Tout ce que vous devez savoir sur le test A1C

Le test A1C est un test pour le diabète permettant de mesurer le niveau de glucose moyen sur environ 3 mois.

Les personnes atteintes de diabète seront familières avec les tests de piqûre au doigt comme un moyen de surveiller la façon dont le diabète est géré. Cependant, le test A1C peut fournir une image à plus long terme des niveaux de sucre dans le sang.

Les tests d’A1C sont essentiels pour la plupart des diabétiques.

Cet article explique le rôle de ce test dans le contrôle du taux de sucre dans le sang, ainsi que son fonctionnement.

Faits rapides sur le test A1C

  • A1C mesure l’hémoglobine glyquée, qui se forme lorsque le glucose s’attache à une protéine dans les globules rouges.
  • Un diagnostic initial de diabète est fait si les niveaux d’A1C sont de 6,5 pour cent ou plus.
  • Le prédiabète, un facteur de risque de développer le diabète, est défini comme A1C entre 5,7 et 6,4 pour cent.
  • Un résultat inférieur à 5,7% indique un taux de sucre dans le sang sain.
  • Les résultats des tests d’A1C sont facilement convertis en une lecture de glycémie équivalente, comme indiqué par la surveillance à domicile.

Qu’est-ce que le test A1C?

Test sanguin A1C

Le test A1C est un test sanguin utilisé pour mesurer le niveau moyen de glucose dans le sang sur une période d’environ 3 mois.

Ce test est utilisé pour vérifier le contrôle de la glycémie chez une personne atteinte de diabète et peut également être utilisé pour le diagnostic initial de diabète.

L’hémoglobine est la protéine dans les globules rouges (globules rouges) responsables du transport de l’oxygène dans le corps. Lorsque les niveaux de glucose dans le sang sont élevés, une partie du glucose se lie à l’hémoglobine. Les globules rouges ont généralement une durée de vie de 120 jours, et le test A1C offre une indication des taux de glycémie à plus long terme.

Le type d’hémoglobine auquel le glucose s’attache est l’hémoglobine A, et le résultat combiné est appelé hémoglobine glyquée (A1C). Lorsque les niveaux de glucose sanguin augmentent, il se forme davantage de A1C. Cela continue pendant environ quatre mois, ce qui est la durée de vie d’un RBC.

Le niveau d’A1C est directement lié au niveau moyen de glucose dans le sang au cours des 12 dernières semaines. A1C est un test fiable qui a été affiné et standardisé en utilisant des données d’essais cliniques.

Le test sanguin, effectué à la clinique du médecin et envoyé pour évaluation en laboratoire, peut être fait à n’importe quel moment de la journée et ne nécessite pas de préparation spéciale. Il est maintenant disponible sous la forme d’un test de résultat instantané disponible dans certains cabinets de médecins, connu sous le nom de test au point de service.

Niveaux diabétiques

En Janvier 2010, l’American Diabetes Association (ADA) a commencé à recommander le test d’A1C a commencé comme un moyen de diagnostiquer et de surveiller le diabète.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande le test d’A1C pour le diagnostic en partie en raison de sa commodité par rapport aux deux moyens plus traditionnels de mesurer les niveaux de glucose dans le plasma qui nécessitent un échantillon de sang à prendre.

Il s’agit du test de glycémie à jeun (FPG), qui nécessite une période de 8 heures au cours de laquelle la personne testée ne mange pas, et du test de tolérance au glucose par voie orale, qui a lieu 2 heures après la consommation d’une boisson sucrée.

En plus de sa commodité, ce test est devenu standard car il fournit une mesure des niveaux de glucose moyens au cours des 12 semaines précédentes. Dans d’autres tests, le résultat peut être sujet à la variabilité à court terme des niveaux de glucose.

Le test A1C est au moins aussi fiable pour mesurer le glucose directement. L’OMS et l’ADA recommandent un diagnostic de diabète si un patient a un taux d’HbA1C de 6,5 pour cent ou plus.

Cependant, le diabète n’est pas automatiquement exclu si un patient a un taux d’A1C inférieur à 6,5%.

Une valeur inférieure d’A1C accompagnée d’une glycémie à n’importe quel moment de la journée de 200 mg / dl ou plus, ou de tout signe évident d’hyperglycémie, peut également conduire à un diagnostic de diabète.

Certaines conditions peuvent interférer avec les résultats d’un test d’A1C, tels que l’anémie, les transfusions sanguines récentes, les maladies rénales, certains troubles sanguins et la grossesse.

Un diagnostic de prédiabète peut être posé dans les cas où l’A1C mesure entre 5,7 et 6,4 pour cent. Cette classification identifie les personnes présentant un risque accru de développer un diabète à l’avenir.

Le prédiabète est lié à l’obésité, à l’hypertension artérielle, à l’hypercholestérolémie ou aux triglycérides dans le plasma sanguin, ou à de faibles taux de lipoprotéines de haute densité (HDL). Des changements de style de vie et d’alimentation seront recommandés pour essayer de traiter le prédiabète et réduire le risque de diabète dans le futur.

Niveaux cibles

Heureux homme chemise à carreaux

Un profil glycémique normal chez une personne sans diabète diagnostiqué se traduit par un résultat d’A1C inférieur à 5,7%.

Lorsque les personnes ont un taux d’HbA1C de 6,5% ou plus, on leur diagnostique un diabète., Le traitement du diabète vise à abaisser la glycémie et à maintenir l’HbA1c sous la barre des 7%. Le traitement implique généralement des modifications du mode de vie et du régime alimentaire, des médicaments oraux ou des injections d’insuline.

En général, le risque de complications liées au diabète, telles que les maladies cardiovasculaires, augmente à mesure que les pourcentages d’A1C augmentent.

En ce qui concerne le prédiabète, en utilisant les données de plus de 44 000 personnes dans 16 études de cohorte et avec un temps de suivi moyen de 5,6 ans, les chercheurs ont déterminé que le risque de développer un diabète dans les 5 ans est le suivant:

  • entre 9 et 25 pour cent pour ceux avec un A1C de 5,5 à 6,0 pour cent
  • entre 25 et 50 pour cent pour ceux avec un A1C de 6,0 à 6,5

Le risque relatif de développer un diabète chez les personnes ayant un taux d’HbA1C compris entre 6,0 et 6,5 pour cent était 20 fois plus élevé que chez celles avec un taux d’HbA1c de 5 pour cent.

Pour les personnes atteintes de diabète, le niveau d’A1C cible vise à réduire le risque de complications liées aux lésions des petits vaisseaux sanguins, en particulier des yeux et des reins, y compris les artères coronaires.

Atteindre et maintenir un taux d’HbA1c de 7% ou moins réduit considérablement ces risques.C’est l’objectif habituel pour les personnes atteintes de diabète, sauf pour les femmes enceintes.

Il est recommandé que certaines personnes atteintes de diabète réduisent encore leur taux d’HbA1c de moins de 6,5%, à condition que cela n’entraîne pas d’hypoglycémie significative ou d’autres effets indésirables. Ceci peut être proposé pour ceux avec une durée plus courte de diabète, une longue espérance de vie, ou aucune maladie cardiovasculaire significative.

D’autres personnes peuvent avoir besoin d’objectifs A1C moins sévères, comme une cible de moins de 8%. Cela s’applique particulièrement aux personnes atteintes de diabète et d’hypoglycémie grave, aux adultes plus âgés, à ceux qui ne devraient pas vivre pendant de nombreuses années et aux personnes souffrant de complications avancées du diabète.

Lorsque ces cibles ont été difficiles à atteindre malgré des traitements optimaux, la relaxation de la cible A1C peut également être considérée comme appropriée chez les personnes atteintes de diabète de longue date.

Niveaux de glucose

Le résultat du test d’A1C peut être assimilé à la moyenne des niveaux pris par l’auto-surveillance traditionnelle de la glycémie.

Le glucose moyen estimé (eAG) est un chiffre calculé à partir d’un certain nombre de niveaux de glycémie directement mesurés dans le temps. Il est exprimé en milligrammes par décilitre (mg / dl), similaire à une lecture individuelle obtenue par la surveillance à domicile.

L’ADA a produit un convertisseur basé sur le Web pour transformer les lectures d’A1C en lectures d’eAG et vice versa.

Les médecins peuvent utiliser cette lecture pour aider à donner un sens à la lecture de l’A1C pour les personnes habituées à prendre des mesures de glucose à la maison.

Une lecture d’A1C peut être convertie en une lecture d’eAG comme suit:

  • 6,0% = 126 mg / dl
  • 6,5 pour cent = 140 mg / dl
  • 7,0% = 154 mg / dl
  • 7,5 pour cent = 169 mg / dl
  • 8,0 pour cent = 183 mg / dl
  • 8,5% = 197 mg / dl
  • 9,0% = 212 mg / dl
  • 9,5 pour cent = 226 mg / dl
  • 10,0 pour cent = 240 mg / dl

Fréquence d’essai

Discussion de docteur

Une vaste étude sur les tests d’A1C a montré que les tests d’A1C une fois tous les trois mois peuvent être parfaits pour aider les diabétiques à contrôler leur glycémie, en particulier ceux dont l’hémoglobine A1C est supérieure ou égale à 7% au premier diagnostic.

L’étude, publiée dans le journal en 2014, a révélé que le test A1C quatre fois par an a été associé à une baisse de 3,8 pour cent des niveaux d’A1C.

Cette amélioration était en contraste avec les personnes qui ont été testées seulement une fois par an. Ces personnes ont effectivement connu une augmentation de 1,5 pour cent des niveaux d’A1C. De plus, comparativement à ceux testés seulement une fois par an, seulement deux fois moins de personnes dans le groupe qui subissent des tests trimestriels ont vu une augmentation significative du taux de sucre dans le sang.

Les recommandations de l’ADA, suivies par les fournisseurs de soins de santé aux États-Unis, donne la norme minimale suivante pour la fréquence des tests d’A1C:

  • au moins deux fois par année pour les personnes qui atteignent les objectifs du traitement et qui ont un contrôle stable sur les niveaux de glucose dans le sang
  • trimestriel pour les personnes dont le programme de traitement change ou qui n’atteignent pas les objectifs de glycémie

Les lignes directrices conseillent également aux médecins de fournir des tests d’A1C au bureau, offrant une occasion immédiate d’apporter les modifications appropriées au plan de traitement en fonction des résultats qui sont immédiatement disponibles.

Nouvelles

Une étude récente a montré qu’une bonne hygiène dentaire pouvait aider les personnes diabétiques à gérer les niveaux d’A1C.

Dans le domaine plus large des tests de dépistage du diabète, les chercheurs ont découvert que l’autosurveillance de la glycémie est seulement susceptible de bénéficier à ceux qui subissent une insulinothérapie.

Cliquez ici pour suivre tous les développements dans le diagnostic, le suivi et le traitement du diabète.

Like this post? Please share to your friends: