Tout ce que vous devez savoir sur un thrombus

Un thrombus est un caillot sanguin dans le système vasculaire (système circulatoire). Il reste attaché au site où il s’est formé et entrave la circulation sanguine.

Dans ces circonstances, on dit qu’une personne subit une thrombose.

Un thrombus est plus susceptible de se produire chez les personnes qui sont immobiles, et qui sont génétiquement prédisposés à la coagulation du sang. Un thrombus peut également se former si une artère, une veine ou un tissu environnant est endommagé.

Dans cet article, nous examinons les caillots sanguins et les différents types de thrombus qui peuvent survenir. L’article se penche également sur les symptômes, le diagnostic et le traitement des thrombus.

Les types

Caillot sanguin provoqué par une thrombose.

Un caillot de sang est généralement une réponse physique saine à une blessure. Il forme rapidement une prise qui peut réduire ou même empêcher le saignement.

Un caillot de sang qui se libère du site du thrombus et circule dans la circulation sanguine s’appelle un embole. Un embole traverse le système vasculaire jusqu’à ce qu’il se loge finalement.

Un embole est une complication dangereuse et potentiellement fatale de la thrombose, surtout si l’embole atteint le cœur, les poumons ou le cerveau. Quand cela arrive, on dit que la personne éprouve une embolie.

Un thrombus est un problème parce qu’il entrave la fonction d’un vaisseau sanguin.

L’effet d’un thrombus sur le corps dépend de son emplacement. Quand un thrombus se forme dans une artère, comme dans le cœur ou le cerveau, il est appelé une thrombose artérielle. Lorsqu’un thrombus survient dans une veine, on parle de thrombose veineuse. Lorsque cela se produit dans les veines profondes de la jambe, il est appelé thrombose veineuse profonde (TVP).

Causes

Homme fumant une cigarette.

La coagulation est provoquée par des réactions chimiques entre les cellules sanguines (plaquettes) et les protéines (facteurs de coagulation). Un corps sain régule le processus de coagulation lorsque le corps en a besoin.

Lorsque l’un des facteurs suivants est présent, un caillot peut se former plus facilement dans un vaisseau sanguin:

  • le tabagisme
  • taux de cholestérol élevé
  • être obèse ou en surpoids
  • cancer
  • diabète sucré
  • stress
  • ne pas exercer (style de vie sédentaire)

Certains de ces facteurs augmentent également le risque d’athérosclérose, une condition dans laquelle les vaisseaux sanguins se bouchent avec des dépôts de plaque gras. L’athérosclérose augmente le risque de caillots sanguins bloquant les artères, ainsi que les veines.

Symptômes

La thrombose artérielle et veineuse peut réduire ou empêcher totalement le flux sanguin. Cela peut conduire à des complications graves et même mortelles, selon l’endroit où le thrombus se forme.

Un thrombus ne provoque habituellement aucun symptôme jusqu’à ce qu’il bloque ou limite fortement l’écoulement du sang. Les symptômes et les complications de chaque type de thrombus sont décrits ci-dessous.

Thrombose artérielle

Un thrombus dans une artère peut causer:

  • angine instable, un type de douleur thoracique
  • attaque cardiaque
  • AVC ischémique
  • ischémie périphérique des membres artériels, où le flux sanguin vers les membres est considérablement réduit

Ces conditions exigent toutes une attention médicale rapide. Les gens devraient demander un traitement d’urgence s’ils éprouvent l’un des symptômes suivants:

  • douleur de poitrine
  • essoufflement
  • la moitié inférieure du visage s’affaisse d’un côté
  • perte soudaine de force dans un bras ou une jambe
  • un membre devenu froid, pâle et douloureux

La thrombose veineuse

Un thrombus dans une veine, généralement une veine profonde dans la jambe, peut provoquer les symptômes suivants:

  • douleur, gonflement et sensibilité, habituellement au mollet
  • une douleur et une sensation de chaleur sur la peau dans la zone touchée
  • peau rouge, en particulier à l’arrière de la jambe en dessous du genou

Les personnes qui éprouvent l’un de ces symptômes devraient consulter un médecin. Une TVP peut être une condition potentiellement mortelle; les caillots sanguins peuvent se détacher et circuler dans la circulation sanguine avant de venir bloquer les artères plus haut dans le corps.

Diagnostic

Les médecins utilisent plusieurs méthodes différentes pour diagnostiquer les effets ou la présence de la formation de thrombus.

  • L’échographie duplex est le test le plus commun pour diagnostiquer la TVP. Cette méthode utilise des ondes sonores pour créer des images du sang circulant dans les artères et les veines.
  • Un test D-dimères mesure une substance dans le sang qui se produit lorsqu’un caillot de sang tombe en panne. Si le test montre des niveaux élevés de la substance, alors une TVP ou tout autre type de caillot sanguin peut être présent, mais ce n’est pas certain. Si le résultat du test est normal et que peu de facteurs de risque sont présents, la TVP est considérée improbable.
  • Venography implique un colorant injecté dans une veine dans la jambe touchée. Ce colorant rend la veine visible sur certains types de rayons X, comme une fluoroscopie. Si cela montre que le sang circule plus lentement que d’habitude dans la veine, cela peut indiquer la présence d’un thrombus.
  • L’imagerie par résonance magnétique (IRM) et la tomodensitométrie créent des images d’organes et de tissus et peuvent également être utilisées pour observer les vaisseaux sanguins.
  • Un balayage VQ est une étude d’imagerie nucléaire qui montre le flux d’air et de sang dans les poumons.
  • Des tests sanguins peuvent être utilisés pour vérifier un trouble héréditaire de la coagulation sanguine. Cela peut être nécessaire en cas de caillots sanguins répétés mais inexpliqués. Thrombi trouvé dans le foie, les reins ou le cerveau peut également être due à un trouble de la coagulation héréditaire.

Traitement

Le but du traitement du thrombus est de rapidement et efficacement:

  • contrôler les symptômes
  • rétablir le flux sanguin
  • réduire et retirer le thrombus

Les traitements suivants sont généralement utilisés pour traiter les effets des thrombus:

Chirurgie

La chirurgie pour les effets de la thrombose sera toujours une urgence médicale. Cela peut impliquer l’accès direct et le déblocage d’une artère affectée. Dans d’autres cas, le flux sanguin sera détourné ou contournera complètement l’artère bloquée.

Filtres de veine cave inférieure (IVC)

Les filtres IVC sont de petits dispositifs de maille placés dans la veine cave inférieure, qui est une grosse veine, généralement sous anesthésie locale.Le filtre de VCI piège les fragments de caillots de sang et peut les empêcher d’atteindre le cœur et les poumons.

Un filtre VCI peut être permanent et est généralement associé à un traitement anticoagulant lorsque cela est possible. Cependant, les médecins peuvent enlever le filtre VCI après que le risque de caillot de sang a diminué.

Anticoagulants

Les anticoagulants sont souvent appelés anticoagulants. Ce nom est trompeur, cependant, parce qu’ils ne fluidifient pas le sang. Au lieu de cela, ils peuvent réduire la probabilité de formation de caillots sanguins, ce qui peut réduire la taille des thrombus.

Si les anticoagulants ne fonctionnent pas, ou si la personne qui les prend est intolérante, alors les médecins envisageront d’autres traitements.

Bas de compression

Femme appliquant des bas de compression à la jambe.

Les médecins peuvent recommander que les gens portent des bas de compression tout en prenant un traitement anticoagulant pour les TVP.

Les bas aident à prévenir la douleur et l’enflure des mollets, et ils réduisent le risque de complications.

Une personne devrait porter des bas de compression pendant la journée aussi longtemps que leur médecin le recommande.

Élever la jambe touchée

Avec les bas de compression, il est bon de garder les jambes affectées par des thrombus levés la nuit afin que le pied soit plus haut que la hanche. Cela soulage la pression dans les veines, améliore la circulation sanguine et peut aider à éviter les complications.

Exercice

Une fois qu’un médecin a prescrit des bas de compression, il conseille généralement aux gens de stimuler la circulation sanguine en marchant ou en faisant de l’exercice plus souvent.

La prévention

Il n’est pas toujours possible d’empêcher la formation d’un thrombus. Cependant, il existe des mesures que les gens peuvent prendre pour réduire leurs risques:

  • éviter ou cesser de fumer des produits du tabac
  • maintenir un poids sain
  • suivre une alimentation saine
  • faire de l’exercice régulièrement

Il est particulièrement important que les personnes se lèvent et se déplacent autant que possible après une intervention chirurgicale ou lors d’un voyage de longue distance.

Ceux qui sont connus pour être exposés à un risque accru de développer un caillot sanguin peuvent également recevoir un traitement anticoagulant, ainsi que des médicaments pour réduire la pression artérielle et le taux de cholestérol dans le sang.

Perspective

Si une personne reçoit le bon traitement au bon moment, alors même les urgences médicales potentiellement mortelles associées à la thrombose peuvent être traitées avec succès.

Le suivi est particulièrement important car les complications peuvent se développer des mois voire des années après la formation du thrombus, même après un traitement réussi.

Le syndrome post-thrombotique est l’une des complications potentielles d’une TVP. Cela fait référence aux dommages causés aux tissus environnants par la formation de TVP, tels que l’augmentation de la pression dans la veine lorsque le flux sanguin est bloqué, les ulcérations et la douleur. Cela peut entraîner des dommages permanents et, dans de rares circonstances, le membre peut même devoir être retiré.

La récupération dépend de l’emplacement du caillot, ainsi que de combien et pendant combien de temps le flux sanguin a été perturbé. Le plus tôt la condition est traitée, moins il est probable que des dommages à long terme ou des complications se développeront.

Like this post? Please share to your friends: