  • si seulement un pied est affecté, il est généralement légèrement plus court que l’autre, surtout au niveau du talon

Une personne avec un pied bot ne ressent généralement pas d’inconfort ou de douleur en marchant.

Un professionnel de la santé remarque normalement un pied bot à la naissance d’un bébé. Parfois, il peut être détecté avant la naissance.

La plupart des enfants n’auront qu’un pied bot et aucune autre condition, mais parfois le pied bot se produit avec d’autres problèmes, tels que le spina bifida.

Facteurs de risque pour le pied bot

Les facteurs de risque pour le pied bot sont les suivants:

  • Sexe: Les mâles sont deux fois plus susceptibles que les femelles de naître avec le pied bot.
  • Génétique: Si un parent est né avec un pied bot, leurs enfants ont plus de chance d’avoir un enfant avec le même problème. Le risque est plus élevé si les deux parents ont la maladie.

Des chercheurs de l’école de médecine de l’Université de Washington aux États-Unis ont retracé la condition d’une mutation dans un gène critique pour le développement précoce des membres inférieurs appelé PITX1.

Causes

Le pied bot est principalement idiopathique, ce qui signifie que la cause est inconnue. On pense que les facteurs génétiques jouent un rôle majeur, et certains changements de gènes spécifiques y ont été associés, mais cela n’est pas encore bien compris. Il semble être transmis par les familles.

Il n’est pas causé par la position du fœtus dans l’utérus.

Parfois, il peut être lié à des anomalies squelettiques, telles que le spina bifida cystica, ou une affection de la hanche développementale connue sous le nom dysplasie de la hanche, ou dysplasie développementale de la hanche (DHP).

Cela peut être dû à une perturbation de la voie neuromusculaire, peut-être dans le cerveau, la moelle épinière, un nerf ou un muscle.

Les facteurs environnementaux peuvent jouer un rôle. La recherche a trouvé un lien entre l’incidence du pied bot et de l’âge maternel, ainsi que si la mère fume des cigarettes et si elle souffre de diabète.

Un lien a également été noté entre une probabilité plus élevée de pied bot et d’amniocentèse précoce, avant 13 semaines de gestation pendant la grossesse.

Diagnostic

La condition est immédiatement visible à la naissance.

Il peut également être détecté avant la naissance par échographie, en particulier si les deux pieds sont affectés. Si elle est détectée avant la naissance, aucun traitement n’est possible avant la naissance du bébé.

Si la condition est détectée pendant la grossesse ou après la naissance, les médecins recommanderont plus de tests pour vérifier d’autres problèmes de santé, tels que le spina-bifida et la dystrophie musculaire.

Les rayons X peuvent aider à observer la déformation plus en détail.

Traitement

Un pied bot ne s’améliorera pas sans traitement. Laisser le pied non traité augmente le risque de complications plus tard dans la vie.

Le traitement a lieu pendant les semaines qui suivent la naissance. Le but est de rendre les pieds fonctionnels et sans douleur.

La méthode Ponseti

La principale méthode de traitement est la méthode Ponseti, dans laquelle un spécialiste manipule le pied du bébé avec les mains. Le but est de corriger la courbure du pied. Ensuite, un plâtre est appliqué à partir des orteils à la cuisse, pour maintenir le pied en position.

Il y a normalement une session par semaine. La manipulation et la coulée sont faites très doucement, et le patient ne devrait ressentir aucune douleur.

A chaque session, le plâtre est changé, et chaque fois que le pied est corrigé un peu plus. L’ensemble du processus peut être fait 4 à 10 fois, en utilisant 4 à 10 nouveaux moulages.

 Crédit image: Collège OpenStax, avril 2013 </ br>] »></p> <p align=Une chirurgie mineure peut suivre le traitement de la méthode Ponseti, si nécessaire, pour libérer le tendon d’Achille.

Une fois le pied corrigé, le patient doit porter des bottes spéciales attachées à un renfort pour maintenir le pied ou les pieds dans la meilleure position. C’est pour prévenir la rechute.

Pendant 2 à 3 mois, les bottes sont portées 23 heures par jour. Après cela, ils ne sont portés que la nuit et pendant les siestes diurnes, jusqu’à l’âge d’environ 4 ans.

Pour que la méthode Ponseti soit efficace, elle doit être faite très tôt, et les parents doivent s’assurer que les bottes sont portées selon les instructions.

Si les instructions ne sont pas strictement suivies, le pied peut revenir à sa position d’origine et le traitement doit recommencer.

Pendant que le bébé porte un plâtre, les parents doivent surveiller les changements de couleur ou de température de la peau, car cela pourrait signifier que le plâtre est trop serré.

La méthode française

La méthode fonctionnelle française consiste en l’étirement quotidien, l’exercice, le massage et l’immobilisation du pied avec du ruban non élastique. Le but est de déplacer le pied lentement vers la bonne position.

Pour les 3 premiers mois, ces séances de thérapie sont effectuées principalement par un physiothérapeute. La plupart de l’amélioration se produit à ce moment.

Les parents reçoivent une formation pendant ce temps, afin qu’ils puissent effectuer certains des traitements à la maison.

L’enregistrement et l’attelle continuent jusqu’à ce que l’enfant ait 2 ans. Cette méthode n’est actuellement pas disponible dans de nombreuses régions des États-Unis.

Si le pied bot est le seul problème que le nourrisson a, le traitement est généralement complètement réussi.

Même lorsque le problème ne peut pas être complètement corrigé, l’apparence et la fonction du pied s’amélioreront de manière significative.

Chirurgie

La chirurgie peut être utilisée si d’autres méthodes ne fonctionnent pas, mais cela se fait normalement au cas par cas.

La chirurgie vise à ajuster les tendons, les ligaments et les articulations du pied et de la cheville, par exemple en relâchant le tendon d’Achille ou en déplaçant le tendon qui va de l’avant de la cheville à l’intérieur du pied.

La chirurgie plus invasive libère des structures de tissu mou dans le pied. Le chirurgien stabilise alors le pied à l’aide d’épingles et d’un plâtre.

La chirurgie peut entraîner une surcorrection, une raideur et de la douleur. Il a également été associé à l’arthrite plus tard dans la vie.

Complications

Un pied bot bien traité ne devrait pas désavantager un enfant. Ils pourront courir et jouer comme les autres enfants.

Non traitée, cependant, des complications peuvent survenir.

Il n’y aura généralement pas de douleur ou d’inconfort jusqu’à ce que l’enfant vienne se lever et marcher. Il sera difficile de marcher sur la plante des pieds.

[Casting Clubfoot]

Au lieu de cela, l’enfant devra utiliser à la place les balles des pieds, l’extérieur des pieds, et dans les cas très graves, le haut des pieds.

Il y a un risque à long terme de développer l’arthrite.

L’incapacité de marcher correctement peut rendre difficile pour une personne avec un pied bot de participer pleinement à certaines activités. L’apparence inhabituelle du pied peut également causer des problèmes d’image de soi.

Même avec un traitement, le pied sera entre une et une fois et demie plus petit que l’autre pied, et légèrement moins mobile. Le mollet de la jambe sera également plus petit.

Personnes célèbres nés avec un pied bot

Certaines personnes célèbres qui sont nés avec un pied bot comprennent:

  • Claudius, l’empereur romain
  • Dudley Moore, l’acteur anglais
  • Damon Wayans, l’acteur et comédien américain
  • Troy Aikman, le joueur de football américain, présentateur de télévision
  • Steven Gerard, le footballeur anglais
  • Kristi Yamaguchi, vainqueur de la médaille d’or olympique 1992 pour le patinage artistique

Une personne avec un pied bot ou deux pieds-bots peut faire face à certaines limitations de mobilité. En conséquence, l’administration de la sécurité sociale (SSA) considère certains cas comme une raison de la sécurité sociale (SSD), mais cela dépend de la gravité.

Les parents d’enfants avec un pied bot peuvent se sentir anxieux, mais avec un traitement approprié, l’individu devrait, avec le temps, être en mesure d’utiliser son pied sans difficulté majeure.

Like this post? Please share to your friends: